Le Gitana Team remporte le petit et le grand Tour de Belle Ile

La huitième édition du Tour de Belle-Ile a été remportée par le Multi 70 Groupe Edmond de Rothschild qui a devancé de peu Oman Sail (Sidney Gavignet) et le troisième MOD70 en course, Paprec Recyclage (Jean-Pierre Dick). Sébastien Josse et ses équipiers battent également leur propre record de l’épreuve en 2h24’15, soit 17 minutes de mieux que leur temps de 2011 sur Gitana 11.

Les conditions étaient idéales pour cette grand fête avec une mer peu formée et une brise de sud-ouest d’une bonne quinzaine de nœuds.

« Jean-Pierre est passé en tête aux Poulains, racontera après-coup Sébastien Josse. Mais dans le bord de portant derrière Belle-Ile, nous avons réussi à combler notre retard. Après, il a fallu trouver une  ouverture pour passer, nous étions un peu coincés, mais ils ont empanné un peu trop tôt avant les Galères, ce qui nous a permis de faire la différence. Bien qu’il s’agisse d’une navigation très courte, cela nous permet d’ores et déjà de nous jauger et de valider les grands principes du travail réalisé pendant le chantier d’hiver. C’était indispensable pour établir la job list de tout ce qu’il nous reste à faire. Je le répète beaucoup mais nous ne sommes qu’au début de notre apprentissage et cette première sortie est plutôt très positive. Le bateau n’a pas perdu de sa vélocité au près et a gagné aux allures portantes »

Oman Sail terminait à 1’35 du vainqueur, Paprec Recyclage complétait le podium, à 4’45, Sensation Océan d’Alain Gautier terminait 4ème devant Qingdao, l’ex IDEC de Francis Joyon, qui était présent au côté du nouveau skipper Guo Chuang.

Le 50′ FenêtréA-Prysmian (Erwan Le Roux), prenait la 6ème place  devant Arkema (Lalou Roucayrol).

L’Extreme 40 Groupama (Julien Villion) se classait huitième  devant l’AC45 Groupama skippé par Franck Cammas (le bateau n’était pas classé officiellement du fait de la commande des foils.

Sur le Petit Tour, c’est l’autre bateau du Groupe Edmond de Rothschild qui s’imposait,  le GC32 barré par Gurvan Bontemps, qui termine en 2h45’10.
Ils ont dit…

Sébastien Josse (Groupe Edmond de Rothschild) : « Troisième victoire sur le Tour de Belle-Ile, c’est sympa ! Jean-Pierre (Dick) et Sidney (Gavignet) nous ont donné du fil à retordre, mais nous sommes parvenus à faire la différence au niveau des Galères en empannant plus tard. Nous battons en plus notre propre record, c’est toujours bon à prendre ! »

Gurvan Bontemps : « C’était une belle régate à bord du GC32 Edmond de Rothschild. Nous n’avions pas de concurrents de notre catégorie mais ça ne nous a pas empêché de prendre beaucoup de plaisir. Sur la première partie du parcours, où nous n’étions pas vraiment à notre avantage, car au près, nous avons tout de même réussi à jouer avec l’AC45 Groupama ce qui était plutôt sympa. Pour nos types de bateaux, le format s’apparentait à un raid et le plus compliqué a été de gérer la mer et les rafales d’une vingtaine de nœuds dès la sortie du chenal de la Teignouse. J’ai l’habitude des petits catamarans de sport et le GC32 est vraiment un bateau agréable à bord duquel on a vite de bonnes sensations comme lors de notre bord retour au portant vers les Galères »

Erwan Le Roux (FenêtréA-Prysmian) : « Il a fallu s’arracher pour gagner notre duel avec Arkema. C’était un coup à eux,  un coup à nous, la différence s’est faite au dernier passage de marque, ils ont roulé leur gennaker alors que nous avons gardé le nôtre, c’était la bonne option. Tout l’équipage a bien travaillé pour faire de belles manœuvres. »

Franck Cammas  (AC45 Groupama) : « On s’est bien fait rincer. J’ai les yeux explosés. Avant le départ, nous n’étions pas certains de respecter le parcours en passant au vent de Belle Ile, à cause des fortes vagues qui venaient s’écraser sur la côte. Nous y sommes finalement allé mais avec beaucoup de prudence. Ce bateau qui vole, c’est une vraie découverte même si nous avons déjà une bonne expérience grâce à Groupama C. C’est un peu comme passer de l’avion à hélice à l’avion à réaction. Nous avons beaucoup à apAC45prendre et c’est en cela qu’il était intéressant de participer au Tour de Belle Ile ».

