Tour du Monde en solo : François Gabart à 30 noeuds de moyenne depuis le départ de sa tentative

Après un peu plus de deux jours de mer, François Gabart, à la barre de son trimaran Macif, parvient à tenir une moyenne d’une trentaine de noeuds depuis son départ d’Ouessant samedi.

Le skipper grâce à une belle trajectoire et aux capacités de son trimaran parvient donc à maintenir cette vitesse moyenne élevée. Qui plus est cette trajectoire, bien servie par une météo favorable, lui a permis d’éviter les dévents de l’archipel des Canaries.

©Vincent Curutchet / ALeA / Macif

Il est cependant ralenti depuis la fin d’après-midi par une bulle anticyclonique en cours de développement au large de la Mauritanie. Ce pourquoi le skipper a de nouveau empanné, afin de conserver le flux des alizés qui se maintient plus au large. Ce contre bord permettra également de se décaler du Cap Vert et de rejoindre le Pot au Noir sur un seul bord.

François Gabart possède actuellement 265 milles d’avance sur le record détenu par Thomas Coville sur Sodebo Ultim.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s