GC32 Racing Tour : dernière journée annulée, Alinghi vainqueur de l’étape marseillaise, Sultanate of Oman champion de la saison 2015

Le vent aura eu raison de la dernière journée du Marseille One Design, ultime étape du Bullitt GC32 Racing Tour. Après deux jours de vent faible, la situation avait bien changé ce matin sur la citée phocéenne ; les équipages ont rejoint le plan d’eau avec 30 noeuds établis mais de fortes rafales à plus de 40 noeuds ont incité le comité à renvoyer la flotte des catamarans à foils au port.

© Sander van der Borch/ Bullitt GC 32 Racing Tour

Le classement reste donc figé, Alinghi mené par Morgan Larson remporte l’étape marseillaise avec 3 points d’avance sur Spindrift racing et 5 sur Sultanate of Oman.

Au classement général, la victoire revient à Sultanate of Oman après cinq étapes disputées à travers l’Europe, Alinghi termine 2nd à un point du vainqueur. Spindrift racing, mené par Yann Guichard termine 3ème au classement général, malgré son absence sur l’étape de Cowes. Armin Strom termine 4ème devant Team Engie.

La flotte de GC32 est désormais bien présente au quatre coins du globe, reste à voir comment vont se répartir les différents teams, puisque les Extreme Sailing Series adoptent le catamaran monotype à foils la saison prochaine. Le circuit international devrait intéresser certaines équipes engagées ou non sur le GC32 Tour.
Il est probable que le circuit européen perdure, puisque le sponsor Bullitt a signé pour deux saisons, les calendriers des deux circuits devraient s’adapter afin de permettre aux équipes de jouer sur les deux tableaux.

Voile-Multicoques.org/Baptiste Morel

Voile-Multicoques.org/Baptiste Morel

Classement général du Bullitt GC32 Racing Tour

GC32 Alinghi en tête, Spindrift racing en embuscade avant la dernière journée

Le petit temps a dominé hier et aujourd’hui à Marseille, où se déroule la dernière étape du Bullitt GC 32 Racing Tour. Les catamarans monotypes ont peiné à monter sur leurs foils dans des vents souvent inférieurs à 10 noeuds.

© Sander van der Borch/ Bullitt GC 32 Racing Tour

Alinghi est parvenu à conserver la tête de la flotte mais voit son leadership menacé par Spindrift racing. Yann Guichard et son équipage ont affiché une belle vitesse dans ces petits airs et ont profité de quelques faiblesses de Sultanate of Oman pour prendre la seconde place du classement provisoire de l’étape marseillaise, avec deux points de retard sur le bateau suisse mené par Morgan Larson.

L’équipage de Sultanate of Oman après une journée difficile hier, a augmenté son niveau de performance aujourd’hui et pointe en 3ème place à deux points de Spindirft racing.  Sébastien Rogues sur Team Engie, termine sur une bonne note, avec une victoire de manche lors de l’ultime régate du jour.

Armin Strom est en difficulté dans la pétole et se classe 5ème du provisoire.

La dernière journée de régate de ce Bullitt GC 32 Racing Tour aura lieu demain, et devrait sacrer Sultanate of Oman comme vainqueur de la saison, si l’équipage parvient à maintenir sa 3ème place, ce qui fait peu de doute.

IMG_0318

GC32 : Alinghi leader à l’issue de la 1ère journée du Marseille One Design

La première journée du Marseille One Design se déroulait aujourd’hui.

Cinq équipages de GC32 sont au rendez vous de cette dernière étape de la saison du Bullitt GC32 Racing tour : Alinghi, Sultanate of  Oman, Spindrift racing, Armin Strom Sailing Team et Team Engie.

Alinghi a déroulé une journée quasi parfaite, avec quatre victoires et manches, une 4ème et une 3ème places. L’équipage suisse pointe en tête du provisoire avec quatre points d’avance sur Sultanate of Oman.