L’actualité de la semaine

  • Le 60′ ORMA Atheos (ex Sensations Atheos, ex La Trinitaine)  a semble-t-il subit un incendie au large de la Tunisie et se serait disloqué ensuite suite à une tempête.
  • Le trimaran Gitana XI (ex 60′ ORMA allongé à 77′ pour la Route du Rhum 2006) change de propriétaire. Il rejoint la flotte de Grand Large Emotion. Ultim Emotion sera exploité en charter sur des sorties à la journée et des courses au large. Le site de Grand Large Emotion
  • Le premier grand prix du D35 Trophy débutera demain au large de Genève. Onze équipes sont engagées comme l’année dernière sans changement majeur sauf au sein du team Tilt qui a nettement renforcé sa structure avec l’arrivée de Tanguy Cariou et Arnaud Psarofaghis. Les favoris seront de nouveau Alinghi, Realteam et Ladycat powered by Spindrift racing
    Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

    Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

     

  • Tour de Belle Ile 2015 : les conditions s’annoncent toniques pour les 500 bateaux engagés, avec 15 à 20 noeuds dans la matinée de samedi forcissant à 25 noeuds dans l’après midi. Cette course permettra de réunir une belle flotte de multicoques avec  l’AC45 à foils et aile rigide de Groupama, mené par Franck Cammas, le team engagera également son Extreme 40, avec Julien Villion à la barre. Le Gitana Team alignera également deux bateaux à foils, son Multi70 largement modifié au cours de l’hiver et le GC32, la plus grosse unité sera barrée par Sébastien Josse, la plus petite par Gurvan Bontemps.
    Deux autres trimarans de 70′ seront également présents, les MOD70 d’Oman Sail mené par Sidney Gavignet et celui de Paprec Recyclage avec Jean Pierre Dick à la barre. Qingdao China, l’ex Idec sera sur la ligne avec Guo Chuan à la barre. Alain Gautier tentera de défendre son titre face à cette flotte relevée sur le 60′ ORMA Sensation Océan-Urgo

Gitana XV vainqueur du Tour de Belle Ile

Sébastien Josse et son équipage du Gitana Team ont de nouveau remporté le Tour de Belle Ile pour cette édition 2012 ; ils avaient déjà été vainqueurs l’année dernière sur le 77′ de l’équipe, Gitana 11.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Cette cinquième du Tour de Belle-Ile a de nouveau offert un magnifique spectacle avec  plus de 500 bateaux sur la ligne de départ. Les conditions étaient très légères pour le début de course avec une mer plate et une très faible brise de moins de 5 nœuds de nord-est. Il aura fallu moins d’une heure aux plus véloces pour attaquer le chenal de la Teignouse, avec en tête Michel Desjoyeaux (Foncia), suivi de Sébastien Josse (Groupe Edmond de Rothschild), Loïc Féquet (Maître Jacques), Alain Gautier (Sensation Océan) et Spindrift racing (Yann Guichard), Idec était en retrait dans ces conditions légères.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Foncia poursuivait la course en tête aux Galères, avec quelques minutes d’avance sur Groupe Edmond de Rothschild, qui effectuait un superbe retour lors du retour vers la Trinité comme l’explique Sébastien Josse, skipper du trimaran aux couleurs du baron de Rothschild : « Michel Desjoyeaux a pris l’avantage très rapidement grâce à une petite option en Baie de Quiberon, on est peu à peu revenus sur lui, mais on n’arrivait pas à le dépasser, parce qu’il nous a « marqués à la culotte » jusqu’au chenal de la Teignouse. Et là, grâce à une petite option, on a réussi à faire un petit décalage, on a fait un virement de bord pour choisir le côté droit du plan d’eau, Michel ne nous a pas accompagnés, l’écart s’est créé à ce moment-là. »

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Groupe Edmond de Rothschild prenait donc la première place en 4h48’10’’ avec 1’40’’ d’avance sur Foncia, Spindrift Racing, mené par Yann Guichard profitait du duel en tête pour revenir sur les deux autres MOD et terminer dans leur sillage  à 2’50’’ du vainqueur.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Alain Gautier sur Sensation Océan, le 60′ ORMA (ex Foncia), prenait une belle 4ème place. Francis Joyon sur Idec profitait de conditions un peu plus soutenues sur la fin de parcours pour recoller à la tête de flotte et prendre la 5ème place.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Les Multi50 auront tenu ma dragée haute face aux plus grands multicoques (MOD 70, 60′ ORMA et maxi multicoque ), jusqu’au Poulains avant de céder du terrain et d’engager une belle bataille navale au sein de la classe, c’est finalement Maître Jacques barré par Loïc Féquet qui passera la ligne quelques minutes devant ses deux camarades, Erwan Le Roux sur FenêtréA-Cardinal et Yves Le Blévec sur Actual.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Les réactions des skippers :

