The Wave Muscat décroche le titre

La 3ème  journée des Extreme Sailing Series Trapani était riche en rebondissements, l’équipage de  Groupe Edmond de Rothschild, leader au général provisoire, peinait à retrouver ses marques dans un flux faible en début de journée avec des places de 6ème à deux reprises, Yann Guichard et ses hommes se resaisissaient en remportant les deux dernières manches de la journée  de la journée.

© Paul Wyeth/OC Events

Cette contre performance avait permis le retour des poursuivants à savoir Ecover, et surtout The Wave Muscat qui enchainaient les victoires et les secondes places, à l’issue de cette journée Groupe Edmond de Rothscild et the Wave Muscat poitaient à égalité de points, Ecover était 3ème à six points des leaders. Groupama 40 menaçait la quatrième place de Masirah avec un écart de trois petits points, malgré une journée en demi-teinte…

La journée se terminait sur une série de match races, la première confrontation opposant Red Bull à Emirates Team New Zealand – Dean Barker, spécialiste de match race et de la Coupe de l’America, s’imposait facilement. Franck Cammas battait assez largement l’équipage de Rumbo Almeria, tandis que Loïck Peyron s’imposait face à Leigh MacMillan sur Ecover.

Le dernier match du jour opposait les deux prétendants au titre : Yann Guichard et Paul Campbell-James, ce dernier prenant l’avantage et empochait le point de ce duel.

Les réactions des skippers à l’issue de cette troisième journée :

Yann Guichard, Groupe Edmond de Rothschild
« La journée a été difficile pour nous, mais nous gardons la tête à égalité de points avec The Wave, Muscat, ça devrait donc être une grosse bagarre demain. Le niveau de compétition devrait être élevé, mais les conditions météo différentes, avec plus de vent. Comme d’habitude, nous prendrons les choses course par course, nous menons toujours cette étape, c’est le principal. The Wave a fait une belle journée alors que nous avons eu un peu de mal sur les départs. »

Paul Campbell-James, The Wave Muscat
« Je pourrais difficilement être plus content, nous sommes de retour dans le match et tout est à jouer demain. Nous sommes sur le retour et ils baissent un peu, ça devrait être intéressant. Nous sommes gonflés à bloc, non seulement pour la victoire à Almeria mais aussi le championnat, l’année se joue sur la dernière journée et j’imagine que tout se décidera dans la dernière course. »

Leigh MacMillan, Ecover
« Les premiers trois quarts de la journée ont été super pour nous, et ensuite les choses ont commencé à nous échapper, C’est un peu décevant d’avoir mené et de nous retrouver troisièmes… mais nous gardons cette place au général du championnat aussi, c’est ce qui nous importe. Notre objectif de demain sera de monter sur le podium de fin de saison. »

Franck Cammas, Groupama 40
« Bonne journée aujourd’hui, on a gagné une manche et fait plusieurs fois le podium donc c’est pas trop mal, surtout que normalement le petit temps ne nous réussit pas trop. On a fait quelques erreurs encore mais on s’en sort bien en général. On finit par une victoire en match race, c’était plutôt marrant ! On est bien au contact de Masirah,  Ecover, le 3eme, commence lui à être un peu loin mais demain devrait être une belle journée avec une belle bagarre. »

La dernière journée allait donc déterminer le vainqueur des Extreme Sailing Series, les régates ont débutées dans un vent de plus de 15 nœuds.

La première manche qui avait lieu en dehors du port du jour tournait à l’avantage de Masirah, tandis que Groupe Edmond de Rothschild commençait mal la journée terminant en 5ème position suite à la rupture d’une écoute de foc, son adversaire direct, The Wave, Muscat empochait la seconde place devant un Ecover toujours en bonne place.

La seconde manche du jour, qui voyait les Extreme 40 finir au ras du quai, Groupama empochant une belle victoire devant le duo The Wave, Muscat (second) / Groupe Edmond de Rothschild (3), finissant à quelques secondes d’écart seulement.

Le duel entre Yann Guichard et Paul Campbell James se poursuivait dans l’enceinte du port d’Almeria avec un seul faux pas de The Wave Muscat qui termine 6ème de la troisième course de la journée, et qui creusait l’écart sur l’équipage français au cours de l’après midi.
La dernière course – comptant double – n’était donc qu’une formalité pour les hommes de The Wave Muscat, qui comptaient 11 points d’avance, Campbell-James n’avait somme toute qu’à jouer la prudence et viser une place dans le top 3, tout en sachant que mathématiquement Groupe Edmond de Rothschild pouvait toujours l’emporter. Volant de départ, Loïck Peyron laissait de facto la troisième marche du podium à Ecover, qui de surcroît terminait en beauté avec une victoire… The Wave, Muscat assurait une belle seconde place, et c’en était fini des espoirs des hommes de Yann Guichard, néanmoins auteurs d’une saison remarquable.

