Chavirage et casses, les bateaux sécurisés

  • Spirit of Antigua qui avait chaviré à 130 milles des côtes françaises fin octobre a été remorqué par un chalutier jusqu’à Brest le 5 novembre. Didier Ragot, second d’Olivier de Kersauson s’est chargé de la manoeuvre de retournement du catamaran, ancien vainqueur du Trophée Jules Verne en 1994.
  • Pour les deux Multi 50′, le catamaran d’assistance a rejoint Franck Yves Escoffier qui avait déjà effectuer une réparation sur l’étrave de son trimaran Crèpes Whaou, le skipper ne pense pas avoir à modifier son travail pour rejoindre la Guadeloupe, néanmoins un membre du team a embarqué sur le bateau avec du gasoil pour pallier à un manque de vent, le catamaran se dirige maintenant vers Actual et Yves le Blévec qui décidera de continuer ou non la course au moment du ralliment.
  • Oman Air Majan, le trimaran skippé par Sidney Gavignet a été remorqué jusqu’à Horta aux Açores, l’équipe technique a réussi à ramener le flotteur qui s’était détaché suite à la rupture des bras tribords, quelques dégâts sont visibles sur la coque centrale.

Gallerie Picasa de Velazores arva

Galerie Picasa de Velazores Arva

Publicités

Une réflexion sur “Chavirage et casses, les bateaux sécurisés

  1. marco dit :

    Bien content d’apprendre que ces deux bateaux ont été récupérés.
    Spirit of Antigua est l’ancien Formule Tag, lancé en décembre 83 si ma mémoire est bonne, et premier grand multicoque construit en carbone préimprégné puis cuit sous vide. Une vraie pièce de musée. Sans parler de l’aspect historique de ce bateau qui ravit le trophée Jules Verne à Bruno Peyron sous la houlette de Peter Blake et Robin Knox Johnston. Un bateau chargé d’histoire.
    Quant à Oman Air il aurait été dommage qu’un aussi beau bateau finisse au fond de l’eau. Il semble très peu abîmé.
    Je ne sais pas s’il y a une relation, mais Prince de Bretagne, autre plan Irens, a subi le même type de rupture au niveau des crosses.
    Sur la photo on voit aussi Le Destination Calais de Pierre-Yves Chatelin, un autre malheureux concurrent du Rhum contraint à l’abandon suite à des problèmes techniques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s