Francis Joyon : « Ça s’est bien passé, on a bien tourné, on a fait de belles manœuvres. J’avais à bord un équipage de copains qui s’est super défoncé pour bien faire avancer le bateau, on a marché à bloc. C’est complètement normal qu’on termine derrière les MOD70 qui sont des bateaux beaucoup plus typés pour le petit temps que ne l’est Idec. On est même contents de préserver notre cinquième place par rapport aux Multi50 qui ont un rapport poids-puissance bien plus adapté pour ce type de temps. On n’a pas été ridicules, on a retrouvé de bonnes sensations de voile. La ligne de départ avec les 500 bateaux, ça faisait une sacrée flotte sous spi ! »

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Sébastien Josse : « Le Tour de Belle-Ile, c’est le début de l’aventure avec le Groupe Edmond de Rothschild, puisque l’année dernière, c’était mon premier départ en multicoque sur une course, c’était un peu la découverte du multicoque. Aujourd’hui, on revient avec un autre bateau, avec un équipage très entraîné, cette victoire a une saveur un peu particulière parce que derrière, il y a Michel Desjoyeaux et Yann Guichard, deux virtuoses du multicoque, ça veut dire qu’on a bien bossé pendant un an, qu’on a atteint un bon niveau. »

Loïc Féquet : « C’est impressionnant de voir autant de bateaux sur une même ligne de départ, même si je pense que certains vont rentrer bien tard ce soir ! Et c’est vraiment un beau parcours, surtout quand on est le long de la côte sauvage.  Le début a été un peu lent, on a choisi d’aller vers Quiberon, on a été bien inspirés, parce que ça nous a permis d’accélérer plus vite que les autres dans du vent plus table. En plus, souvent dans la Baie, il y a plus de vent près de Quiberon. Après, on a géré notre avance qui a peu à peu diminué, d’autant que derrière, Actual et FenêtréA-Cardinal se tiraient la bourre. On garde finalement deux minutes d’avance à l’arrivée, le dernier bord a été un peu chaud parce que ça rentrait par l’arrière. Pour nous, c’est une belle victoire qui valide le travail de l’équipage. On a tous un métier à côté, on a plaisir à se retrouver, il y a une belle ambiance à bord, chacun se respecte. »

Yves Le Blévec : « On a vécu un Tour de Belle-Ile super sympa, avec un beau départ et une super bagarre à trois avec Maître Jacques et FenêtréA-Cardinal. Comme le MOD70 Foncia, Maître Jacques est parti à la côte vers Quiberon au départ, on ne pensait pas qu’on pouvait aller jusque-là, mais c’était le bon côté où aller. Du coup, ils étaient vachement en avance à la Teignouse, mais on les a rattrapés et on a fini avec une belle bagarre. On termine les trois Multi50 dans un mouchoir, en un peu plus de deux minutes, c’est top pour la classe, ça promet. Et ce Tour de Belle-Ile était une nouvelle fois top, c’est vraiment une course magnifique, on a pris le temps de se retourner quelques fois au départ pour regarder la flotte, c’était génial ! »

Le classement provisoire:
1. Gitana 15-Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse), 4H48’10″
2. Foncia (Michel Desjoyeaux), 4h49’50″
3. Spindrift Racing (Yann Guichard), 4h51’00″
4. Sensation Océan (Alain Gautier) 4h52’25″
5. Idec (Francis Joyon), 5h07’40″
6. Maître Jacques (Loïc Féquet), 5h37’35″
7. FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux), 5h39’15″
8. Actual (Yves Le Blévec), 5h40’00″

