Nouveau record de vitesse en GC32, l’intégralité des étapes du Racing Tour dévoilée

  • Les étapes du GC32 Racing Tour sont désormais toutes connues. La saison débutera sur le lac de Garde dans trois semaines, puis se poursuivra en Sardaigne et en Espagne. Les équipages des GC32 se déplaceront ensuite pour la première fois en Corse, avec une étape à Calvi grâce au sponsoring des eaux Orezza. La saison se conclura à Marseille dans le cadre du Marseille One Design.
    Le calendrier 2017 GC32 Racing Tour
    11-14 mai – GC32 Riva Cup / Riva del Garda, Italie
    28 juin-1er juillet – GC32 Villasimius Cup / Villasimius, Sardaigne, Italie
    2-5 août – 36e Copa del Rey / Palma de Majorque, Espagne
    13-16 septembre – GC32 Orezza Corsica Cup, Calvi, France
    12-15 octobre – Marseille One Design / Marseille, France

    Une dizaine d’équipages sont de nouveau attendus sur le circuit, quelques uns sont déjà officiellement confirmés, comme Armin Strom Sailing, Realteam, Engie ou Malizia/Yacht Club de Monaco. Argo devrait également être présent tout comme le Team Tilt. Iker Martinez avec un sponsor espagnol seraient également de la partie, tout comme un équipage argentin.

  • Flavio Marazzi et son équipage ont battu un nouveau record de vitesse en GC32 cette semaine lors d’un entrainement sur le lac de Garde, Armin Strom a atteint la vitesse de 41,6 noeuds (77km/h) dans une rafale.

    Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Team Tilt, le succès de jeunes régatiers suisses

Team Tilt s’impose comme une équipe incontournable du paysage vélique suisse depuis plusieurs années, tout en poursuivant son objectif premier, la formation des jeunes marins helvètes.

L’équipe mise en place par Alex Schneiter n’a cessé de s’étoffer et de diversifier les supports de navigation, en maintenant d’excellents résultats au plus au niveau sur le bassin lémanique mais aussi sur la Red Bull Youth America’s Cup.

En 2016, le team prépare une seconde participation à la Red Bull Youth America’s Cup et se donne encore plus de moyens que lors de l’édition 2013. L’équipage mené par Lucien Cujean avait alors remporté les Selection Series et s’était classé quatrième de la compétition.
La prochaine édition de la RBYAC se disputera sur les AC45F (catamarans à aile rigide et à foils de 45’, actuellement utilisés sur les America’s Cup World Series), afin de préparer au mieux l’événement, Tilt s’engage cette année sur le GC32 Racing Tour (le GC32 étant également un catamaran à foils).

© Loris von Siebenthal

© Loris von Siebenthal

L’équipe poursuit également la compétition en D35. Sur ce support, la progression de l’équipe est notable, une 7ème place lors de ces débuts en 2013, une 6ème place en 2014, et une victoire sur le championnat l’année dernière, avec quatre grands prix remportés sur six et la première place sur le mythique Bol d’Or Mirabaud ; ce au nez et à la barbe d’équipes prestigieuses comme Alinghi, Spindrift racing et d’équipages professionnels engagés sur le circuit depuis de nombreuses années.

© Loris von Siebenthal

© Loris von Siebenthal

Un Flying Phantom servira également de support d’entrainement à l’équipe pour découvrir le foiling.

Tanguy Cariou, directeur sportif du team Tilt et tacticien sur le D35 et le GC32 revient pour Voile-Multiocoques.org sur les différents engagements de l’équipe :

