Les résultats des régates monotypes

  • Les équipages du circuit Bullitt GC32 Racing Tour se sont retrouvés pour l’avant dernier événement de la saison le week end dernier en Italie.

Le team Spindrift racing avait bien débuté avec une première place au provisoire lors des deux premiers jours. Alinghi enchainait d’excellents résultats dans le même temps, mais c’est Sultanate of Oman qui se montrait le plus régulier sur l’ensemble de la compétition.

Le team omanais remportait donc la compétition devant Spindrift racing, Alinghi, Armin Strom et Team Engie.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Leigh McMillan, skipper de  Sultanate of Oman  : « cette victoire nous a un peu été offerte, mais nous avons quand même bien navigué. Nous avons eu une série de deuxièmes et troisièmes places et nous étions toujours en tête au départ de l’avant-dernière manche. Nous sommes contents. Je suis très fatigué, mais c’est grâce à tout l’équipage que nous avons été jusqu’au bout »

Yann Guichard, skipper de Spindrift racing  : « le bilan est positif avec cette seconde place gagnée à l’issue des quatre journées de régate. Sultanate of Oman a été le plus régulier durant l’épreuve, bravo à eux. Nous avons réalisé deux belles journées sur l’eau et une moins bonne avec quelques soucis de vitesse. La clé de la réussite sur cette étape, résidait surtout dans le départ et le passage de la première bouée. Depuis le début du Bullitt GC32 Racing Tour 2015, nous nous sommes classés seconds à chacune des trois épreuves que nous avons disputées. Même s’il nous manque des heures de navigations par rapport à d’autres équipes, nous sommes dans le match. On espère un peu plus de vent pour la prochaine et dernière étape à Marseille. Si l’équipe d’Oman dispose d’une belle avance, cela reste assez serré avec Alinghi. Un bel évènement sportif en perspective pour clôturer la saison ».

Au classement général Sultanat d’Oman renforce son leadership sur Alinghi et Spindrift.

La dernière épreuve du Bullitt GC32 Racing Tour 2015 se tiendra à Marseille du 30 septembre au 3 octobre.

Bullitt GC32 Racing Tour – classement général provisoire après quatre étapes

  1. Sultanate of Oman 7 points
  2. Alinghi 10 points
  3. Spindrift racing 12 points
  4. Armin Strom Sailling Team 15 points
  5. Team ENGIE 17 points
  6. Team Argo 32 23 points

 

 

  • Egalement le week end dernier, à Goteborg cette fois, les équipages de la prochaines America’s Cup se retrouvaient sur le plan d’eau suédois pour la deuxième étape des Louis Vuitton America’s Cup World Series.

Oracle Team USA, le defender avait largement dominé la première journée avec deux victoires de manche. Land Rover BAR et Emirates Team New Zealand se partageaient les places sur le podium lors de cette journée du samedi. Les locaux de Team Artemis enchainaient les déboires avec un chavirage lors de la journée d’entrainement et un contact avec un rocher samedi endommageant un des foils et le puit. La journée était également compliqué pour Groupama Team France  qui terminait dernier et avant dernier.

Dimanche les conditions étaient plus légères ne permettant pas aux catamarans de foiler. L’équipage d’Emirates Team New Zealand glanait une victoire et une seconde place lors de cette ultime journée où les points comptaient doubles et remportait cet événement.

James Spithill sur Oracle Team USA était moins percutant dans ces conditions légères et faisait quelques erreurs, et prenait la seconde place au général, devant l’équipage anglais de Ben Ainslie.

Softbank Team Japan mené par le kiwi Dean Barker prenait une belle quatrième place, devant le team Artemis. Les suédois devront se contenter d’une victoire de manche lors de la 3ème régate. Le fait d’avoir deux équipages distincts, l’un pour les ACWS et un naviguant sur l’AC45T semble pénaliser le team suédois qui enchaine les mauvais résultats sur les World Series.

Franck Cammas était de son côté privé de son tacticien Arnaud Psarofaghis lors de cette ultime journée, le marin étant victime d’une intoxication alimentaire. Les français prenaient la sixième place de la 3ème régate, puis une belle troisième place pour l’ultime manche.