MOD 70 : Gitana déménage à Lorient, Jean Pierre Dick sur le circuit en 2013

  •  Gitana XV, le MOD 70 du Gitana Team a été mis à l’eau il y a 48 heures à Lorient, le trimaran confié à Sébastien Josse a subi les tests statiques, les premières navigations devraient avoir lieu dans les jours à venir, si les conditions météorologiques le permettent. Autre nouvelle pour l’écurie du Baron Benjamin de Rothschild, la confirmation du déménagement du team à Lorient, la flotte Gitana intégrera donc l’ancien hangar de Sensation Océan, alors que les locaux de la Trinité devraient être repris par Spindrift Racing, Cyril Dardashti, le team manager de Gitana Teal explique cette installation à Lorient  : « Le Gitana Team s’installe dès aujourd’hui à Lorient. Nous intégrons, en effet, un hangar situé sur la base des sous-marins de Kéroman et les bateaux Gitana seront amarrés à proximité immédiate. Ce déménagement intervient après dix années passées à la Trinité-sur-Mer et a été guidé par un souci d’optimisation de notre logistique mais également par le souhait de gagner en performance. En effet, avec l’arrivée du MOD 70 Groupe Edmond de Rothschild dans l’écurie nous souhaitions nous rapprocher de nos futurs concurrents car la monotypie de ce nouveau support réclamera des entraînements communs pour progresser et rester à la pointe. Avec la base des sous-marins de Keroman, où une grande majorité des équipes de course au large est réunie, Lorient a réussi un challenge difficile en transformant le site existant et en mettant en place un pôle de compétence aujourd’hui reconnu. Au sein du Gitana Team, nous avons l’ambition de rester au cœur de l’innovation et des avancées technologiques et c’est pourquoi cette nouvelle base s’est imposée comme une évidence. Cependant, l’équipe reste extrêmement attachée à la Trinité-sur-Mer et à son port de plaisance car il offre, avec la Baie de Quiberon, un lieu de navigation idyllique. »
  • Jean Pierre Dick, qui a récemment débuté en multicoque sur Extreme 40 à Nice, a annoncé officiellement son engagement sur le circuit MOD 70, toujours accompagné de ses fidèles partenaires Virbac et Paprec, le skipper prendra donc la barre du 8ème trimaran monotype, la bateau sera mis à l’eau en septembre 2012, JP Dick pourra donc enchainer les navigations dès son retour du Vendée Globe afin de débuter en compétition en 2013.

Plusieurs interviews du futur skipper, concernant ce nouveau projet sur VoilesetVoiliers.com et le Télégramme.

L’ancien Foncia remis à l’eau

Le trimaran de 60′ ORMA Sensations 2 (ex-Foncia) a été remis à l’eau jeudi à la BSM de Lorient.

Ce bateau a participé au championnat ORMA de 2002 à 2006 avec Alain Gautier à la barre, en 2008 il avait été utilisé par Alinghi pour des entrainements en vue de la 33ème America’s Cup.

Après un chantier de près de deux mois pour le préparer et le mettre sous ses nouvelles couleurs, le trimaran a retrouvé son élément naturel.

Les premières navigations sont prévues la semaine prochaine avec notamment le Tour de Belle-ile le 7 mai, à La Trinité, où le bateau sera aligné face à  Gitana 11 (ancien 60′  ORMA modifié et rallongé à 77 pieds ).
Le trimaran sera ensuite disponible pour les sorties particuliers et entreprises : team building, incentive, relations publiques, séminaires, événements grâce à Sensation Océan.
Les dates des sorties particuliers sont les suivantes :
  • Pour les formules trimaran demi-journée Tri’Experience

• le samedi 30 avril 2011
à bord du trimaran 60 pieds ORMA Sensations (ex-Foncia)
au départ de Lorient


• le samedi 28 mai 2011
à bord du trimaran 60 pieds ORMA Sensations (ex-Foncia)
au départ de Lorient

Pour les formules trimaran journée complète Tri’Experience :

• le samedi 21 mai 2011
à bord du trimaran 60 pieds ORMA Sensations (ex-Foncia)
au départ de Lorient


• le vendredi 3 juin 2011 (pont de l’Ascension)
à bord du trimaran 60 pieds ORMA Sensations (ex-Foncia)
au départ de Lorient

D’autres cessions seront éventuellement fixées suivant les demandes.
Des sorties seront programmées en septembre et octobre.
Merci à Jimmy Bonnal pour les photos de cette mise à l’eau.

Nouvelles sorties particuliers pour Sensation Océan

Depuis plusieurs années, Sensation Océan, propose des sorties particuliers sur des trimarans de 60′ ORMA.

Après une première série de navigations printanières, Sensation Océan dévoile les dates de septembre-octobre. L’occasion pour les passionné(e)s de multicoques de naviguer sur ces trimarans, maintenus en configuration « course », entourés par des professionnels de la course au large. Ces navigations sont ouvertes au novices comme aux marins aguerris.

