Oman Air mis à l’eau

Le trimaran de l’écurie Oman Sail, construit dans les moules de Sodeb’O et qui sera skippé par Sidney Gavignet sur la Route du Rhum 2010 a été remis à l’eau sous ses nouvelles couleurs, celles d’Oman air, hier à la BSM de Lorient, le bateau devrait naviguer en début de semaine avant de rejoindre Cowes où les deux Etremes 40 Oman Sail Masirah et The Wave, Muscat participeront à la seconde étape des Extreme Sailing Series le week end prochain.

Sidney Gavignet reprendra la route de Lorient à l’issue de ce déplacement dans les eaux anglaises, afin de réceptionner le nouveau jeu de voiles sorti des ateliers de North France à Vannes, et de poursuivre leurs séries de tests et d’entraînement intensifs.

La mise à l’eau vue par Jimmy Bonnal, photographe spécialisé dans photo maritime, avec son aimable autorisation, le reste de la mise à l’eau à découvrir ici. L’intégralité des photos de Jimmy Bonnal est disponible en tirage d’arts.

Sidney Gavignet :
« A quelques petites interruptions près, dont celle-ci pour la mise aux couleurs d’Oman Air, le bateau n’a jamais arrêté d’engranger des milles et j’ai eu la chance de participer à plus de la moitié de ces navigations. En fait, je navigue sur ce bateau depuis le 7 mars 2010, date à laquelle j’ai rejoint l’équipage à Cape Town pour continuer avec eux le parcours de reconnaissance de la 5 Capes Race, vaste tour de l’Océan Indien qui nous a mené à Fremantle, Singapour, puis Mascate. Un mois plus tard, j’ai rejoint l’équipe à Malte pendant son convoyage vers la France et ai fait ma qualification en solo, sur la fin du parcours, entre Cadix et Lorient où nous sommes arrivés le 9 juillet dernier. Je connais désormais parfaitement le comportement d’Oman Air, car nous avons essuyé ensemble, en solo ou en équipage, toutes les configurations météo, notamment une tempête dans le sud de l’Océan Indien pendant la 5 Capes, avec des vents à plus de 75 nœuds. Majan Oman Air s’est très bien comporté.
C’est un multi parfaitement sûr, malgré ses mensurations impressionnantes. Je suis complètement en confiance avec lui. Ce n’est pas un bateau vicieux, au contraire. C’est l’un des plus marins que j’ai eu entre les mains. Nous n’avons ni foils, ni mât basculant, ce qui est certes un handicap au point de vue vitesse pour le Rhum, mais Oman Sail qui gère le projet voile global du Sultanat d’Oman a pris le parti de la fiabilité, et aussi celui de la maîtrise des coûts, une démarche avec laquelle je suis parfaitement en phase. Majan Oman Air est le bateau amiral d’une flotte destinée à la formation d’une élite omanaise de course et il devra à nouveau remplir son office en toute sécurité, une fois rentré au pays, juste après le Rhum. »

Publicités

2 réflexions sur “Oman Air mis à l’eau

  1. Brendan François dit :

    J’ai eu la chance de voir ce trimaran passer non loin de moi lors de la traversée lorient Groix le 11.
    J’ai pu réaliser quelques photos. En tout cas, c’est impressionnant de voir un tel voilier en mer !

  2. menuet dit :

    se bateau est vraiment magnifique j’espère qu’il sera dans les 3 premiers de la route du rhum je le redit il est magnifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s