© Loris von Siebenthal

© Loris von Siebenthal

« Nous n’avons pas d’objectif défini cette année sur le D35 Trophy, car il s’agit d’une année de croissance pour le Team Tilt ; avec un nouveau bateau et un nouveau circuit, le GC32 Racing Tour. Mais aussi une préparation olympique pour Sébastien Schneiter et Lucien Cujean, qui sont focus pour les jeux olympiques de Rio en 49er.
Nous avons donc moins de temps à consacrer au D35, au moins sur la première partie de saison.
Nous avons malgré tout l’envie de bien faire, et malgré le manque d’entrainement sur le catamaran nous restons compétitifs.
Nous n’avons navigué lors de la pré saison que cinq ou six fois, avec des rotations au sein de l’équipage.
Nous avons quand même réussi à jouer les premiers rôles en ce début de saison (5ème au GP Emil Frey Genève Acacias, 1er à l’Open de Versoix et 2nd au général provisoire), en naviguant d’une façon moyenne et en conservant une marge de progrès importante dans tous les domaines (départs, tactique, manœuvres, performance.
Le Decision 35 restera un support pour former de jeunes marins en vue de la Youth America’s Cup.
Pour ce faire, les rotations d’équipiers vont se poursuivre, nous essayons d’intégrer des jeunes, c’est délicat. Mais nous avons réussi depuis trois ans à mettre en place une base de fonctionnement solide, qui permet justement d’intégrer de nouveaux marins, tout en restant compétitifs.

Concernant la Red Bull Youth America’s Cup 2017, nous avons un groupe de douze jeunes, qui commenceront à être intégrés de façon importante à l’équipage du D35 en deuxième partie de saison.  
Actuellement nous avons déjà plusieurs d’entre eux susceptibles d’être sur l’AC45F qui sont à bord, Sébastien bien sûr mais aussi Jocelyn Keller, Jérémy Bachelin, Arthur Cevey qui navigue en tant que n°1, le ratio de jeunes sur le D35 pouvant participer à la RBYAC va augmenter prochainement.

Ils ont tous des profils intéressants, à nous de constituer l’équipage complémentaire tant au niveau sportif que technique mais aussi au niveau des gabarits puisque les AC45F sont assez physiques.

Le règlement a un peu changé concernant les pays n’ayant pas de défi pour l’America’s Cup, il n’y aura plus réellement de sélection des équipages pour la compétition comme en 2013, mais une évaluation de la part de Red Bull. Nous somme dans les temps, cette évaluation aura lieu sur le GC32 probablement au mois d’octobre, après une semaine d’entrainement sur le bateau à l’issue de la saison.
Une partie des jeunes qui préparent la RBYAC seront aussi intégrés sur le GC32 au cours de la saison 2016.

Glenn Ashby nous accompagne avec un rôle de coaching à bord du GC32, son aide sera précieuse, du fait de ses connaissances du foiling. Ce partenariat avec Emirates Team New Zealand et Glenn nous permettra également de bénéficier de leurs infrastructures sur place aux Bermudes lors des phases de compétition de la Red Bull Youth America’s Cup. »

Les calendriers du GC32 Racing Tour et du D35 Trophy dévoilés

  • Le calendrier GC32 Racing Tour 2016 a été dévoilé, le circuit se déroulera en Europe du Sud, de façon à minimiser les coûts.  Les deux premières étapes sont prévues en Italie sur le lac de Garde , une en Espagne  dans le cadre de la Copa Del Rey et la dernière manche en France, à Marseille, une autre étape devrait être annoncée dans les semaines à venir.Les étapes :
    – 26 au 29 Mai : GC32 Riva Cup, Riva del Garda, Italie
    – 7 au 10 Juillet : GC32 Malcesine Cup at The Foiling Week, Malcesine, Italie
    – 3 au 6 Août :  Copa del Rey MAPFRE, Palma de Mallorca, Espagne
    – 22 au 25 Septembre : lieu non annoncé
    – 13 au 16 Octobre : Marseille One Design, Marseille, France

Un événement hors calendrier officiel aura lieu du 12 au 15 mai, le GC32 Alps Challenge Traunsee en Autriche, qui se disputera sur un format match racing avec un prize money de 30000€. Le circuit avait déjà fait étape sur ce lac, où les petits airs avaient été tenaces et avaient nécessité de nombreux changements de lieu des régates.

