America’s Cup :pas de régates en vue mais les bateaux naviguent

Les deux équipes : Alinghi, le defender suisse, et BMW Oracle, le challenger américain n’ont pas réglé leurs différents sur de nombreux points, cependant les deux bateaux ont débuté leurs navigations à Valence, où doit se dérouler cette 33ème Coupe de l’America.

© George Johns / Alinghi

© George Johns / Alinghi

Alinghi 5 a effectué sa première sortie le 15 janvier , et enchaine depuis les navigations dès que les conditions le permettent, il semble que la barre soit partagée par Ernesto Bertarelli et Loick Peyron.

USA 17,le trimaran américain est sorti pour la première fois le 19 janvier, muni de son aile rigide, après des tests structurels effectués avec un mât aile classique. L’aile a été modifiée depuis les dernières navigations qui ont eu lieu à San Diego, elle est encore plus haute, on parle de 67 mètres.

© Gilles Martin-Raget / BMW ORACLE Racing

Malgré les conflits opposants les deux équipes, les deux multicoques se sont enfin rencontrés sur l’eau, pour une première intimidation de l’adversaire ?

© George Johns / Alinghi

Poursuite des navigations pour BMW Oracle

James Spithill  le barreur de USA, le trimaran de BMW Oracle, continue avec son équipage la découverte de cette nouvelle version du bateau, désormais pourvu d’une aile rigide, les prochaines navigations devraient permettre de tester le multicoque avec une voile de portant.

Quelques images, toujours aussi impressionnantes de Gilles Martin Raget, le photographe de l’équipe.

© Gilles Martin-Raget / BMW ORACLE Racing

© Gilles Martin-Raget / BMW ORACLE Racing

A lire, deux interviews sur VoilesetVoilers.com : l’une de Vincent Lauriot Prevost, architecte de la plate forme du trimaran, et l’autre de Joseph Ozanne, autre français de l’équipe, ingénieur aéronautique et chef designer de cette aile.

BMW Oracle renavigue sur son trimaran désormais pourvu d’une aile !

BOR 90/USA, le trimaran du challenger pour la prochaine America’s Cup a été « mâté » hier avec un nouvel espar, une aile rigide de 57m, une manoeuvre délicate qui doit être réalisée dans des vents faibles.

© Gilles Martin-Raget / BMW ORACLE Racing

Une fois l’aile en place, le trimaran a navigué en baie de San Diego pour les premiers tests, qui semblent concluants étant donné les capacités du bateau à virer en un temps record….

A suivre donc, et peut être à Valence au mois de février puisque la SNG et Alinghi ont concédé une Coupe de l’America en Espagne en février 2010, reste à ce que BMW Oracle et Alinghi s’accordent sur les règles de course pour le moins drastiques dans leur première version (maximum 15 noeuds de vent, moins d’un mètre de houle…)

Le trimaran de BMW Oracle a dématé

Le trimaran, récemment remis à l’eau après modifications a dématé au large de San Diego sans faire de blessés, dans des conditions légères et mer plate. Le mât de 60m est semble-t-il tombé sur l’arrière, dans l’axe du bateau, peut être un problème d’hydraulique….

Côté judiciaire, Alinghi a fait appel de la décision rejetant le site de Ras al Khaimah, et a proposé de courir sur la côte est de l’Australie, il semblerait que les deux équipes aient rejoint la table des négociations

Alinghi 5 face à BOR 90

Les rumeurs quant à un second bateau en construction pour BMW Oracle étaient donc fausses, l’équipe américaine alignera bien son trimaran BOR 90 mis à l’eau en août 2008 et largement modifié depuis, cette information a été confirmée la semaine dernière lors d’une conférence de presse de présentation du team à San Diego.

© Gilles Martin Raget / BMW ORACLE Racing

© Gilles Martin Raget / BMW ORACLE Racing

Côté suisse, Alinghi 5 a quitté le lac Léman le 7 août pour rejoindre Gênes, toujours sous l’hélicoptère russe Mil Mi26, le seul capable d’hélitreuiller le catamaran helvète.

Le première navigation en mer a eu lieu le 15 août toujours dans des conditions très légères.

©Carlo Borlenghi/Alinghi

©Carlo Borlenghi/Alinghi

Par ailleurs, Alingi a dévoilé le lieu de la 33ème America’s Cup qui doit se dérouler en février prochain, il s’agit de Ras Al Khaimah, aux Emirates Arabes Unis, la météo semble très clémente avec une brise thermique faible (inférieure à 10 noeuds) et un plan d’eau abrité sans clapot, ce qui semble particulièrement favorable au multicoque d’Alinghi.

Loick Peyron rejoint Alinghi

Alinghi continue son recrutement parmi les spécialistes du multicoque français, après Franck Proffit et Alain Gautier, c’est au tour de Loick Peyron de rejoindre l’équipe suisse qui prépare son duel face aux américains de BMW Oracle pour conserver la Coupe de l’America. Loick Peyron était présent lors de la mise à l’eau du catamaran Alinghi 5, on peut donc logiquement imaginer qu’il va participer aux premières navigations du bateau et à sa mise au point.

Photo : Baptiste Morel

Photo : Baptiste Morel

Côté américain, pas de nouveau bateau sorti de chantier, même si la rumeur se fait de plus en plus forte. Cependant Dogzilla (BOR90), le trimaran de l’équipe a reçu un nouveau mât en milieu de semaine dernière, celui-ci mesurerait entre 55 et 60m selon les premières observations !!

Alinghi 5 sur le Léman, Dogzilla en phase de tests

Le catamaran d’Alinghi a quitté le chantier du Bouveret mercredi après midi pour le lac Léman, où le bateau sera testé jusqu’au mois d’aôut. Un convoyage exceptionnel puisque le bateau a été hélitreuillé par un Mi-26, l’hélicoptère le plus puissant au monde, capable de soulever des charges de 20 t.

© Stefano Gattini/Alinghi

© Stefano Gattini/Alinghi

Ce même hélicoptère devrait être utilisé pour transporter le bateau à Gênes en aôut. Le catamaran a été mâté cet après midi, les premiers tests devraient donc débuter la semaine prochaine.

© Stefano Gattini/Alinghi

© Stefano Gattini/Alinghi

Oracle BMW Racing n’est pas en reste avec son trimaran BOR90, qui a effectué ses premières sorties à San Diego, après le chantier qui a permis de modifier les étraves.

© Gilles Martin Raget / BMW ORACLE Racing

© Gilles Martin Raget / BMW ORACLE Racing