Journée suédoise à Nice

Nouvelle journée de pétole à Nice, avec un vent de maxi cinq noeuds pour ces premières régates au plus près du rivage.

Artemis Racing, qui pointait en cinquième position avant le début de cette troisième journée de régates, a remporté quatre des six manches du jour et pointe ce soir en tête du classement provisoire.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Julien Cressant, numéro 1 à bord de l’équipe suédoise : « Pour nous ça a été une super journée aujourd´hui malgré une première manche difficile. On a pris le départ trop tôt, donc sommes revenu sur la ligne et bien sûr avons fini la manche en dernière position. Dans ces moments, il ne faut surtout pas s’énerver et se déconcentrer. Nous avons fait le point, gardé nos objectifs en tête… et ça a fonctionné. Il reste deux jours de compétition, gardons les idées claires…. Tout peut encore arriver. »

Red Bull Extreme Sailing le leader d’hier a connu la situation inverse d’Artemis, avec pour meilleur  résultat une troisième place, l’équipage de Roman Hagara  dégringole au classement  et pointe en 5ème position avec près de 20 points de retard sur le leader.

 © Lloyd Images

Les Français de Groupe Edmond de Rothschild ont connu une journée mitigée, avec deux victoires de manches et une troisième place mais également des places de 8, 9 et 10ème suite à des départs poussifs, malgré tout l’équipage de Pierre Pennec conserve la seconde place du povisoire comme l’explique le skipper.

Pierre Pennec : « A l’inverse d’hier et d’avant hier, où notre régularité en milieu de tableau était manifeste, nous avons eu des résultats en dents de scie aujourd’hui. Nous gagnons deux manches et prenons la deuxième place d’une troisième. Ce qui nous donne 50 % de résultat positif et nous permet surtout de conserver notre deuxième place à quatre points du nouveau leader. C’est la bataille avec les 5 premiers car il y a très peu de points entre nous. C’est vrai qu’Artemis a très bien navigué aujourd’hui, mais on a vu qu’ils pouvaient aussi très bien faire des manches de dernier, donc tout reste à faire. Il reste 2 jours, on peut terminer 7ème comme 1er, ce qui est important c’est de rester dans le match à l’entame de la dernière journée. Pour l’instant le classement nous convient par rapport au classement annuel, mais tout peut encore bouger avant la fin de l’étape française. »


Alinghi et Luna Rossa sont toujours au coude à coude en 3 et 4ème places à respectivement 5,5 et 8 points du Gitana Team.

Dean Barker sur Emirates Team New Zealand a semblé plus incisif aujourd’hui avec trois belles premières manches (2, 3, 3) avant de terminer les trois dernières en seconde partie de flotte, l’équipage kiwi gagne malgré tout deux places au provisoire (7ème ce soir).

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Situation toujours délicate pour les bateaux d’Oman Sail, notamment pour The Wave, Muscat qui peine dans ces petits airs. Les vainqueurs  deux derniers actes pointe à la 10ème place ce soir à 54 points des leaders, une position qui va être difficile de quitter à seulement deux jours de la fin des courses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.