Franck Cammas, skipper de Groupama Team France :  » Nous avons encore beaucoup de progrès à accomplir pour nous battre régulièrement en tête de flotte. L’écart entre les trois premiers et nous n’est pas très important mais suffisant pour qu’ils nous battent. Ca va être difficile d’inverser la tendance d’ici la dernière épreuve de la saison, aux Bermudes dans sept semaines, mais nous savons ce qu’il nous reste à faire « 

L’équipage français devrait s’entrainer avec les japonais à l’issue de la prochaine étape des Louis Vuitton America’s Cup World Series aux Bermudes et devrait être en mesure de s’offrir un AC45T en plus de son AC45F, ce qui permettra de développer des pièces qui seront adaptées sur l’AC48.

Le design team français devrait s’articuler autour de Juan Kouyoumdjian et Martin Fischer.

A lire, les interview de Franck Cammas pour CupLegend et Voiles et Voiliers

Classement général de la Louis Vuitton America’s Cup World Series de Göteborg :

1/ Emirates Team New Zealand, Peter Burling, 54 points
2/ Oracle Team USA, Jimmy Spithill, 48 points
3/ Land Rover BAR, Ben Ainslie, 46 points
4/ Softbank Team Japan, Dean Barker, 43 points
5/ Artemis Racing, Nathan Outteridge, 42 points
6/ Groupama Team France, Franck Cammas, 37 points

 

Classement général des Louis Vuitton America’s Cup World Series à l’issue des deux premières épreuves (Portsmouth et Göteborg) :

1/ Emirates Team New Zealand, Peter Burling, 72 points
2/ Land Rover BAR, Ben Ainslie, 65 points
3/ Oracle Team USA, Jimmy Spithill, 64 points
4/ Softbank Team Japan, Dean Barker, 56 points
5/ Artemis Racing, Nathan Outteridge, 53 points
6/ Groupama Team France, Franck Cammas, 50 points

 

 

  •  Le D35 Trophy reprenait ce week end avec l’Open du Yacht Club de Genève.

Sept manches ont pu être courues, avec un joran variant entre 8 et 15 noeuds sur les deux jours de régates.

Samedi les jeunes du Team Tilt dominaient la flotte avec deux secondes places et une victoire de manche avec quatre points d’avance sur Alinghi. Zen Tooétait troisème au provisoire avec des manches de  6, 2 et 4èmes.
L’équipage de Ladycat powered by Spindrift racing était très irrégulier lors de cette première journée avec des places de 11, 7, et 1er.  Cette journée était également marquée par le chavirage d’Ylliam Comptoir Immobilier, le catamaran sera cependant de retour la semaine prochaine pour le Grand Prix Alinghi.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Aujourd’hui la bise annoncée s’est levée vers midi. Alinghi se montrait impérial en gagnant trois des quatres manches courues, le team Tilt se classait second au général devant Realteam, Veltigroup-Swisscom et Ladycat.

_wsb_749x499_555199_10150924515579154_539707369_n

Au général, Team TILT conserve 3 points d’avance sur Alinghi. Veltigorup-Swisscom et Ladycat powered by Spindrift racing sont désormais à égalité de points pour la troisième place.

CLASSEMENT OPEN DU YACHT CLUB DE GENÈVE

1. Alinghi – 12 points
2. Team Tilt – 15 pts
3. Realteam – 23 pts
4. Veltigroup-Swisscom – 24 pts
5. Ladycat powered by Spindrift racing – 26 pts
6. Mobimo – 31 pts
7. Zen Too – 33 pts
8. Racing Django – 36 pts
9. Oryx – 48 pts
10. Okalys – 50 pts
11. Ylliam-Comptoir Immobilier – 70 pts

CLASSEMENT GÉNÉRAL APRÈS SIX ÉTAPES | D35 Trophy

1. Team Tilt | 10 points
2. Alinghi | 13 pts
3. Veltigroup-Swisscom | 26 pts
4. Ladycat powered by Spindrift racing | 26pts
5. Realteam | 33 pts
6. Okalys | 35 pts
7. Mobimo | 44 pts
8. Zen Too | 45 pts
9. Racing Django | 51 pts
10. Oryx | 56 pts
11. Ylliam Comptoir Immobilier | 57 pts

Le prochain rendez vous sera le Grand Prix Alinghi les 12-13 septembre au Club nautique de Crans.

 

 

Team France challenger officiel pour la 35ème America’s Cup

America’s Cup Management a dévoilé il y a quelques jours les challengers qui ont été retenus pour défier le Defender américain : Oracle Team USA pour la 35ème Coupe de l’America.

