Tricherie lors des America’s Cup World Series ?

L’équipe américaine et defender de l’Amaerica’s Cup, Oracle Team USA, s’est retiré à titre rétroactif des America’s Cup World Series courus la saison dernière.

En effet, des mesures effectuées par America’s Cup Race Management, ont mis en évidence un poids anormal des trois AC45 alignés par Oracle Team USA (les deux d’Oracle Team USA et celui de Ben Ainslie), ces mesures ont été faites avant la Youth America’s Cup qui aura lieu en septembre, cette compétition réservée aux jeunes équipages ayant pour support le catamaran monotype à aile rigide utilisés sur les ACWS.

Selon l’équipe américaine, une enquête interne a révélé une modification concernent l’ajout de lest au niveau de la martingale grâce à une résine, il semble que tous les AC45 du team américain (les deux bateaux Oracle utilisés lors des ACWS, celui de Ben Ainslie, et les deux autres catamarans ayant servi de plate forme pour le développement des dagger foils). Ces modifications auraient été faites par plusieurs membres du shore team et un membre de l’équipe navigante.

Ben Ainslie a tenu à souligner  que son AC45 avait été préparé par les Américains avant l’arrivée du skipper britannique, qui ignorait complètement la non-conformité de son multi.

© ACEA / photo Gilles Martin-Raget

L’équipe néo-zélandaise a vivement réagi, estimant que ces faits révélaient d’une tricherie de la part du defender et pas de modifications effectuées à l’insu du reste de l’équipe, comme le prétend le communiqué de presse américain.

Il semble en effet difficile de croire que des membres de l’équipe technique et navigante d’Oracle aient pris l’initiative de modifier cinq AC45 sans en référer au reste du team et que cette modification soit passée inaperçue au sein de la base.

 

 

L’Energy Team des frères Peyron challenger pour la Coupe de l’America ?

L’information reste à confirmer, mais Ouest-France annonce que les frères Peyron devraient officialiser leur challenge pour la 34ème Coupe de l’America dans une quinzaine de jours.

Photo copyright Bo Struye

L’Energy Team devrait donc représenter la France face aux autres challengers Artemis Racing (SUE), Emirates Team New Zealand (TNZ) et Luna Rossa (ITA) et au challenger américain Oracle Racing, l’équipe disposerait d’un budget de 15 millions d’euros, bien loin de celui souhaité au départ et du niveau de leur concurrents estimé à 75 millions au minimum.

Les français devront se contenter du package AC72 vendu par ACRM basé sur une plate forme imaginé par le cabinet  d’architectes VPLP (spécialisés dans les multicoques et auteurs de la plupart des 60′ ORMA, des maxis trimarans, et de USA-17), de l’aile et des voiles réalisés par North.

D’ici leur participation aux éliminatoires de la Coupe, dans le cadre de la Louis Vuitton’s Cup, les français poursuivront leur préparation sur le circuit des America’s Cup World Series, avec espérons le autant de succès que lors de l’étape de San Diego ; Yann Guichard reprendra la barre de l’AC45, avec également l’arrivée d’Arnaud Psarofaghis sur le catamaran en remplacement de Peter Greenhalgh.

 

05/04/12 : Rectificatif : les frères Peyron et le Team Energy ont passé un accord technologique avec Oracle Racing, le defender américain, qui leur permettra de bénéficier des plans du 1er catamaran AC72 d’Oracle Racing, ils n’utiliseront donc pas le pack ACRM ; mais le pack du design team de l’équipe américaine qui planche sur le sujet depuis plusieurs années et qui a la plus grande expérience en ce qui concerne l’aile rigide.

Une nouvelle équipe sur les ACWS

Confirmation de la rumeur qui courait depuis quelques semaines ce matin, Ben Ainslie, triple médaillé d’or olympique, neuf fois champion du monde et d’Europe, s’engagera sur les America’s Cup World Series pour les saisons 2012 et 2013 avec sa propre équipe.

