Louis Vuitton America’s Cup World Series : victoire d’Artemis racing, déroute pour Groupama Team France

© ACEA 2016 / Photo Ricardo Pinto

© ACEA 2016 / Photo Ricardo Pinto

Les conditions ont enfin été correctes dimanche à Chicago pour le Super Sunday. Les six équipages ont bénéficié, chose assez exceptionnelle jusqu’ici, de conditions stables et sans gros effet de sites ; ce qui a permis aux équipages d’exploiter pleinement le potentiel de leurs AC45F avec des phases de foiling sur tous les bords de portant, dans un flux d’une quinzaine de noeuds.
Artemis Racing, le défi suédois revient sur le devant de la scène, en remportant  ce Louis Vuitton America’s Cup World Series de Chicago.

Sur la première manche du jour, les britanniques de Ben Ainslie Racing menaient de bout en bout, creusant petit à petit un avantage assez net sur le reste de la flotte. Oracle Team USA, longtemps second, écopait d’une pénalité laissant la deuxième place aux suédois, James Spithill et ses hommes voyaient également les japonais de Softbank passer et terminaient 4ème. ETNZ passait à côté de la régate avec une 5ème place devant Groupama Team France.

Lors de la seconde manche, Franck Cammas et ses équipiers prenaient le meilleur départ devant Artemis Racing, qui s’engageait sous le vent avant la première bouée et passait les français. Groupama Team France écopait ensuite d’une pénalité puis d’une seconde sur le bord 5, les reléguant en fin de peloton. La manche était remportée par Artemis Racing devant Oracle Team USA et Emirates Team New Zealand, BAR prenait la 4ème place, Groupama Team France parvenait à passer SoftBank Team Japan sur le dernier bord et prenait donc la 5ème place.

Sur la dernière régate du jour, Groupama Team France prenait un mauvais départ en second rideau, l’équipe japonaise de SoftBank Team Japan, prenait le dessus sur le premier bord et emmenait Oracle Team USA, ETNZ et BAR au delà de la boundary. Ces trois équipages écopaient donc d’une pénalité. Artemis revenait rapidement dans le match, alors que SoftBank faisait la course en tête. Sur le dernier près, Groupama Team France revenait dans la partie en passant troisièmes à la porte, au contact d’ETNZ. Malheureusement, sur le portant l’équipage français choisissait le mauvais côté et se montrait moins à l’aise sur les manoeuvres et se retrouvait finalement en 6ème place. Dean Barker et SoftBank Team Japan s’adjugeait cette dernière manche. Superbe finish pour la seconde place entre trois équipages : ETNZ, Artemis Racing et Land Rover BAR ; Ben Ainslie sous le vent tirait son épingle du jeu et terminait second, ETNZ lofait Artemis à son vent et prenait la 3ème place devant les suédois, les américains et les français.

Au final Artemis Racing s’imposait sur cet acte devant Land Rover BAR et SoftBank Team Japan. Les néo-zélandais et les américains contre performaient à Chicago avec des 4 et 5ème places.

Résultats des Louis Vuitton America’s Cup World Series à Chicago :
(Points par course – total des points)
1 Artemis Racing – 9, 18, 20, 14 – 61 points
2 Land Rover BAR – 6, 20, 14, 18 – 58 points
3 SoftBank Team Japan – 10, 16, 10, 20 – 56 points
4 Emirates Team New Zealand – 7, 12, 16, 16 – 51 points
5 ORACLE TEAM USA – 5, 14, 18, 12 – 49 points
6 Groupama Team France – 8, 10, 12, 10 – 40 points

Côté français, cette dernière journée a tourné à la déroute. L’équipage mené par Franck Cammas a été dépassé dans ces conditions stables, avec des phases de foiling moins stables et moins longues que les autres équipages. Les empannages sont également moins bien maitrisés par l’équipage français qui paye probablement ici son manque d’entrainement sur AC45F (les jours de navigation étant limités par ACM), et l’absence d’AC45 Turbo, sur lesquels les autres teams s’entrainent depuis de longs mois. Groupama Team France mettra ce bateau (qui se rapprochera énormément de l’AC50 utilisé sur la Coupe de l’America) à l’eau le 11 juillet et pourra alors naviguer de façon illimitée.
On imagine la déception probable de l’équipage après des résultats plus qu’encourageants sur les deux précédents événements.

Au classement général des Louis Vuitton America’s Cup World Series, Emirates Team New Zealand maintient sa première place devant Land Rover BAR et Oracle Team USA, à égalité de points.
Le circuit des LVACWS va maintenant se déplacer vers l’Europe avec l’étape anglaise à Portsmouth les 23 et 24 juillet puis en France, à Toulon les 10 et 11 septembre.

Classement général des Louis Vuitton America’s Cup World Series :
1 Emirates Team New Zealand – 295 points
2 Land Rover BAR – 285 points
3 ORACLE TEAM USA – 285 points
4 Artemis Racing – 262 points
5 SoftBank Team Japan – 259 points
6 Groupama Team France – 234 points

Le replay des régates de dimanche :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s