America’s Cup World Series Bermudes : Artemis vainqueur, Groupama Team France très en retrait

Le Louis Vuitton America’s Cup World Series des Bermudes, dernier événement de la saison 2015, n’aura duré que le temps de trois régates dimanche, la journée de samedi ayant été annulée faute de vent.

Les six teams engagés avaient cependant disputé une manche d’exhibition samedi dans le tout petit temps, avec une victoire de Groupama Team France. Ce qui laissait espérer le meilleur pour l’équipe française, hélas les choses ne sont pas passées comme la veille.

Les conditions étaient médiums avec une dizaine de noeuds de vent (la fourchette de vent pour lancer une course étant de 6 à 25 noeuds).

Sur la première manche, Artemis racing prenait la tête sur le premier bord, les français peinaient à foiler et se retrouvaient déjà distancés à la première bouée. Sur les bords suivants Artemis parvenait à maintenir son avantage suivi par les habituels top teams Ben Ainslie Racing, Oracle Team USA et Emirates Team New Zeland. Japan Softbank faisait un beau retour ensuite et parvenait à passer les kiwis. Oracle Team USA comblait également son retard sur le leader et passait le catamaran suédois dans les derniers mètres, BAR prenait la 3ème place devant Softbank, ETNZ et Groupama Team France.

 

 

Le seconde manche était retardée, suite à un incident durant la procédure de départ. Un bateau umpire venant s’encastrer sous l’AC45 d’Artemis racing. Les dégâts sur le bateau (bris du bout dehors et de la martingale) étaient finalement réparables et permettaient à l’équipe de poursuivre la journée de courses.

Les suédois parvenaient même à prendre la tête de la flotte au départ et infligeait une pénalité à Oracle Team USA, les français étaient de nouveau relégués à l’arrière du peloton. BAR faisait un superbe retour sur le 3ème bord mais perdait son avantage à la bouée en devant laisser la priorité aux suédois. Les anglais peinaient sur cette manche et se faisaient passer par Franck Cammas et ses hommes.
Artemis remportait cette manche, ETNZ terminait 2nd, Japan Softbank 3ème devant Oracle Team USA, Groupama Team France et Land Rover BAR.

 

Sur la dernière manche, Oracle devait laisser la priorité à Artemis et se retrouvait arrêter avant la ligne, fermant la marche. Franck Cammas et Groupama Team France prenait un joli départ mais étaient rapidement passés par Japan Softbank. Oracle revenait rapidement dans le match, alors que les français écopaient d’une pénalité en passant hors des limites du parcours.
Emirates Team New Zealand faisait la course en tête devant Land Rover BAR, Dean Barker sur le bateau japonais prenait la 3ème place devant Artemis, Oracle et les français.

Artemis Racing remportait donc cet événement aux Bermudes devant Emirates Team New Zealand et Oracle Team USA. Groupama Team France aura été très rapidement mis en difficulté dans tous les compartiments (foiling, vitesse, stratégie), comme l’explique les membres du team.

Franck Cammas, barreur de Groupama Team France :  « Nous progressons par rapport aux premiers jours mais l’écart par rapport à nos concurrents est encore trop important. Nous manquons de vitesse en ligne droite, notamment vent de travers, mais nous faisons aussi des erreurs dans certaines manoeuvres et dans des choix stratégiques. Ce n’est pas une surprise dans la mesure où nous manquons clairement de jours de navigation mais nous devons réagir. C’est ce que nous allons faire dès la semaine prochaine en nous entrainant aux Bermudes avec l’équipe de Softbank Team Japan. Nous affrontons des équipes qui n’en sont pas à leur première Coupe de l’America. On doit donc être humble et travailler davantage. C’est comme cela que nous serons en mesure de les battre, pas avant ».

Bruno Dubois, Team Manager du défi français :  « On se met en place et il y a déjà une très nette amélioration depuis les épreuves de l’été dernier. Mais ce n’est pas encore suffisant. Il faut naviguer davantage, bouffer des heures et des heures d’entrainement pour que l’équipage soit au niveau des meilleurs. Mais nous avons une bonne équipe, des supporters du Club Team France enthousiastes et un partenaire titre, Groupama, qui sait mieux que quiconque ce dont est capable Cammas. A nous de faire ce qu’il faut pour ne décevoir personne ».

Classement général des LVACWS des Bermudes

  1. Artémis Racing, 52 points
  2. Emirates Team New Zealand, 50 points
  3. Oracle Team USA, 48 points
  4. Land Rover BAR, 44 points
  5. Sofbank Team Japan, 44 points
  6. Groupama Team France, 32 points

Cet événement clôturait la saison 2015 des Louis Vuitton America’s Cup World Series, Emirates Team New Zealand s’est montré le plus régulier, avec Peter Burling qui s’est rapidement adapté à l’AC45, ils remportent cette saison devant le defender Oracle Team USA, mené par James Spithill. Ben Ainslie se classe 3ème devant Artemis qui retrouve son niveau lors de cet ultime événement 2015. Softbank Team Japan termine 5ème devant Groupama Team France.

Classement général LVACWS 2015

  1. Emirates Team New Zealand, 122 points
  2. Oracle Team USA, 112 points
  3. Land Rover BAR, 109 points
  4. Artemis Racing, 105 points
  5. Softbank Team Japan, 100 points
  6. Groupama Team France, 82 points

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s