Cette équipe s’alignera sur le circuit des AC45 à partir d’août 2012, donc après les JO de Londres auxquels le marin britannique participera en Finn. L’objectif de ce nouveau team est en fait une participation à la 35ème Coupe de l’America.

En effet, ce nouvel équipage ne brigue pas de participation à la 33ème America’s Cup qui se déroulera à San Francisco en 2013, puisque Ben Ainslie est lié par contrat au defender américain Oracle Racing. Le marin britannique intégrera donc le team américain à la fin des ACWS pour participer au développement des AC72, les catamarans qui seront utilisés pour la Coupe.

Cette équipe des ACWS semble donc entièrement financée par Larry Ellison ou Oracle Racing, Russell Coutts, CEO d’Oracle qui était présent à la conférence de presse, a confirmé l’implication du team américain dans l’engagement de cette équipe.

Ben Ainslie : « L’objectif, pour le moment, est de constituer une équipe pour mettre un pied dans l’America’s Cup dans le but de devenir un vrai Challenger pour la 35ème America’s Cup. Les AC World Series ont prouvé qu’elles sont des événements formidables et qui offrent de nombreuses perspectives aux potentiels partenaires ainsi qu’aux régatiers comme moi. Les AC45 sont fantastiques à regarder et ils sont extrêmement exigeants lors des régates.  Et sans aucun doute, les courses produisent les meilleures images ‘télé’ que je n’ai jamais vues, c’est pourquoi je pense que les AC World Series satisfont totalement à la fois les régatiers, le public et les sponsors. « 

Les régates en AC 45 s’annoncent spectaculaires

Les premiers tests de « régates » en AC 45 ont débutés à Auckland. Les objectifs de ces deux sessions de navigations (26-29 avril et 2-6 mai) sont d’évaluer les meilleurs parcours pour les catamarans, de tester les systèmes d’arbitrage et de vidéos en vue des America’s Cup World Series qui débuteront à Cascais au Portugal en août avant une étape à Plymouth en septembre et une autre à  San Diego.

© Gilles Martin-Raget

Cinq bateaux y participent, les deux catamarans d’Oracle Racing menés par James Spithill et Russell Coutts, celui d’Emirates Team New Zeland, d’Artemis Racing et l’ACRM 45.

Les alertes se sont multipliées au cours de cette journée avec de beaux plantés pour tous les équipages, qui naviguaient dans 20 à 25 noeuds de vent, quelques chavirages ont été évités de justesse sur ACRM et Emirates Team New Zeland. James Spithill et ses hommes ont gouté à cette expérience alors qu’ils naviguaient au portant, aucun blessé et des dégâts mineurs sur l’aile du catamaran, le skipper ne semble pas marqué par ce chavirage, il estime que toutes les équipes qui naviguent sur ces bateaux connaitront cette mésaventure un jour ou l’autre…

© Gilles Martin-Raget

USA 17 de retour aux Etats Unis

L’équipe Oracle Racing, defender de l’America’s Cup, a  confirmé aujourd’hui le retour du trimaran à aile rigide aux Etats Unis.

Le multicoque quittera Valence dans les jours qui viennent pour un voyage retour vers la Côte Est des Etats Unis (à San Francisco), pour l’instant, le bateau sera seulement rapatrié, un éventuel programme de navigations pourrait être dévoilé plus tard, l’équipe se concentrant sur la prochaine Coupe de l’America.

Du côté d’Auckland, la phase d’essais se poursuit sur le premier AC45, le maniement et la manutention de l’aile ne semble pas poser de problème à l’équipe sur place.

© Gilles Martin-Raget

Par ailleurs, le directeur de course a confirmé les dates de la Louis Vuitton Cup et de l’America’s Cup :

Louis Vuitton Cup:  13 Juillet – 1 Septembre 2013
America’s Cup Match (Finals):  7-22 Septembre 2013