Franck Cammas et Louis Viat remportent la Little Cup sur Groupama C

Le duo Cammas/Viat sur Groupama C ont dominé la phase de sélection en flotte de cette Little Cup 2015 en remportant cinq des six manches courues.

Ils s’imposent logiquement en finale de la compétition face au duo Benoît Marie/Benoît Morelle sur Axon Racing.

Les deux marins de Groupama avaient tous les atouts pour remporter cette compétition, leur Class C a été assez largement optimisé depuis leur victoire à Falmouth en 2013 et ils ont pu enchainer les heures de navigation sur leur bateau.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Groupama C parvenait à foiler au près des 5,5 noeuds, et maintenait un vol stable. Ce qui n’était pas le cas de ses adversaires pourvus de foils (Norgador, Gstaad Yacht Club, Cogito 2015 et Rafale ETS).

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Le team Axon Racing a brillé cette semaine, alors qu’ils n’était pas favori. Les deux Benoît ont su profiter d’une parfait connaissance de leur bateau, acquise grâce à nombreuses cessions d’entrainement sur « Cogito 104 ». Celui-ci a été prêté gracieusement par Steve Clark, double vainqueur de l’épreuve. Le catamaran performant dans les petits airs puisqu’archimédien n’aura pas démérité dans des vents plus soutenus face à la concurrence à foils.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

La finale s’est donc jouée vendredi en deux manches, dans un vent qui se renforçait.
Franck Cammas et Louis Viat parvenaient à gagner les départs, malgré de belles attaques de leur adversaire Axon Racing.
Le duo Marie/Morelle choisissait une mauvaise option dans la première manche et se retrouvait dans une veine sans vent, permettant à Groupama C de s’échapper. Axon Racing ne pourra pas lutter dans la seconde manche, avec un vent d’environ 7 noeuds, ses adversaires parvenaient à voler rapidement et le delta de vitesse était impossible à combler pour le catamaran archimédien.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Samedi, aucune n’a pas être lancée faute de vent, la victoire était donc acquise pour Franck Cammas et Louis Viat et leur team Groupama. Ils remportent donc la Little Cup pour la deuxième fois, après leur victoire lors de la précédente édition à Falmouth en 2013.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.org

Axon Racing se classe 2nd devant Norgador, Sentient Blue, Gstaad Yacht Club, Rafale ETS et Cogito 2015.

La prochaine édition de la Little Cup aura lieu en 2017, elle sera de nouveau organisée par Hydros Fondation. Les villes en lice seraient Adu Dhabi, Berlin et Saint Tropez.

Axon Racing et Groupama C en finale de la Little Cup

Une seule régate a pu être courue aujourd’hui pour la dernière journée de Fleet Race de la Little Cup 2015.

L’attente a de nouveau été longue, mais les concurrents ont pu s’élancer vers 16h30. Rafale ETS parvenait à prendre le départ malgré un chavirage en rejoignant la zone de course.

Groupama C et Axon Racing passaient la première bouée en tête, le portant redistribuait les cartes dans un vent faiblissant. Sentient Blue prenait l’avantage sur ce bord et passait la porte 2 en leader devant Axon Racing et Norgador. Gstaad Yacht Club,  Groupama C et Rafale ETS fermaient la marche.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Le comité décidait de réduire le parcours à ce seul tour, Sentient Blue remportait donc cette manche, et la seconde place d’Axon Racing permettait Benoît Marie et Benoît Morelle de conforter leur place au général et d’accéder à la finale de cette Little Cup 2015.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Cette finale opposera donc dès demain, Franck Cammas et Louis Viat sur Groupama à Benoît Marie et Benoît Morelle sur Axon Racing. Elle se jouera au meilleur de trois manches.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Le duo de Groupama C part favori de cette finale, avec un Class C beaucoup plus récent. Malgré tout dans des vents très faibles, Axon Racing peut tirer son épingle du jeu.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Franck Cammas, barreur de Groupama C : « Il était difficile pour nous d’avoir une préférence sur le bateau à affronter en finale. Car cela dépend de la météo : dans du vent très faible, on aurait préféré affronter Norgador qui doit, comme nous, trainer ses foils. Au contraire, dès qu’il y a un peu de vent, on préfère régater contre Axon qui n’est pas en mesure d’accélérer comme nous, notamment au portant »

