Groupe Edmond de Rothschild prend la tête à Nice

Les équipages se sont retrouvés sur l’eau aux premières heures du jour ce samedi, un horaire inhabituel pour ces régates en Extreme 40, en effet le comité de course avait décidé d’anticiper les prévisions très dévaforables pour l’après midi.

Les Extreme 40 ont donc disputé quatre régates ce matin, dans une brise établie et sur des parcours « au large », avant la pause de midi, ils ont retrouvé le plan d’eau à 14h, mais seule une manche a pu être lancée étant donné la disparition progressive des quelques noeuds de vent établis en début d’après midi, les organisateurs ont pu faire patienter le public jusqu’à la décision du comité à 16h qui décidait de renvoyer les bateaux au port.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

 

La première manche a été marquée par un incident à bord de Red Bull Extreme Sailing, le tacticien Hans Pieter Steinacher est tombé à l’eau une drisse enroulée autour de sa cheville ; trainé derrière le catamaran, il a heurté  un safran, fort heureusement, les conséquences seront minimes avec pour lui, puisqu’il ne déplore qu’une plaie nécessitant quelques points de suture.

Emirates Team New Zeland remportait cette première régate de la journée devant Groupe Edmond de Rothschild et Alinghi, l’équipage suisse s’imposera à deux reprises lors de cette matinée de courses : « On a pris beaucoup de plaisir ce matin, les conditions étaient bonnes, nous avons pris de bons départs et décisions tactiques« , expliquait Tanguy Cariou. « Nous gardons bien sûr un oeil sur le classement. L’objectif n’est pas d’être en tête ce soir mais bien de remporter l’étape demain. »

L’équipage du Gitana Team effectuait aussi une bonne opération en prenant deux secondes places et une troisième, leur permettant de prendre la tête du classement provisoire, les français profitaient de résultats moyens d’Artemis Racing (10, 5, 5, 4 sur la matinée).

L’après midi aura été très rapidement écourtée, le comité envoyait une manche à 14h, très disputée dans le très petit temps, Artemis s’imposait devant ETNZ et Groupe Edmond de Rothschild qui terminaient au coude à coude à quelques mètres de la plage, les suivants arriveront également en peloton serré dans la zone d’arrivée, avec quelques contacts au passage de ligne.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Dans l’attente d’un retour du thermique, l’organisateur a organisé quelques divertissements pour le public avec des runs de vitesse, Alinghi se montre le plus rapide sur ces runs de quelques dizaines de mètres et empoche deux bouteilles de champagne promises au vainqueur, certains équipages profitent de ce moment de relâche pour embarquer des enfants de l’école de voile ou pour laisser la barre à leurs invités, voir pour certains à tester des configurations d’équipage inédites pour le catamaran de 12m avec des bateaux menés en duo, voir en solo pour Oman Air, avant un rappel à l’ordre de l’organisation qui estimait que la sécurité n’était pas assurée avec un seul homme à bord.

Les bateaux ont donc regagné le port à 16h, avec un nouveau leader, Groupe Edmond de Rothschild qui est talonnée par Alinghi en 2ème du classement provisoire à 3,5 points du  leader, Artemis Racing ^pointe à la troisième place avec 0,5 point de retard sur le 2nd, les régates s’annoncent donc très disputées demain.

Luna Rossa est légèrement décroché à 21 points du leader, à la lutte avec Red Bull et Emirates qui poursuit sa lente remontée après son début d’acte catastrophique.

Pierre Pennec, skipper de Groupe Edmond de Rothschild « Nous sommes réguliers depuis le début de ce Grand Prix. Nous ne faisons pas des journées exceptionnelles mais nous sommes souvent dans la première partie de la flotte. Cela nous permet d’être en tête avant les dernières régates de demain. Malgré tout, nous sommes très serrés en points avec nos poursuivants et il faudra être solides. Surtout que nos concurrents vont venir nous chercher. Mais l’équipage est préparé à cela. Donc, demain, plus que de chercher la gagne à tout prix nous allons essayer d’appliquer ce qui nous a réussi jusqu’à présent ; à savoir de la régularité et la dose nécessaire d’opportunisme mais sans pour autant prendre des risques inconsidérés.»

Jean-Pierre Dick :  » Nous avons eu des conditions très bonnes ce matin avec un vent de terre constant et propre à Nice. Malheureusement, Éole ne nous a pas vraiment gâté cet après-midi. Un énorme anticyclone est présent sur l’Europe, la situation est la même partout en France ! Cela n’a pas empêché le public de venir nombreux. Entre les Optimistes, les planches à voile, les Extreme 40… c’est une véritable fête de la voile, je suis ravi que les niçois puissent en profiter.  »

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com


Les prévisions météo sont similaires à celle d’aujourd’hui pour la dernière journée de régates, le comité de course a donc décidé de lancer les courses dès 08h30 pour bénéficier une nouvelle fois de ce vent matinal.

Classement du Grand Prix de Nice à l’issue de la 4ème journée

  1. Groupe Edmond de Rothschild (FRA) – 173 points
  2. Alinghi (SUI) – 170 points
  3. Artemis Racing (SWE) – 169 points
  4. Luna Rossa (ITA) – 152 points
  5. Red Bull Extreme Sailing (AUT) – 144 points
  6. Emirates Team New Zealand (NZ) – 139 points
  7. Oman Air (OMA) – 132 points
  8. Team GAC Pindar (GBR) – 129 points
  9. The Wave, Muscat (OMA) – 109 points
  10. Niceforyou (ITA) – 100 points
  11. Team Extreme (EUR) – 87 points
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s