Les autres équipes sélectionnées sont : les Néo-Zélandais d’Emirates Team New Zealand, les Italiens de Luna Rossa, les suédois d’Artémis et l’équipe de Ben Ainslie.

« Cela fait 18 mois que nous travaillons sérieusement sur ce projet avec Michel, Olivier et une équipe resserrée. C’est difficile mais aussi captivant. Au-delà des aspects technologiques et sportifs qui sont notre quotidien depuis des dizaines d’années, il faut susciter l’adhésion du public, des chefs d’entreprises et convaincre des partenaires. C’est passionnant car ca nous permet de rencontrer de fortes personnalités et des entreprises qui partagent notre ambition. Sans elles et sans le Club Team France qui nous réunit, nous ne serions pas challenger officiel. Merci à eux et merci à tous ceux qui nous rejoindront dans les prochains mois afin de créer les conditions pérennes pour être compétitif dans la voile en équipage et participer régulièrement à l’America’s Cup pour la gagner » déclare Franck Cammas, skipper Team France.

Ces équipes seront officiellement présentées à Londres, le 9 septembre prochain, le lieu de la prochaine America’s Cup pourrait également être dévoilé (Les Bermudes ou San Diego).

Parmi les dernières rumeurs développées :

– La participation de l’équipe de Ben Ainslie serait encore sujette à caution, l’anglais peinant à trouver des fonds après le retrait annoncé de son sponsor prinicipal depuis plusieurs années, le fond d’investissement américain JP Morgan.

– Team France mené par le trio Cammas/Desjoyaux/Kersauson aurait fait appel à Juan Kouyoumdjian pour la partie architecturale, le franco argentin avait collaboré avec Franck Cammas et remporté la Volvo Ocean Race en 2011-2012. Il avait par ailleurs dessiné les catamarans suédois d’Artemis lors de la 34ème America’s Cup, les deux plans s’étaient révélés très en deçà de la concurrence. Artemis a depuis recruté dans l’équipe VPLP, tandis que Guillaume Verdier fait parti du design team des néo-zélandais.

– L’organisation de l’America’s Cup chercherait à obtenir des avantages de la part de la ville hôte de l’événement et demanderait entre autre la fourniture de 10000 nuitées d’hébergement gratuites pour les invités des sponsors, cette information aurait été dévoilée par la ville de San DIego encore en lice pour accueillir la 35ème édition.

Team France Bande Annonce par TeamFranceVoile

L’AC72 d’Artemis Racing dévoilé

Artemis Racing, l’équipe suédoise, challenger pour la 34ème Coupe de l’America a débarqué son premier AC72 à San Francisco cette semaine. Le catamaran, qui sera doté de son aile très bientôt a une architecture semble-t-il assez semblable à celui d’Emirates Team New Zealand avec des renforts en V partant du pied de mât vers le bras arrière, et une chèvre reprenant les efforts de la structure.

© Sander van der Borch

A noter que l’architecte principal Juan Kouyoumdjian a dessiné des entrées d’eau fines et a munies les étraves du multicoque de strakes, sorte de redans permettant d’éviter l’enfournement.

© Sander van der Borch

Oracle Racing sera la prochaine équipe à dévoiler son AC 72 le 27 août prochain.

1ère sortie pour l’ex Gitana 12

L’ancien Gitana 12, vendu à l’équipe suédoise Artemis Racing, a effectué sa première sortie aujourd’hui à Valence, dans des conditions légères.

L’ancien trimaran de 60′ ORMA a subi un important chantier mené par l’équipe sous la direction de l’architecte Juan Kouyoumdjian, il est désormais doté de nouveaux foils dont le dessin semble assez proche de ceux utilisés sur USA-17, donc « moins courbes » que sur les 60′ ORMA, d’un bout dehors allongé, sans que la longueur de la coque centrale n’est été modifiée semble-t-il, les flotteurs ont été allongés (probablement à 72′ pour s’approcher au plus près des futurs AC72).

La plate forme du bateau semble donc assez proche de ce que BMW Oracle avait produit avec USA-17, fortement inspiré par les 60′ ORMA,  pour l’instant le multicoque suédois est pourvu d’un mât aile classique, il devrait prochainement être remplacé par une aile rigide.

Photos à découvrir sur VSail.