Retard de 245 milles pour Banque Populaire 5

L’équipage du trimaran Banque Populaire 5 a été contraint de poursuivre sa route proche des côtes brésiliennes pour contourner l’anticyclone de Saint Hélène, comme l’explique le skipper Pascal Bidégorry :   » On est repassé bâbord amure hier soir avec un cap à peu près au Sud. On a fait 22/23 nœuds de moyenne toute la nuit. Depuis que le jour s’est levé, le vent a perdu un peu en intensité. On fait toujours cap au Sud et on attend une petite bascule au Nord . On en profitera pour faire un petit bout de tribord amure, on empannera donc pour repartir vers les côtes de l’Amérique du Sud. On sera un peu en « travers de la piste » par rapport à notre but qui est Bonne Espérance. Ca va encore être une journée où il faudra investir dans l’Ouest pour garder un minimum de pression, parce que devant nous il y a cette « sacrée Sainte-Hélène » qui nous barre le chemin la coquine ! »

L’équipage a pu empanné ce soir pour reprendre sa route vers le premier Cap de ce tour du monde, qui plus est le vent devrait se renforcer, permettant au trimaran de reprendre de la vitesse vers la pointe sud du continent africain : « Dès la nuit prochaine on pourra repartir en tribord amure et dès demain on sera soumis à l’influence de cette dépression qui va arriver et nous permettre de faire une route au Sud Sud Est avec un vent se renforçant à 20 nœuds. On va pouvoir redémarrer et arriver de manière quasi certaine à la moitié de l’Atlantique Sud ».

Bien évidemment ce ralentissement et ce contournement se font ressentir sur le tableau de marche de Banque Populaire 5 qui accuse ce soir un retard de 245 milles sur le temps de Groupama 3 , Fred Le Peutrec qui faisait également parti de l’équipage détenteur du Trophée l’année dernière explique également ce retard  :  » Ce sont approximativement les mêmes conditions que celles avec lesquelles on est passé l’année dernière, avec le même genre de trajectoire pour éviter l’anticyclone de Sainte-Hélène et attraper la première dépression pour faire de l’Est. Pour l’instant c’est la même stratégie sur l’eau. On a hâte de se retrouver tous avec un cap vers l’Est et du vent soutenu pour  faire le tour du monde ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s