IMG_0318

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Oman Sail engagé sur deux fronts cette fin de semaine, l’avant dernière manche des Extreme Sailing Series  et la dernière du Bullitt GC32 Racing Tour, a changé d’équipage  pour cette ultime étape.
Le catamaran a été confié à un équipage expérimenté ; puisque quatre des cinq équipiers sont issus de l’équipage du challenger suédois pour l’America’s Cup, Artemis Racing. Nathan Outteridge, Iain Percy, Iain Jensen, Kalle Torlen sont associés à Luke Parkinson sur le bateau aux couleurs du Sultanat.
Ils se sont montrés les plus incisifs sur les départs en pointant en tête à la première bouée sur 3 des 6 manches courues aujourd’hui.

Spindrift racing, mené par Yann Guichard et Armin Strom Sailing sont 3 et 4ème à l’issue de la journée de course, avec respectivement 20 et 21 points, rien n’est perdu pour ces deux équipages qui pourront profiter des trois journées restantes pour revenir sur leurs adversaires.

Team Engie de Sébatien Rogues pointe en 5ème place, avec seulement 3 points de retard par rapport à la 3ème place du provisoire.

Voile-Multicoques.org/Baptiste Morel

Voile-Multicoques.org/Baptiste Morel

Les équipages ont terminé la journée par des runs de vitesse sur 600m (hors compétition) sur lesquels Armin s’est imposé avec une seconde d’avance sur Alinghi.

Reprise des régates demain à 12h.

A suivre ce week end : America’s Cup World Series et le GC32 Racing Tour

  • L’Acte 2 des Louis Vuitton America’s Cup World Series 2015 débute ce week end à Goteborg en Suède, la régate d’entrainement aura lieu vendredi, les quatre courses au programme se dérouleront samedi et dimanche.
    Le suivi des régates ne sera toujours pas possible depuis l’application officielle.
    Canal + diffusera en différé sur Canal Plus Décalé.
    Les régates seront diffusés en direct sur ESPN et sur la télévision suédoise : ICI
  • Autre série de foilers, le Bullitt GC32 Racing Tour fait étape en Italie, dans les environs de Rome, pour l’avant dernière étape de la saison. Le passage des Extreme Sailing Series sur le catamaran GC32 devrait attirer un public nombreux.
    Les premières régates débuteront demain, avec Sultanate of Oman, Alinghi, Spindrift racing, Team Engie, Armin Strom Sailing et Team Argo.

Les Extreme Sailing Series adoptent le GC32 comme nouveau support en 2016

Les Extreme Sailing Series se dérouleront comme prévu sur un multicoque à foils pour leur 10ème saison en 2016.

Les organisateurs ont finalement opté pour un bateau existant en adoptant le catamaran GC32. Ce monotype navigue depuis plusieurs années et a déjà démontré sa fiabilité et des performances spectaculaires.

Ce passage au foiler nécessitera une adaptation du format des Extreme Sailing Series qui se déroulaient jusqu’ici essentiellement en stade nautique. Le circuit incluera désormais des épreuves pro-am sur des parcours réduits et des épreuves sur plan d’eau ouvert quand la configuration des villes-étapes le permettra. Saint-Petersbourg, Cardiff et Sydney sont d’ores et déjà prévus au programme 2016.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

OC Sport a passé une commande de catamarans GC32 afin d’assurer la participation des équipes au circuit 2016.

OC Sport, l’organisateur des Extreme Sailing Series et The Great Cup, celui du circuit GC32 souhaitent  développer à moyen terme une série d’événements sur différents continents qui seront un vivier pour les Extreme Sailing Series qui constituera le circuit « élite ». Les deux sociétés souhaitent également organiser un Championnat du Monde annuel de GC32, accessible à tous les bateaux existants.

