Genève Rolle Genève, Swisscom s’impose avec 1 seconde sur Alinghi

La première classique lémanique disputée hier, une semaine avant le célèbre Bol d’Or, aura connu une fin haletante.
Les conditions étaient légères sur le départ, avec une brise thermique d’une dizaine de noeuds L’équipage d’Alinghi prenait rapidement les commandes de la flotte des M1, avc une option côté français, le vent devenait ensuite très faible à la sortie du petit lac.
Alinghi conservait le leadership au passage de la bouée à Rolle, suivi de Mobimo, Realteam et Swisscom. Le retour vers Genève se poursuivait dans des airs très faibles, les leaders ne retrouvant du vent qu’au passage d’Yvoire. Mobimo était relégué en 3ème position tandis que Swisscom venait disputé la tête de course à Alinghi, la bataille se poursuivait jusqu’à la ligne.

Et le vainqueur était finalement désigné seulement quelques minutes après l’arrivée de ses deux bateaux, le comité étant contraint de recourir au visionnage de la vidéo pour déterminer le vainqueur de cette Genève-Rolle-Genève. C’est Swisscom qui était désigné vainqueur avec 1s et environ 80cm d’avance sur Alinghi sur la ligne. Mobimo se classait 3ème à 5 min du vainqueur.
Safram, remis à l’eau très tard suite à un démâtage, terminait à une belle 4ème place, suivait ensuite le reste de la flotte de D35 avec Ladycat, Ylliam, Racing Django, Realteam, Zen Too, Okalys, et le dernier entrant sur le circuit Phaedo2

Julien Monnier , skipper de Swisscom :
« C’était une bagarre magnifique. Je retiendrai le retour dans le petit lac, et bien-sûr l’arrivée. Nous avons mis une belle pression à Alinghi. Le passage le plus délicat était entre Rolle et Yvoire. C’était certainement le moment charnière de la course. Ensuite, nous n’avons rien lâché pour tenter de reprendre Alinghi. Quand on est derrière, on fait le jeu, et celui-de devant tente de le maîtriser. On a eu la faveur d’une petite risée qui nous a permis de revenir,

et d’engager un jeu tactique entre les deux dernières bouées, pour finalement l’emporter à moins d’un mètre. Nous sommes vraiment contents. »
Pierre Yves Jorand, Alinghi :
« Nous terminons à une seconde, mais derrière. C’est un peu décevant vu qu’on a mené toute la régate. Mais c’est le jeu, et Swisscom a fait une très belle course. Ils nous ont mis une pression constante sur tout le portant et ils ont réussi à glisser leurs étraves juste avant la ligne. Le comité a très bien fait les choses, ils ont vu et revu les vidéos pour finalement les déclarer vainqueur pour 80cm. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s