Alinghi vainqueur du Vulcain Trophy à l’issue de l’avant dernier grand prix de la saison

Le Decision 35 ont couru leur avant dernier grand prix de la saison le week end dernier à Genève. Seules deux manches avaient été lancées le samedi dans un vent changeant, le premier départ était chaotique comme le raconte le n°1 de Veltigroup, Simon Kostner, victime d’une collision sur celui-ci :« On se trouvait derrière Realstone qui a poussé la barre et s’est immobilisé, on n’a pas pu passer à côté, ils font faute. Ensuite on est reparti tribord mais Team Tilt arrive bâbord, on essaye de les éviter, sans succès, on tape aussi et reste bloqué sur la ligne.»
Les deux catamarans de la famille Bertarelli s’adjugeaient les deux premières places du provisoire lors de cette première journée, avec deux victoires pour Ernesto Bertarelli, et deux secondes places pour le bateau de sa soeur Dona. Okalys de Nicolas Grange occupait la 3ème place du provisoire avec deux places de troisième.

L’organisateur et skipper de ce grand prix Nicolas Grange, sera moins à la fête le dimanche avec des places de 6,5 et 8ème, le faisant chuter du podium, Veltigroup effectuait par contre une très belle deuxième journée avec des places de 9, 2 et 1er qui permettait à l’équipage de s’adjuger le premier podium de la saison.
Pas de contre performance pour Alinghi qui remporte toutes les manches du week end sauf la dernière sur laquelle Ernesto Bertarelli ne s’aligne pas, puisque l’équipage était déjà vainqueur du grand prix et du Vulcain Trophy 2014 à l’issue de l’avant dernière manche, belle performance également de Ladycat powered by Spindrift qui prend la seconde place de ce rendez-vous et conforte sa deuxième place sur le podium pour la saison, Realstone est 3ème de celui-ci devant Team Tilt, Mobimo et Zen Too.

Ernesto Bertarelli : «Très content, on remporte toutes les manches, ça n’était jamais arrivé je crois. On a les points nécessaires pour gagner donc on ne court pas la dernière manche. On gagne également le championnat et ça nous permet de garder le trophée, c’était notre principal objectif. C’est la saison Alinghi. On a une équipe qui est ensemble depuis longtemps et Nicolas Charbonnier, le tacticien, s’est très vite intégré. On a des sensations fortes et solides à bords, on va très vite.»

Xavier Revil, barreur de Ladycat powered by Spindrift racing raconte : «Toute l’équipe a super bien régaté. On a navigué aux avant postes du classement, malgré les airs légers et peu stables. On était bien sur les départs qui sont très importants dans ce type de régate, c’était un peu la clé de la réussite ce week-end. Le tacticien et toute l’équipe ont donné le maximum. On veut rester sur le podium du Vulcain Trophy et le prochain Grand Prix sera un grand week-end de course.»

Loïc Forestier, skipper de Veltigroup : « la journée d’hier n’est pas très objective, on n’a pas eu de chance sur la première manche. Aujourd’hui on a navigué à notre niveau. Les efforts qu’on a faits et les entrainements depuis février, commencent à payer. On est une équipe jeune qui progresse, je suis fier de l’équipage car on remonte au classement et on performe contre les cadors. C’est de bon augure pour l’année prochaine.»

Nicolas Grange, barreur et propriétaire d’Okalys. « On est 4éme à égalité de points avec Veltigroup. La cohésion de l’équipage est bonne et la vitesse élevée associée à de bons départs nous a permis de faire de faire deux belles 3ème places hier, on a aussi très bien navigué aujourd’hui. »

Realstone de retour aux avants postes

Les équipages des onze D35 prenant part à la première journée de l’Open de Versoix II ont rejoint le plan d’eau vers 13 heures aujourd’hui, Stève Ravussin était de retour à la barre de Veltigroup, le bateau de Marco Simeoni, et Pierre Pennec venait épauler l’équipage de SUI-9.

