Du grand spectacle en multicoque aux Voiles de St Barth

La flotte des multicoques alignée aux Voiles de St Barth était disparate, entre MOD70, catamarans de course-croisière (dont le Gunboat 40′ à foils), un trimaran de 40′ et un GC32( Zoulou d’Erik Maris), mais n’en était pas moins intéressante à suivre.
La victoire est logiquement revenue à l’équipage du MOD70 Phaedo 3 de Lloyd Thornburg, accompagné entre autre de Brian Thompson et Sam Goochild. L’équipage du trimaran s’adjugeait facilement les quatre manches courues.
La lutte pour la seconde place était serrée entre Elvis, un Gunboat de 62′ de Steven Cucchiaro et Paradox, le 63′ sur plan Irens construits dans les moules de Fujifilm de Peter Aschenbrenner. Les deux bateaux terminaient à égalité, mais Paradox s’adjugeait la 2ème place devant le catamaran grâce à deux secondes places .
Le GC 32 Zoulou d’Erik Maris ne pouvait lutter en temps compensé du fait de ses foils, tout comme le G4 d’Eduardo Perez, largement pénalisés par le rating.

Lloyd Thornburg (MOD 70 Phaedo3, 1er Multicoque):

« Les Voiles de Saint-Barth sont un très bel évènement. Aujourd’hui, le vent soufflait de nouveau assez fort et nous avons apprécié car pour notre bateau, un trimaran, c’est nettement plus agréable que le petit temps. Le parcours était, une nouvelle fois, magnifique. Gagner cette course était quelque chose d’important pour nous et nous l’avons fait en prenant énormément de plaisir ! »

Phaedo³, Les Voiles de St. Barths 2015 from Ocean Images on Vimeo.

Timbalero III, le Gunboat G4 à foils de 49′ a chaviré dans la dernière manche. La catamaran n’a semble-t-il pas subit de gros dégâts et a pu être retourné sans perdre son mât.

Wipe Out from Gunboat on Vimeo.

Deux nouveaux catamarans de « croisière » à l’eau

  • Vitalia II, le maxi catamaran ex Orange II, a été mis à l’eau hier au chantier Multiplast à Vannes, là même où il avait été construit.

Le catamaran est l’ancien détenteur des records  des 24 heures, de la Méditerranée, de l’Atlantique Nord et du Trophée Jules Verne, il était alors mené par Bruno Peyron.
Le refit a demandé 30000 heures de travail à l’équipe Multiplast. Le catamaran va débuter les essais en mer en Bretagne pendant un mois, avant de rejoindre la Méditerranée puis les Antilles cet hiver.
François Bich, le propriétaire dispose désormais du catamaran de croisière le plus rapide du monde. Le skipper du bateau sera Vladimir Dzalba Lyndis, ex équipier de Bruno Peyron et détenteur du Trophée Jules Verne sur Orange I de 2002 à 2004.
Le catamaran Vitalia II dispose d’un site internet dédié, à découvrir ICI

  • Un autre catamaran de croisière sur le devant de la scène, le Gunboat G4. Ce 40′ est en effet le premier foiler de course-croisière.
    La partie appendices a été confiée à Mischa Heemskerk, un habitué du Class A.
    La catamaran participe actuellement aux Voiles de St Barth avec des performances en temps réel honorables face à des bateaux beaucoup plus grands, il est cependant handicapé en temps compensé par son rating.

GUNBOAT G4 from Gunboat on Vimeo.

Mise à jour du 19/4 : le catamaran Timbalero III (Gunboat G4) a chaviré dans la dernière manche des Voiles de St Barth, aucun équipier n’est blessé. Le bateau a chaviré par le côté au portant alors qu’il était à une vitesse de 25 noeuds. Le bateau a été retourné, le gréement est intact.

Wipe Out from Gunboat on Vimeo.