 

Classement général de la LittlCup 2015 à l’issue des courses en flotte :
1. Groupama Sailing Team, 5 points
2. Axon Racing, 11 points
3. Norgador, 13 points
4. Sentient Blue, 20 points
5. Team Gstaad Yacht Club, 27 points
6. Rafale – ETS, 33 points
7. Cogito 2015, 36 points

 

Franck Cammas et Louis Viat sur Groupama C en route pour la finale de la Little Cup

Après une première journée musclée sur le plan d’eau genevois, les concurrents de la Little Cup ont connu des conditions plus lémaniques hier et avant hier avec des vents faibles.

Mardi, après cinq heures d’attente, une manche pouvait être lancée vers 16h3O dans 4 à 6 noeuds de vent. Franck Cammas et Louis Viat dominaient de nouveau les débats en prenant la tête de la course dès les premiers mètres et creusant régulièrement une belle avance. Benoit Marie et Morelle sur Axon Racing prenaient de nouveau une belle seconde place , devant Norgador et Sentient Blue, qui se battaient jusqu’à la ligne pour le gain de la 3ème place. Rafale ETS était de nouveau à la peine et terminait hors temps.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Steve Clark et Mike Costello du team américain Cogito 2015 officialisaient leur abandon sur cette édition suite à leur chavirage de la veille. L’aile d’Atheon étant trop gravement endommagée pour envisager une réparation.

Hier, le coup de vent prévu initialement n’est finalement arrivé que tard dans la soirée, et le comité envoyait les Class C sur l’eau vers 14h.

La première manche était lancée dans environ 5 noeuds de vent, de nouveau Groupama C prenait la tête de la flotte dès le départ et partait côté suisse, suivi de l’ensemble de la flotte, à l’exception de Norgador qui choisissait le côté « français » du lac.
Jean-Pierre Ziegert de Siebenthal et Arnaud Psarofaghis passait la porte au vent en 2nde position suivi de près par Axon Racing et Sentient Blue.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Norgador peinait sur le bord de portant, en choisissant le mauvais côté du plan d’eau, ce qui permettait à ses deux adversaires directs de prendre l’avantage, Axon Racing creusait une petite avance sur le team allemand sur ce bord.
Les positions resteront figées jusqu’à l’arrivée malgré un beau retour de Norgador sur le deuxième portant, mais qui échoue à quelques longueurs des allemands du team Sentient Blue. Team Gstaad prenait la cinquième place devant Rafale ETS.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Le vent gagnait quelques noeuds lors du lancement de la seconde et dernière manche du jour.
Franck Cammas et Louis Viat parvenaient à foiler dès les premières longueurs du premier bord de près, ce qui leur permettait de nouveau de s’assurer la victoire sur cette manche.
Les deux « sisterships » suisses, Norgador et Team Gstaad partaient du côté droit de plan d’eau, le reste de la flotte partant à gauche.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Les trois catamarans suisses arrivaient dans un mouchoir de poche à la porte avec un petit avantage pour Axon Racing devant Gstaad Yacht Club et Norgador.
L’avance de Groupama C ne cessait de se creuser sur le portant, Norgador parvenait à stabiliser son vol sur ce bord, ce qui leur permettait de se placer en seconde position, suivi par Axon Racing et Sentient Blue et Gstaad Yacht Club, sur lequel Billy Besson et Matthieu Vandame peinent  toujours à trouver les bons réglages pour exploiter pleinement leur catamaran.

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Au classement général, Groupama C caracole en tête avec cinq victoires sur cinq manches courues devant Axon Racing (9 points) et Norgador (10 points).

Le comité est actuellement sur l’eau sans que les conditions ne soient favorables pour le lancement d’une manche. Une ou plusieurs manches peuvent être lancées jusqu’à 19 heures, si les conditions s’amélioraient pour cette dernière journée de Fleet Race.