Voile-Multicoques.com/Baptiste Morel

Voile-Multicoques.com/Baptiste Morel

Andy Tourell, Directeur des Extreme Sailing Series explique : “le plan à moyen terme est d’organiser des circuits de GC32 sur les différents continents destinés aux équipes professionnelles et aux propriétaires privés, qui pourront ensuite accéder au circuit mondial des Extreme Sailing Series. C’est une période très intéressante pour les Extreme Sailing Series et les GC32. Nous avons toujours cherché des façons d’innover dans notre sport et une fois de plus, nous ouvrons de nouvelles portes dans le milieu de la voile, à la fois par le développement d’une pyramide sportive mondiale et en faisant régater ces bateaux à foils en flotte sur nos parcours en stade nautique, ce qui constitue une première”.

“OC Sport continuera de travailler avec les équipes et nos partenaires pour garantir le succès à long terme des Extreme Sailing Series, en portant notamment nos efforts sur la recherche et le développement. Les années à venir s’annoncent passionnantes pour notre sport, que ce soit pour les marins, pour les équipes, pour les sponsors, pour les chantiers de construction que pour nous en tant qu’organisateurs d’événements”.

Rien n’a été dévoilé concernant le plateau de la prochain saison, une partie de la flotte de la Bullitt GC32 Racing Tour devrait intégrer les ESS, comme Alinghi, ou Oman Sail (qui est en largement en tête des ESS 2015 et du circuit GC32) et qui pourrait poursuivre avec deux bateaux.

La situation est moins certaine pour d’autres équipes notamment pour les deux équipes françaises participant au circuit GC32 Spindrift racing et Engie dont la communication est plutôt tournée vers les pays frontaliers de la France.

Certains teams des Extreme Sailing Series devraient également poursuivre l’aventure en foiler, dont Red Bull, qui sponsorise déjà un circuit foiler, le Red Bull Foiling Generation (sur Flying Phantom).

 

 

Cowes Cup GC32 Armin Strom vainqueur, Sultanate of Oman s’offre le Tour de Wight

La seconde étape du Bullitt GC32 Racing Tour a été nettement plus musclée que l’étape autrichienne. Les eaux du Solent ont offert des conditions variées aux équipages avec une dernière journée de régates dans une brise d´ouest de 20 noeuds.
Le niveau de la flotte était très homogène, chaque équipage étant capable de remporter des manches. Lors de la première journée, dans une brise de 12-13 noeuds, Alinghi, avec Ernesto Bertarelli à la barre, se montrait le plus régulier et se hissait à la première marche du provisoire avec Armin Strom à un point. La deuxième journée se courait dans une dizaine de noeuds, elle était moins favorable aux suisses, qui rétrogradait en quatrième position. L’équipage vainqueur en Autriche, Sultanate of Oman, brillait de nouveau et prenait la première place au provisoire. Le skipper du catamaran omanais, Leigh McMillan’s,  se fracturait la main sur une des manches et devait céder sa place à Paul Campbell James. Armin Strom se maintenait en seconde position à un point d’Oman Sail. Sébastien Rogues et son équipage d’Engie se montraient régulièrement aux avants postes et se classait 3ème avant la dernière journée.

By Sander van der Borch 2015 Bullitt GC32 Racing Tour

By Sander van der Borch
2015 Bullitt GC32 Racing Tour

La dernière journée était spectaculaire avec des situations proches du chavirage, l’expérience de Flavio Marazzi et de ses hommes leur permettaient de reprendre la première place devant Sultanate of Oman et Alinghi. Engie terminait 4ème à un point d’Alinghi et du podium de cette Cowes Cup. Le team Argo qui faisait son entrée sur le circuit se classait dernier, en retrait des quatre autres catamarans monotypes GC32. http://www.youtube.com/watch?v=0dnlobzHHi4 Classement de la Cowes Cup 1 Armin Strom Sailing Team 35 2 Sultanate of Oman 44 3 Alinghi 49 4 Team ENGIE 50 5 Team Argo 32 78

By Sander van der Borch 2015 Bullitt GC32 Racing Tour

By Sander van der Borch
2015 Bullitt GC32 Racing Tour

Au classement général après deux étapes, Sultanate of Oman creuse son avance devant Armin Strom, à égalité de points avec Alinghi. Classement 2015 1 Sultanate of Oman 3 2 Armin Strom Sailing Team 6 3 Alinghi 6 4 Team ENGIE 8 5 Spindrift racing 8 6 Team Argo 32 11