Huit équipes ont fait part de leur engagement sur le circuit, dix sont espérés pour le début du championnat.
A l’heure actuelle, trois équipes françaises figurent parmi les engagés  : Spindrift racing de Yann Guichard, Team Engie de Sébastien Rogues, tout deux déjà présents sur le circuit l’année dernière et le Team FRA, mené par Franck Cammas, ce qui permettra au Groupama Team France de faire naviguer une partie de son équipage en vue de la préparation de la 35ème America’s Cup.
Trois équipes suisses seront présentes : le Team Tilt, qui sera mené par le barreur d’Emirates Team New Zealand Glen Ashby, ce qui permettra de sélectionner l’équipage destiné à participer à la Youth America’s Cup ; Realteam, qui a déjà participé au circuit Extreme Sailing Series et qui tout comme Tilt est déjà présente sur le circuit de D35 ; et le team Armin Strom Sailing mené par Flavio Marazzi.
Le team américain Argo qui avait participé à l’étape de Cowes en 2015 et le team hollandais de Laurent Lenne, fondateur de la classe sont également annoncé.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

  • Le D35 Trophy reprendra son rythme habituel sur le lac Léman dès le mois de mai avec un programme classique, comprenant les deux classiques Genève-Rolle-Genève et le traditionnel Bol d’Or et les grands prix.http://www.youtube.com/watch?v=-c6Vs4xvElU
    Le calendrier :
    – 6 au 8mai : Grand Prix d’ouverture, lieu à déterminer
    – 21 au 22 mai : Grand Prix de Versoix
    – 3 et 5 mai : Grand Prix, lieu à déterminer
    – 4 mai : Genève-Rolle-Genève
    – 11 mai : Bol d’Or Mirabaud
    – 10 et 11 septembre : Open de Crans
    – 17 et 18 septembre : Grand Prix du Yacht Club de Genève
    – 30 septembre et 1er octobre : Grand Prix de Clôture, lieu à déterminer

     

    Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

    Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

    Les onze équipes ayant participé au championnat l’année dernière devraient s’aligner pour cette nouvelle saison du D35 Trophy. Les grands favoris seront de nouveau les trois équipages présents sur le podium 2015, Team Tilt, Alinghi et Ladycat powered by Spindrift racing.

  • Le calendrier et les concurrents des Extreme Sailing Series seront dévoilés le 10 février à Dubai. La première  des huit étapes de la saison aura lieu du 16 au 19 mars à Oman. Le circuit passe cette année au GC32.

    Sont déjà annoncés sur le circuit SAP Extreme Sailing Team, Oman Air mené par Morgan Larson qui a navigué la saison dernière sur le GC32 Alinghi et Land Rover BAR Academy.

    Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

    Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

    Alinghi, présent sur le circuit GC32 Racing Tour, devrait dévoiler ses intentions quant au choix du circuit (Extreme Sailing Series ou GC32 Racing Tour, ou une participation aux deux circuits) dans les jours qui viennent.

Le point sur la classe Ultime

  • Le trimaran Ultim Actual a été mis à l’eau hier après un court chantier chez Multiplast. Il reste désormais un mois pour  qu’Yves le Blévec et son coskipper Jean Baptiste Le Vaillant prennent en main le bateau avant le départ de la Transat Jacques Vabre. Il n’y a pas eu de modification sur l’ex Sobed’O lors du chantier. Le team rejoint le collectif Ultim, qui organisera le circuit des multis solos dans les années à venir
  • Deux autres engagés sur la Transat Jacques Vabre enchainent les navigations d’entrainement, Thomas Coville et Jean Luc Nélias sur Sodeb’O Ultim et Lionel Lemonchois et Roland Jourdain sur le Maxi 80 Prince de Bretagne.
  • Le dernier né et également engagé sur la Transat Jacques Vabre, le trimaran Macif ; est actuellement amarré à Port la Forêt pour un court chantier suite à une avarie sur la coque centrale après la rupture d’une pièce d’accastillage. Les entrainements devraient reprendre la semaine prochaine pour François Gabart et Pascal Bidégorry.
  • L’équipage de Spindrift racing a également enchainé les sorties d’entrainement sur Spindrift 2 dont le stand by pour le Trophée Jules Verne débutera le 15 octobre. Le team terminera d’ici là la saison de D35 ce week end et le Bullitt GC32 racing la semaine prochaine.
  • Idec Sport devrait être mis à l’eau dans la quinzaine à venir. Le trimaran sera en stand by pour le Jules Verne début novembre. Francis Joyon rejoint également le collectif Ultim.

 

Les résultats des régates monotypes

  • Les équipages du circuit Bullitt GC32 Racing Tour se sont retrouvés pour l’avant dernier événement de la saison le week end dernier en Italie.

