The Wave, Muscat s’impose à Cowes

Après 30 manches courues, l’équipage de The Wave, Muscat s’est imposé à Cowes pour la cinquième étape des Extreme Sailing Series. Leigh McMillan, skipper du bateau omanais et local de l’épreuve a réussi à contrer les attaques de Luna Rossa et d’Alinghi qui luttaient pour la victoire dans les eaux du solent.

Ce grand prix ne sera pas un bon souvenir pour l’équipage français de Groupe Edmond de Rothschild, les hommes de Pierre Pennec terminent 8ème de cette étape, après deux collisions, la 1ère contre Artemis , puis une seconde lors du dernier jour les oligeant à abandonner pour les cinq dernières manches.

Pierre Pennec : « Aujourd’hui, c’est le travail de toute une équipe, autant à terre que mon équipage en mer, qui est anéantie pour une décision qui se prend en quelques secondes. Mon choix de route suite à notre départ bâbord dans la quatrième manche du jour est très lourd de conséquence. Ce matin, nous nous battions encore pour une place sur le podium et pour reprendre la tête du classement annuel, et ce soir la déception est forcément là. Il va nous falloir analyser les erreurs commises ici pour repartir sur de bonnes bases dès la mi-septembre car la saison n’est pas finie.»

Au classement général, Emirates Team New Zealand conserve la tête du classement général. Grâce à leur deuxième place à Cowes, Luna Rossa prend la seconde position avec trois points d’avance sur Groupe Edmond de Rothschild (3ème avec 40 points). Artemis Racing, dernier de l’étape anglaise et The Wave, Muscat sont désormais ex aequo avec 38 points en 4 et 5ème position.

Tanguy Cariou et son équipe terminent 3ème, le meilleur résultat d’Alinghi depuis le début de saison : « On est très content de notre résultat car depuis le début de saison nous avions un peu de mal à concrétiser et être constant sur 5 jours. Alors qu’ici sur l’événement le plus long et dans des conditions difficiles on termine 3ème. C’est le 5ème événement de la saison et il y a eu 5 vainqueurs donc on sait que tout est possible. On peut donc s’attendre à une deuxième partie de saison pleine de surprises. »

Classement du Grand Prix de Cowes après six jours de compétition
1. The Wave, Muscat (OMA) – 236 points
2. Luna Rossa (ITA) – 228,8 points
3. Alinghi  (SUI) – 214 points
4. Red Bull Extreme Sailing (AUT) – 188 points
5. Oman Air (OMA) – 179 points
6. Team GAC Pindar (GBR) – 160 points
7. Emirates Team New Zealand (NZ) – 139 points
8. Groupe Edmond de Rothschild (FRA) – 135 points
9. Niceforyou (ITA) – 132 points
10. Aberdeen Asset Management (UK) – 126 points
11. Team Extreme (EUR) – 71 points
12. Artemis Racing (SWE) – 23 points

Classement de l’Extreme Sailing Series 2011 après cinq Grands Prix
1. Emirates Team New Zealand (NZ) – 44 points
2. Luna Rossa (ITA) – 43 points
3. Groupe Edmond de Rothschild (FRA) – 40 points
4. The Wave, Muscat (OMA) – 38 points
5. Artemis Racing (SWE)  – 38 points
6. Red Bull Extreme Sailing (AUT) – 36 points
7. Alinghi  (SUI) – 33 points
8. Oman Air (OMA) – 22 points
9. Team GAC Pindar (GBR) – 13 points
10. Niceforyou (ITA) – 12 points
11. Team Extreme (EUR) – 11 points

Roland Jourdain rejoint le circuit Extreme 40

Roland Jourdain, skipper des moncoques 60′ IMOCA Veolia Environnement, rejoint le circuit Extreme 40 pour l’étape anglaise des Extreme Sailing Series.

Bien que le skipper se soit consacré au monocoque, il n’est pas étranger au monde des multicoques puisqu’il a participé au championnat du monde de Formule 40, qu’il a remporté en 1989.

Les impressions du skipper avant sa participation à l’épreuve de Cowes du 31 juillet au 5 août :
“Notre participation à Cowes Week en août est une excellente occasion pour nous de se mesurer aux plus grands champions internationaux. J’ai très peu navigué en multicoque lors de ces 10 dernières années donc ça risque de ne pas être un challenge facile. Mais c’est un plaisir de naviguer sur ces Formule 40 du 3ème millénaire.”


Roland Jourdain s’entourera de Jean-Christophe Mourniac et Christophe André étaient tous deux équipiers à bord de LUNA la saison dernière et dePhillipe Legros, ancien champion de France de Match Racing et équipier lors de plusieurs America’s cup complétera l’équipage français.

Nouvelle victoire pour Masirah à Cowes

Pete Cumming et son équipage, sur Masirah, s’imposent de nouveau à Cowes. Comme lors de l’étape française de Hyères, l’équipage de l’Oman Sail a mené au classement dès le premier jour de régates et n’a cessé de creuser l’écart sur ses poursuivants au fil des jours.

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

On retrouve  l’équipage du Gitana Team à la seconde position devant Renaissance barré par Loick Peyron, ces positions ont été acquises lors de la dernière régate qui compte double, Yann Guichard et ses hommes parvenaient à remporter cette ultime régate et par conséquent à ravir la seconde place au général de l’étape à Renaissance qui terminait 4ème.

Les deux autres équipages français malgré quelques belles régates : 2 victoires pour Groupama 40 skippé par Gildas Philippe et 1 victoire de manche pour Luna, n’auront pas brillé sur cette étape, en se classant respectivement 6 et 7ème.

Les deux équipages anglais, BT et iShares réalisent leurs meilleurs performances depuis le début de la saison avec des places de 4 et 5ème, Holmatro et Ecover ferment la marche en 8 et 9ème position.

Au classement général provisoire, le grand perdant est BMW Oracle, absent sur cette étape qui perd 3 places, Masirah prend la tête du classement devant Gitana Extreme et Renaissance

1/ Oman Sail Masirah 27 points
2/ Gitana Extreme 26 points
3/ Oman Sail renaissance 24 points
4/ BMW ORACLE Racing 18 points
5/ BT 17 points
6/ Groupama 17 points
7/ iShares 12 points
8/ LUNA 10 points
9/ Holmatro 9 points
10/ Ecover 4 points

Première journée de l’iShares Cup Cowes samedi

Les 9 équipages qui participeront à cette troisième manche de l’iShares Cup ont été contraints de rester au port aujourd’hui du fait de conditions météos musclées : rafales à plus de 30 noeuds et plan d’eau agité.

Hier Holmatro, le catamaran skippé par Carolijn Brouwer a dématé, les explications de la barreuse :  » Nous nous entrainions avec Luna, Groupama et Ecover, quand à mi-chemin de la première bouée, le mat est tombé. Heureusement le mat est tombé au vent alors que nous nous trouvions tous sous le vent. C’est en fait la liaison entre la pâte d’oie et l’étai qui a cassé. Evidemment, nous avons endommagé le tangon et quelques autres parties du bateau mais les voiles semblent intactes, donc nous sommes plutôt chanceux! »

Photo : Baptiste Morel

Photo : Baptiste Morel

Quelques changements dans les équipages, Mitch booth qui assurait le remplacement de Darren Bundock sur BT aura de nouveau la barre du catamaran aux couleurs de l’opérateur de téléphonie anglais lors de cette étape, du côté de Groupama, Gildas Philippe remplace Franck Cammas actuellement sur la tentative de record sur l’Atlantique Nord.