Samedi, quatre des cinq GC32 engagés sur la Cowes Cup participaient à la JP Morgan Round The Island Race 2015 (Tour de l’île de Wight). Armin Strom devait renoncer suite à une casse. Les GC32 se retrouvaient rapidement aux avant postes de la flotte de 1500 bateaux.
Paul Campbell James, qui remplaçait Leigh McMillan à la barre du catamaran omanais avait bénéficié des conseils de celui-ci avant le départ de cette classique anglaise et remportait la course dans la catégorie des GC32 : « Leigh a passé du temps avec nous tous vendredi, et cela a fait toute la différence. Nous espérions gagner et cela nous a vraiment aidé de pouvoir passer du temps à bord du bateau hier. L’équipage s’en est vraiment bien tiré, ils sont les meilleurs à ce jeu-là, et ils sont en tête du circuit, donc c’était parfait pour moi d’arriver dans cette position.  Le côté opposé de l’île était dans l’état le plus intense que j’ai jamais vu, nous avons plongé plusieurs fois avec les étraves juste pour ralentir le bateau afin qu’il ne fasse pas un soleil. Ce n’était pas facile de naviguer dans ces conditions et c’était éreintant physiquement, mais nous sommes tous de retour avec de grands sourires. »

By Sander van der Borch 2015 Bullitt GC32 Racing Tour

By Sander van der Borch
2015 Bullitt GC32 Racing Tour

Alinghi qui est resté au coude à coude avec le vainqueur termine à 56 secondes devant Engie et Argo. Cette course ne comptait pas pour le classement de la Cowes Cup. Au scratch, le MOD 70 Concise 10 (ex Paprec) terminait premier devant la flotte des GC32. Temps officiels arrivée Round the Island Race :

  1. MOD70 Concise : à 10:40:24, après 3h30min20sec Suivi de la flotte des GC32 :
  2. OMN1 Sultanate of Oman : à 11:00:31, après 03h50min31sec
  3. SUI008 Alinghi : à 11:01:27, après 03h51min27sec
  4. FRA001 Team ENGIE : à 11:03:47, après 03h53min47sec
  5. USA128 Team ARGO : à 11:06:06, après 03h56min06sec

L’actualité de la semaine

  • Les Extreme Sailing Series vont adopter un catamaran à foils en remplacement du vieillissant Extreme 40. Le bateau restera monotype. Les organisateurs réfléchissent au format, soit faire courir les catamarans sans foils sur les plans d’eau très exigus ou alterner des journées de régate en « stade nautique » et d’autres sur plan d’eau « ouvert ». La date d’arrivée du nouveau monotype n’a pas été dévoilée.
  • La deuxième étape du Bullitt GC32 Racing Tour débute demain à Cowes, les conditions s’annoncent plus musclées qu’en Autriche. Les équipes enchaineront des parcours classiques sur le solent pendant 3 jours avant de terminer par le tour de l’île de Wight samedi.
    Le team américain ARGO, mené par jason Carroll fait son entrée sur le circuit, Ernesto Bertarelli prendra la barre d’Alinghi.
    L’équipe Spindrift racing a annoncé qu’elle ne participerait pas à cette épreuve suite à l’incident ayant impliqué le maxi trimaran Spindrift 2 lors de l’étape de la Volvo Ocean Race à Lorient.
Voile-Multicoques.com/Baptiste Morel

Voile-Multicoques.com/Baptiste Morel

  • Team France, challenger pour la 35ème Coupe de l’America tiendra une conférence de presse le jeudi 25 juin afin d’annoncer son partenaire principal.
    L’équipe menée par Franck Cammas, Olivier de Kersauson et Michel Desjoyaux  bénéficie déjà d’un accord avec le defender Oracle Team USA qui lui fournira le design de son premier catamaran AC48.