Masirah domine les Extreme Sailing Asia

Le communiqué de presse concernant la seconde étape des Extreme Sailing Series Asia, courue à Singapour :
A Singapour le classement était bien établi après cinq jours de course courus dans des conditions diverses et variées. Masirah remporte ici sa seconde victoire du circuit Extreme Sailing Series Asia. La bataille pour la seconde place a été tout autre alors que Red Bull Extreme Sailing Team prenait finalement l’avantage sur The Wave, Muscat.

La dernière journée à Singapour commençait dans des vents légers et les six équipes tentaient de se frayer un chemin à travers le plan d’eau à la recherche de la pression. Les skippers et équipages étaient mis de plus à l’épreuve alors que le comité envoyait deux départs vent arrière alors que le vent s’établissait vers les 10 noeuds. Juste avant le départ de la cinquième et dernière manche c’est au tour de la météo de s’amuser avec les concurrents alors qu’un véritable déluge s’abattait sur zone trempant jusqu’aux os les navigants et invités.

000

La pluie, associée à un violent orage, obligeait le comité à annuler la manche et forçait tout ce beau monde à rentrer à terre. Avec l’annulation de la manche confirmée les calculatrices étaient de nouveau sorties car le règlement veut que la dernière manche compte double. Il a donc fallu recompter les points de l’ultime manche pour les intégrer au classement final. Masirah n’avait même pas besoin de ce cadeau pour remporter cette épreuve de Singapour et démontrer une certaine suprématie sur le circuit des Extreme 40. En effet après avoir remporté cette année le circuit européen, l’équipage de Masirah se permettait de s’adjuger la première étape du circuit asiatique qui s’est disputée il y a deux semaines à Hong Kong.

« Ce fût une très belle semaine pour toute l’équipe, » commentait Pete Cumming. « Nous nous sommes battus pour remporter cette épreuve. Nous souhaitons remercier les autorités de Singapour pour nous avoir offert l’opportunité de régater ici ainsi que toutes les personnes qui ont aidé pour rendre cette épreuve possible. »

Masirah s’est présenté au port avec une statue de Merlion et des orchidées avec, à son bord, le nageur olympique et membre du parlement Joscelin Yeo. Sa première expérience en Extreme 40 restera à jamais gravée dans sa mémoire. « Je ne savais pas à quoi m’attendre car la voile n’est pas un sport habituel ici à Singapour. J’étais très excité et j’ai eu des retours d’adrénaline extraordinaires. Le public doit être très surpris que nous puissions naviguer de cette manière à Singapour et cela montre que notre pays est ouvert et accepte les nouveaux sports et nouvelles idées. Je souhaite clairement revivre de nouveau cette expérience. »

Avec des régates tous les après-midis les cinq derniers jours ont été remplis pour la flotte internationale des Extreme 40. Tous les matins les équipages ont amené sur l’eau des invités et des journalistes pour leur faire découvrir le support et voir à quoi ressemble une régate en Extreme 40.

Avec 12 points au classement général de l’Extreme Sailing Series Asia la pôle position de Masirah est claire et nette. Il en est tout autre pour la seconde place que quatre équipes briguent. BT et China Team occupent la seconde marche du podium avec tous deux 7 points à leur actif alors que Red Bull Extreme Sailing Team et The Wave, Muscat complètent le podium avec 6 points.

« Le retour ici à Singapour a été phénoménale. Les facilités de la Marina Bay sont exceptionnelles et je pense que tout est fait ici pour accueillir une épreuve de l’Extreme Sailing Series, » avour Mc kenna, le directeur commercial d’OC Events. « Je pense que nous avons vraiment aidé les gens à comprendre ce que nous essayons de monter et nous espérons revenir ici l’an prochain avec une épreuve de grande envergure. »

Nouvelle victoire pour Masirah à Cowes

Pete Cumming et son équipage, sur Masirah, s’imposent de nouveau à Cowes. Comme lors de l’étape française de Hyères, l’équipage de l’Oman Sail a mené au classement dès le premier jour de régates et n’a cessé de creuser l’écart sur ses poursuivants au fil des jours.

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

On retrouve  l’équipage du Gitana Team à la seconde position devant Renaissance barré par Loick Peyron, ces positions ont été acquises lors de la dernière régate qui compte double, Yann Guichard et ses hommes parvenaient à remporter cette ultime régate et par conséquent à ravir la seconde place au général de l’étape à Renaissance qui terminait 4ème.

Les deux autres équipages français malgré quelques belles régates : 2 victoires pour Groupama 40 skippé par Gildas Philippe et 1 victoire de manche pour Luna, n’auront pas brillé sur cette étape, en se classant respectivement 6 et 7ème.

Les deux équipages anglais, BT et iShares réalisent leurs meilleurs performances depuis le début de la saison avec des places de 4 et 5ème, Holmatro et Ecover ferment la marche en 8 et 9ème position.

Au classement général provisoire, le grand perdant est BMW Oracle, absent sur cette étape qui perd 3 places, Masirah prend la tête du classement devant Gitana Extreme et Renaissance

1/ Oman Sail Masirah 27 points
2/ Gitana Extreme 26 points
3/ Oman Sail renaissance 24 points
4/ BMW ORACLE Racing 18 points
5/ BT 17 points
6/ Groupama 17 points
7/ iShares 12 points
8/ LUNA 10 points
9/ Holmatro 9 points
10/ Ecover 4 points