Sultanate of Oman vainqueur en Autriche devant Spindrift et Alinghi

Six manches ont été disputées pour cette dernière journée de la première étape du GC32 Racing Tour. Le vent sur la zone de course habituelle était aux abonné absent, obligeant le comité à déplacer celle-ci à l’extrémité sud du lac, le vent est resté faible, entre 8 et 10 noeuds.

Spindrift racing signe les meilleurs résultats de la journée en terminant systématiquement sur le podium, mais ceci ne s’avérait pas suffisant pour rattraper le retard pris sur Sultanate of Oman durant les deux premières journées.

Leigh McMillan, skipper de Sultanate of Oman :  « Cela a vraiment été un début inattendu pour cette campagne en GC32 en ce qui nous concerne. Nous étions plutôt sur la réserve avant d’arriver sur le circuit, mais nous avions beaucoup d’expérience à bord à travers les différentes campagnes des uns et des autres, et avec les équipiers qui sont de bons amis, c’était toujours agréable. Cela a rendu les choses un peu plus faciles pour nous sur le plan d’eau en arrivant sur la compétition, et nous avons juste laissé la course s’exprimer. Il y a encore beaucoup à apprendre, mais nous avons vraiment apprécié la courbe d’apprentissage abrupte qui s’est présentée à nous. »

Ce sont finalement les deux dernières équipes à avoir reçu leur catamaran monotype à terminer aux deux premières places.
La troisième place revient à Alinghi mené par Morgan Larson sur cette étape, l’équipage du bateau suisse a gagné deux manches aujourd’hui et termine une régate en seconde place, mais deux dernières places et une quatrième les privent de la seconde marche du podium.

Yann Guichard : « Sur le plan d’eau, les conditions étaient difficiles et très instables en intensité comme en direction. Ce n’est pas parce qu’on prenait un bon départ que l’on gagnait la manche. Jusqu’à la ligne d’arrivée tout pouvait arriver. Cela a été un bel exercice mental car il ne fallait rien lâcher. Je félicite à ce titre les vainqueurs de ‘Sultanate of Oman’ car ils ont été impressionnants de régularité. »

Sébastien Rogues sur Team Engie termine en 4ème position avec une belle courbe de progression et à seulement quatre points d’Alinghi, ce qui satisfait son skipper et qui semble de bonne augure pour la suite de la compétition.

Lourde déception pour Flavio Marazzi et ses hommes sur Armin Strom. L’équipage avait dominé le test event à Marseille avec Chris Draper à la barre, il termine cette fois en dernière position. L’équipage essayera de hausser son niveau lors du prochain événement qui aura lieu  à Cowes du 24 au 27 juin, avec très probablement des conditions plus proches de celles rencontrées à Marseille le mois dernier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s