Transat Jacques Vabre : MACIF vainqueur à Itajai

François Gabart et Pascal Bidégorry se sont imposés ce matin à Itajai et remportent donc cette Transat Jacques Vabre. Les deux marins auront mis 12 jours 17 heures 29 minutes 27 secondes pour boucler cette transatlantique entre le Havre et le Brésil. La vitesse moyenne sur le parcours théorique de 5 400 milles est de 17,68 nœuds et de 20?75 noeuds sur la route réelle (6340 milles).

Les deux marins ont parfaitement négocié les difficultés de cette course, ils ont pris la tête au niveau du Cap Vert pour ne plus la lâcher. Ils ont parfaitement négocié le passage du Pot au Noir et ont creusé leur avance dans les alizés le long du Brésil face à Sodebo Ultim.
Le trimaran VPLP mis à l’eau il y a seulement deux mois s’est montré particulièrement véloce face à son adversaire, et devrait voir son potentiel encore amélioré avec son deuxième foil et les optimisations qui feront suite à cette première course.

François Gabart, skipper de MACIF :
« C’est génial ! C’est une impression formidable, parce que c’est la première course du trimaran et sa première victoire, on ne pouvait pas rêver mieux ! Ce bateau est extraordinaire, je l’aime déjà ! Et le fait de partager cette victoire avec Pascal est un moment fort, ce n’est que du bonheur ! Nous travaillons depuis deux ans pour mettre au point ce bateau, et seulement deux mois après sa mise à l’eau, nous prenons le départ d’une course que nous arrivons à gagner ! Bravo à l’équipe qui a bossé, tant au niveau de la conception, que de la construction et de la mise au point. Avec Pascal, nous n’avons fait que la fin du boulot. Nous avons quand même eu des petits problèmes : l’électronique après le Cap Finisterre ; et récemment même, puisque deux jours avant l’arrivée, nous avons découvert que de l’eau était rentrée à l’arrière du bateau. Une zone de trois mètres s’était remplie d’eau par le tube du safran central, soit 5000 ou 6000 litres ! Comme derrière, il y a un peu d’électronique, notamment les pilotes automatiques, ils n’ont pas trop aimé ! Nous avons réussi à vider, mais nous n’avions plus de pilotes. Ce souci nous a un peu mis dans le rouge. »

Photo Vincent Curutchet / DPPI / MACIF

Photo Vincent Curutchet / DPPI / MACIF

Pascal Bidégorry, co-skipper de MACIF :
« François a un nouveau jouet exceptionnel, dont nous n’avons pas encore tiré la quintessence, il y a plein de choses à apprendre, nous avons découvert des choses tous les jours. C’est toujours super de gagner une Transat Jacques Vabre, c’est un parcours magnifique, et une victoire que l’on partage à deux. C’est sympa de gagner à nouveau dix ans après ma première ! »

Thomas Coville et Jean Luc Nélias ne sont plus qu’à quelques milles de la ligne, dans des vents évanescents, ils devraient boucler leur parcours en un peu moins de 13 jours.

© Yvan Zedda / Sodebo

© Yvan Zedda / Sodebo

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s