La première manche était lancée dans un séchard établi autour de 8 noeuds, Alinghi passait la première bouée en tête, le passage entre Ladycat powered by Spindrift racing et Okalys Corum, 2nd et 3ème à la porte au vent, était très chaud, Nicolas Grange réclamait contre Dona Bertarelli, qui se voyait disqualifiée à l’issue de la manche, Alinghi conserve la tête jusqu’à la ligne d’arrivée, Zen Too, barré par Fred le Peutrec effectuait un beau retour et prenait la seconde place de cette manche devant Team SUI-9 et Okalys Corum, Realstone Sailing prenait la cinquième place.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

La seconde manche était rapidement enchainée avec un beau départ de Realstone en bout de ligne, l’équipage de Jérôme Clerc choisissait la gauche du plan d’eau, ce qui s’avérait payant puisque Realstone ne cessait de creuser son avance sur le reste de la flotte, Ladycat revenait fort dans cette manche et terminait également avec une belle marge sur le troisième, Nickel, Alinghi prenait la 4ème place devant Sui-9, Zen Too et Veltigroup.

La troisième manche était courue dans un vent faiblissant, Okalys, Oryx et Alinghi partaient sur la droite du plan d’eau, le reste de la flotte étant groupée sur la gauche, Jérôme Clerc déclenche son virement au bon moment et passe la première bouée en tête devant Alinghi et Veltigroup. Le trio de tête restera figé jusqu’à l’arrivée de cette manche. Team SUI-9 prenait la 4ème place devant Zen Too et Ladycat.

 

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

A l’issue de cette journée, Realstone Sailing pointe en tête devant Alinghi (à égalité de points, mais avec une seule victoire de manche), Team SUI-9 prend une belle troisième place au provisoire devant Zen Too (à un point de SUI-9), Nickel, Veltigroup et Ladycat suivent à respectivement 9, 12 et 13 points du leader.

Les équipages des Decision 35 s’aligneront demain à 13h sur la première classique lémanique de la saison, la Genève-Rolle-Genève, avant de reprendre dimanche la seconde journée de cet Open de Versoix II.

Zen Too prend la tête du Vulcain Trophy

Le week-end dernier était l’occasion pour les équipages du Vulcain Trophy de se mesurer lors du Grand Prix LES AMBASSADEURS au large de Genève.
Le vent a eu du mal à s’établir samedi, ce qui n’a permis au comité de ne lancer qu’une manche qui était remportée par Okalys Corum, Veltigroup prenait une belle seconde place  et Ylliam-Comptoir immobilier terminait troisième devant Ladycat powered by Spindrift racing et Zen Too.
Dimanche les équipages ont de nouveau dû patienter à terre avant que le vent ne rentre dans l’après midi.
Départcopyright : Loris Von Siebenthal
La première manche était remportée par Ladycat, Zen Too, barré par Fred Le Peutrec terminait derrière le catamaran de Dona Bertarelli, Nickel complétait le trio de tête, Okalys-Corum, le vainqueur de la veille ne terminait que 8ème, cependant Nicolas Grange se rattrapait sur la dernière manche en prenant une seconde place qui lui permettait de gagner ce grand prix, Zen Too prenait la seconde place (en terminant 6ème de cette troisième manche) et Ylliam-Comptoir immobilier la troisième place en gagnant cette ultime régate du week end, Ladycat termine 4ème, Realstone Sailing et Alinghi, les deux premiers du championnat l’année dernière finissaient en 5 et 6èmes positions. L’équipage d’Oryx pour son premier grand prix fermait la marche.

Les réactions des skippers :

Nicolas Grange, Okalys-Corum : «les conditions légères de ces deux jours permettaient de parier sur une stratégie différente de celle de la flotte, ça a plutôt bien marché. Chacun était en phase et la vitesse très bonne. Le plus difficile et important consiste à rester régulier tout au long de la saison.»

Okalys-Corum-1copyright : Loris Von Siebenthal

Fred Le Peutrec, Zen Too : « Notre performance est aussi une conséquence de l’excellente évolution de nos voiles, mais sur le Léman, les variations de vent obligent à être vigilants, acharnés et disponibles. Il faut persévérer jusqu’au dernier mètre avant l’arrivée, ici rien n’est acquis.»

Christophe Lassègue , régleur de voile avant sur Zen Too : «Guy de Picciotto nous met dans les conditions favorables à la performance en plus de son rôle important à bord.»

Zen Too prend donc la tête du championnat devant Okalys-Corum, Alinghi, Realstone et Ladycat powered by Spindrift racing.

La prochaine manche aura lieu à Versoix les 7 et 9 juin, le 8, les Decision 35 s’aligneront sur la première classique lémanique : la Genève-Rolle-Genève.