Le team Spindrift racing avait bien débuté avec une première place au provisoire lors des deux premiers jours. Alinghi enchainait d’excellents résultats dans le même temps, mais c’est Sultanate of Oman qui se montrait le plus régulier sur l’ensemble de la compétition.

Le team omanais remportait donc la compétition devant Spindrift racing, Alinghi, Armin Strom et Team Engie.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Leigh McMillan, skipper de  Sultanate of Oman  : « cette victoire nous a un peu été offerte, mais nous avons quand même bien navigué. Nous avons eu une série de deuxièmes et troisièmes places et nous étions toujours en tête au départ de l’avant-dernière manche. Nous sommes contents. Je suis très fatigué, mais c’est grâce à tout l’équipage que nous avons été jusqu’au bout »

Yann Guichard, skipper de Spindrift racing  : « le bilan est positif avec cette seconde place gagnée à l’issue des quatre journées de régate. Sultanate of Oman a été le plus régulier durant l’épreuve, bravo à eux. Nous avons réalisé deux belles journées sur l’eau et une moins bonne avec quelques soucis de vitesse. La clé de la réussite sur cette étape, résidait surtout dans le départ et le passage de la première bouée. Depuis le début du Bullitt GC32 Racing Tour 2015, nous nous sommes classés seconds à chacune des trois épreuves que nous avons disputées. Même s’il nous manque des heures de navigations par rapport à d’autres équipes, nous sommes dans le match. On espère un peu plus de vent pour la prochaine et dernière étape à Marseille. Si l’équipe d’Oman dispose d’une belle avance, cela reste assez serré avec Alinghi. Un bel évènement sportif en perspective pour clôturer la saison ».

Au classement général Sultanat d’Oman renforce son leadership sur Alinghi et Spindrift.

La dernière épreuve du Bullitt GC32 Racing Tour 2015 se tiendra à Marseille du 30 septembre au 3 octobre.

Bullitt GC32 Racing Tour – classement général provisoire après quatre étapes

  1. Sultanate of Oman 7 points
  2. Alinghi 10 points
  3. Spindrift racing 12 points
  4. Armin Strom Sailling Team 15 points
  5. Team ENGIE 17 points
  6. Team Argo 32 23 points

 

 

  • Egalement le week end dernier, à Goteborg cette fois, les équipages de la prochaines America’s Cup se retrouvaient sur le plan d’eau suédois pour la deuxième étape des Louis Vuitton America’s Cup World Series.

Oracle Team USA, le defender avait largement dominé la première journée avec deux victoires de manche. Land Rover BAR et Emirates Team New Zealand se partageaient les places sur le podium lors de cette journée du samedi. Les locaux de Team Artemis enchainaient les déboires avec un chavirage lors de la journée d’entrainement et un contact avec un rocher samedi endommageant un des foils et le puit. La journée était également compliqué pour Groupama Team France  qui terminait dernier et avant dernier.

Dimanche les conditions étaient plus légères ne permettant pas aux catamarans de foiler. L’équipage d’Emirates Team New Zealand glanait une victoire et une seconde place lors de cette ultime journée où les points comptaient doubles et remportait cet événement.

James Spithill sur Oracle Team USA était moins percutant dans ces conditions légères et faisait quelques erreurs, et prenait la seconde place au général, devant l’équipage anglais de Ben Ainslie.

Softbank Team Japan mené par le kiwi Dean Barker prenait une belle quatrième place, devant le team Artemis. Les suédois devront se contenter d’une victoire de manche lors de la 3ème régate. Le fait d’avoir deux équipages distincts, l’un pour les ACWS et un naviguant sur l’AC45T semble pénaliser le team suédois qui enchaine les mauvais résultats sur les World Series.

Franck Cammas était de son côté privé de son tacticien Arnaud Psarofaghis lors de cette ultime journée, le marin étant victime d’une intoxication alimentaire. Les français prenaient la sixième place de la 3ème régate, puis une belle troisième place pour l’ultime manche.