© Paul Wyeth/OC Events

Les réactions des skippers :

Paul Campbell-James, The Wave, Muscat
« Je n’arrive pas à y croire, mais nous avons gagné ! C’est fantastique, je ne réalise pas encore tout à fait mais je ne pourrais pas être plus heureux. Les gars étaient sur le coup à tout moment, tenir le bateau n’était pas facile aujourd’hui. Nous avons été dominateurs sur les départs, nos adversaires n’ont pas trouvé de parade. A Sète nous étions surpris de pouvoir monter sur le podium, à Cowes nous avons gagné et nous sommes dits ‘en fait, on peut prétendre gagner cette série’. A Kiel nous sommes un peu descendus, mais avec notre victoire de Trapani la confiance est revenue. Il y a deux jours, nous avions 11 points de retard et un retour semblait peu probable, donc aujourd’hui c’est la joie. Le fait d’être un équipage de copains et de prendre plaisir à naviguer ensemble est un facteur important. »

Yann Guichard, Groupe Edmond de Rothschild
« On a bien navigué, on fait deuxième au général, bien sûr l’objectif était de gagner donc on est un peu déçus mais on a fait une super saison avec deux victoires d’événement. Je suis très content de mon équipe, et j’ai hâte d’être à l’année prochaine pour pouvoir enfin gagner ce circuit des Extreme 40. C’était une journée vraiment difficile aujourd’hui. J’ai eu du mal sur les départs, même si on a réussi à mettre le bateau dans de bonnes positions on a eu du mal à exploiter ces opportunités. Bravo à The Wave, Muscat, ils ont super bien navigué sur toute la saison, ont pris beaucoup de risque et ça a payé. Bravo à eux ! »
Mike Golding, Ecover
« Nous sommes extatiques, vraiment extatiques. Nous commencions à nous inquiéter un peu mais sommes revenus quand il le fallait, dans la course finale, donc c’est une sensation fantastique. J’ai toujours su que cet équipage avait du potentiel, je savais que nous pouvions bien figurer sur le circuit et qu’un podium final était possible. D’évidence il y a eu de gros changements, et Leigh (MacMillan) en particulier a fait un boulot fantastique. Will (Howden), Boycy (Jonathan Taylor) et Andrew (McLean) ont donné 100%, je suis enchanté. »

Loïck Peyron, Masirah
« Nous n’avons pas eu une mauvaise journée, nous avons rattrapé 10 points sur Ecover donc c’est une fin d’événement positive. Ne pas finir sur le podium est très décevant, mais c’est la nature du sport. La saison a été super, un peu décevante pour Masirah, nous avons eu des hauts et des bas, mais je suis heureux pour l’équipe Oman Sail. The Wave, Muscat a fait du bon travail, c’est difficile d’être régulier dans une telle flotte, mais ils ont fait leurs preuves. J’aimerais penser que notre équipage a appris des choses aux jeunes de The Wave, Muscat et à Khamis – en tout état de cause, garder le titre deux saisons de suite comme le fait Oman Sail, c’est impressionnant. »

Les résultats :
Extreme Sailing Series™ Almeria
1. The Wave, Muscat, Paul Campbell-James, 157 points
2. Groupe Edmond de Rothschild, Yann Guichard, 142 points
3. Ecover Sailing Team, Mike Golding, 135 points
4. Oman Sail Masirah, Loick Peyron, 123 points
5. Groupama 40, Franck Cammas, 107 points
6. Rumbo Almeria, Guillermo Altadill, 91 points
7. Red Bull Extreme Sailing, Roman Hagara, 91 points
8. Emirates Team New Zealand, Dean Barker, 66 points

Général Extreme Sailing Series™ 2010
1. The Wave, Muscat, Paul Campbell-James, 36 points
2. Groupe Edmond de Rothschild, Yann Guichard, 34 points
3. Ecover Sailing Team, Mike Golding, 31 points
4. Oman Sail Masirah, Loick Peyron, 29 points
5. Groupama 40, Franck Cammas, 17 points
6. Red Bull Extreme Sailing, Roman Hagara, 16 points
7. The Ocean Racing Club, Mitch Booth, 7 points
8. Team GAC Pindar, Nick Moloney, 3 points

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s