Ces sorties à la journée ou à la demi journée se déroulent au large de Lorient sur Sensations, l’ex La Trinitaine, ex Nokia de Marc Guillemot.

Pour tous renseignements : particuliers@sensationocean.com

Pour toutes questions ou précisions, vous pouvez contacter Brice Lavirotte  par téléphone au 06 78 89 27 19.

Pour les formules demi-journée Tri’Experience :

Le samedi 31 juillet 2010

(sous réserve d’un nombre minimum d’inscrits))
à bord du trimaran de 60 pieds Sensations (ex-La Trinitaine, ex-Nokia)
au départ de Lorient

• Le samedi 11 septembre 2010
à bord du trimaran de 60 pieds Sensations (ex-La Trinitaine, ex-Nokia)
au départ de Lorient

• Le samedi 2 octobre 2010
à bord du trimaran de 60 pieds Sensations (ex-La Trinitaine, ex-Nokia)
au départ de Lorient

• Le samedi 16 octobre 2010 (les dernières places libres du printemps !)
à bord du trimaran de 60 pieds Sensations (ex-La Trinitaine, ex-Nokia)
au départ de Lorient

Pour les formules journée complète Tri’Experience :

• Le samedi 25 septembre 2010
à bord du trimaran de 60 pieds Sensations (ex-La Trinitaine, ex-Nokia)
au départ de Lorient

• Le samedi 9 octobre 2010
à bord du trimaran de 60 pieds Sensations (ex-La Trinitaine, ex-Nokia)
au départ de Lorient

Un nouvel inscrit pour la Route du Rhum 2010 ?

Le communiqué de presse de Sensation Océan :
L’équipe de Sensation Océan s’engage dans un nouveau projet

Une rumeur  circule sur les pontons de la Cité de la Voile à Lorient. L’ex-trimaran « La Trinitaine » s’apprêterait à s’aligner aux côtés des géants annoncés pour la prochaine Route du Rhum. Le scénario est écrit, le casting réuni, les producteurs se décideraient sans tarder… A la barre,  un jeune Méditerranéen de 32 ans rompu au pilotage des grands multicoques, Mayeul Riffet. Et un parrain prestigieux, Alain Gautier.

Féru de trimarans extrêmes, indispensable second recherché pour l’étendue de ses connaissances techniques et son sens marin, Mayeul a accepté de sortir de l’ombre et de relever le défi que lui tendent les acteurs du team Sensation Océan : Brice Lavirotte son Project Manager, Thierry Duprey Du Vorsant, le boat Captain et son conseiller technique et sportif Alain Gautier.

Bon élève des bords très convoités de  Florence Artaud, Alain Gabbay, Lionel Péan , en 1998 Mayeul Riffet  « monte » en Atlantique et intègre l’équipe  du trimaran Banque Populaire de Lalou Roucayrol.
Quatre ans plus tard, à 22 ans, il gagne le grade de second sur Sopra Group, dans le team de Philippe Monnet et  d’un flotteur à l’autre, de marées en marées, on le retrouve  en 2005 à bord des Gitana 10 et 12. Puis aux côtés d’Alain Gautier sur Foncia. Et enfin à la barre de « La Trinitaine » exploité depuis deux ans par « Sensation Océan ».

« Sensation Océan » est née d’une recette gagnante dans l’industrie du « grand frisson ».
L’entreprise montée à Lorient  par Brice Lavirotte, un  ex – publicitaire lyonnais,  surfe avec succès sur  le marché de l’événementiel et de l’exceptionnel en réalisant le rêve de nombreux plaisanciers amateurs ou non : Une journée sur ces engins de folie… Une opération mercantile, certes, mais qui a permis de bluffer les uns et de sauver les autres de l’abandon ! Plusieurs trimarans Orma bénéficient ainsi d’un entretien permanent.

Environ 800 personnes ont déjà embarqué à ce jour dans le cadre de sorties dédiées aux individuels, ou d’opérations de relations publiques d’entreprises telles que Bouygues Telecom, Guerlain ou encore Cogedim.

Le grand chantier de l’ex-Trinitaine  commencera à l’automne prochain.
– Ses flotteurs seront ils rallongés ?
– Son mât sera t’il raccourci ?
– Sa voilure sera t’elle étoffée ?
Les architectes et l’équipe du projet gardent les plans encore bien secrets….

Sensations, lex Biscuits la Trinitaine

Sensations, l'ex Biscuits la Trinitaine