Franck Cammas, skipper de Groupama Team France :  » Nous avons encore beaucoup de progrès à accomplir pour nous battre régulièrement en tête de flotte. L’écart entre les trois premiers et nous n’est pas très important mais suffisant pour qu’ils nous battent. Ca va être difficile d’inverser la tendance d’ici la dernière épreuve de la saison, aux Bermudes dans sept semaines, mais nous savons ce qu’il nous reste à faire « 

L’équipage français devrait s’entrainer avec les japonais à l’issue de la prochaine étape des Louis Vuitton America’s Cup World Series aux Bermudes et devrait être en mesure de s’offrir un AC45T en plus de son AC45F, ce qui permettra de développer des pièces qui seront adaptées sur l’AC48.

Le design team français devrait s’articuler autour de Juan Kouyoumdjian et Martin Fischer.

A lire, les interview de Franck Cammas pour CupLegend et Voiles et Voiliers

Classement général de la Louis Vuitton America’s Cup World Series de Göteborg :

1/ Emirates Team New Zealand, Peter Burling, 54 points
2/ Oracle Team USA, Jimmy Spithill, 48 points
3/ Land Rover BAR, Ben Ainslie, 46 points
4/ Softbank Team Japan, Dean Barker, 43 points
5/ Artemis Racing, Nathan Outteridge, 42 points
6/ Groupama Team France, Franck Cammas, 37 points

 

Classement général des Louis Vuitton America’s Cup World Series à l’issue des deux premières épreuves (Portsmouth et Göteborg) :

1/ Emirates Team New Zealand, Peter Burling, 72 points
2/ Land Rover BAR, Ben Ainslie, 65 points
3/ Oracle Team USA, Jimmy Spithill, 64 points
4/ Softbank Team Japan, Dean Barker, 56 points
5/ Artemis Racing, Nathan Outteridge, 53 points
6/ Groupama Team France, Franck Cammas, 50 points

 

 

  •  Le D35 Trophy reprenait ce week end avec l’Open du Yacht Club de Genève.

Sept manches ont pu être courues, avec un joran variant entre 8 et 15 noeuds sur les deux jours de régates.

Samedi les jeunes du Team Tilt dominaient la flotte avec deux secondes places et une victoire de manche avec quatre points d’avance sur Alinghi. Zen Tooétait troisème au provisoire avec des manches de  6, 2 et 4èmes.
L’équipage de Ladycat powered by Spindrift racing était très irrégulier lors de cette première journée avec des places de 11, 7, et 1er.  Cette journée était également marquée par le chavirage d’Ylliam Comptoir Immobilier, le catamaran sera cependant de retour la semaine prochaine pour le Grand Prix Alinghi.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Aujourd’hui la bise annoncée s’est levée vers midi. Alinghi se montrait impérial en gagnant trois des quatres manches courues, le team Tilt se classait second au général devant Realteam, Veltigroup-Swisscom et Ladycat.

_wsb_749x499_555199_10150924515579154_539707369_n

Au général, Team TILT conserve 3 points d’avance sur Alinghi. Veltigorup-Swisscom et Ladycat powered by Spindrift racing sont désormais à égalité de points pour la troisième place.

CLASSEMENT OPEN DU YACHT CLUB DE GENÈVE

1. Alinghi – 12 points
2. Team Tilt – 15 pts
3. Realteam – 23 pts
4. Veltigroup-Swisscom – 24 pts
5. Ladycat powered by Spindrift racing – 26 pts
6. Mobimo – 31 pts
7. Zen Too – 33 pts
8. Racing Django – 36 pts
9. Oryx – 48 pts
10. Okalys – 50 pts
11. Ylliam-Comptoir Immobilier – 70 pts

CLASSEMENT GÉNÉRAL APRÈS SIX ÉTAPES | D35 Trophy

1. Team Tilt | 10 points
2. Alinghi | 13 pts
3. Veltigroup-Swisscom | 26 pts
4. Ladycat powered by Spindrift racing | 26pts
5. Realteam | 33 pts
6. Okalys | 35 pts
7. Mobimo | 44 pts
8. Zen Too | 45 pts
9. Racing Django | 51 pts
10. Oryx | 56 pts
11. Ylliam Comptoir Immobilier | 57 pts

Le prochain rendez vous sera le Grand Prix Alinghi les 12-13 septembre au Club nautique de Crans.