Classement général à l’issue des 5 premières manches moins la plus mauvaise
1. Groupama Sailing Team, 4 points
2. Axon Racing, 9 points
3. Norgador, 10 points
4. Sentient Blue, 19 points
5. Team Gstaad Yacht Club, 23 points
6. Rafale – ETS, 27 points
7. Cogito 2015, 28 points

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Baptiste Morel/Voile-Multicoques.com

Groupama C survole les premières régates de la Little Cup

Franck Cammas et Louis Viat ont très nettement dominé les deux régates en flotte du jour sur le lac Léman.

Le vent est rapidement monté sur le plan d’eau suisse, avec 18 noeuds établis dans la seconde manche et 28 noeuds en rafale.

L’équipage français a pris le dessus sur ses adversaires dès le départ des deux manches du jour et a rapidement creusé son avance.

Axon Racing et Norgador se partageait les places sur le podium avec une 2nde et une 3ème place pour chaque équipage.

Cogito 2015 et Rafale-ETS prenaient les 4 et 5èmes places de la première manche. Sentient Blue et Team Gstaad ne parvenaient pas à terminer la première manche.

Dans la seconde, Cogito 2015 chavirait, endommageant gravement son aile, Rafale ETS était également contraint à l’abandon. A noter également quelques dégâts sur le film de l’aile pour le team Norgador.

La nuit sera donc consacrée aux réparations pour une bonne partie des équipages. Les prévisions météorologiques annoncent  un flux d’une quinzaine de noeuds demain.

Training Day 1

Training Day 1

Au général provisoire, Groupama C prend déjà une longueur d’avance avec 2 points, Axon Racing et Norgador pointent à égalité avec 5 points.

Louis Viat, équipier de Groupama C : « Quand on a passé la première marque au vent et qu’on s’est rendu compte que nous avions une grosse avance, on a levé le pied pour limiter les risques de casse. Bien nous en a pris car on rentre ce soir avec un bateau en parfait état, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Avec nos nouveaux foils, conçus par le bureau d’études de Groupama, on va super vite, notamment au près. Ce bateau est un avion de chasse ».
Franck Cammas, barreur de Groupama C : « C’était la guerre sur l’eau. Mis à part le premier bord, on a toujours été très prudent. On est monté à 31,8 noeuds mais ce n’était pas le propos. On gagne les deux manches. Ca c’est bien ».

Alinghi en tête des Extreme Sailing Series

C’est de nouveau l’équipe d’Alinghi qui a gagné l’acte de Nice le week end dernier, les suisses étaient en verve puisque Realstone prenait la seconde place de cette avant dernière manche de la saison devant JP Morgan BAR.

Cinq équipes sont encore en lices pour le podium final : Alinghi, The Wave, Muscat, Emirates Team New Zealand, Realteam et J.P. Morgan BAR.  L’ultime acte aura lieu en décembre à Sydney en Australie .

Alinghi a  pris un net avantage pour la victoire finale avec huit points d’avance sur The Wave, Muscat.

Morgan Larson, barreur d’Alinghi : « En début de saison, nous étions en confiance, nous pensions avoir une bonne avance. Mais le reste de la flotte se montre très compétitif. Sept équipes sont capables de gagner une épreuve et c’est exactement ce que nous allons observer à Sydney. Le nombre de points sur ce dernier Acte comptera double, et si nous faisons un mauvais résultat et que The Wave, Muscat ou Emirates Team New Zealand réussissent, nous perdrons tout. Donc nous devons y aller en visant le podium ».

Leigh McMillan, skipper de The Wave, Muscat : « Nous avions dit que nous allions tout donner tout et c’est ce que nous avons fait. Nous avons gagné des manches et je crois que nous avons vraiment retenu la leçon. Nous avons bien marché pendant deux ans et demi et il arrive qu’avec le temps on fasse des erreurs et qu’on trébuche. Le tout c’est de pouvoir s’en remettre. Nous irons à Sydney dans l’objectif de gagner. Plus que jamais ».

Jérôme Clerc, skipper de Realteam second de l’acte de Nice : « Nous sommes très contents de cette deuxième place. On fait une super journée aujourd’hui mais malheureusement on fait notre pire résultat de la journée sur la dernière manche alors que les points comptent doubles. Mais ça fait partie du jeu, on est une jeune équipe et c’est peut être la différence avec Alinghi qui a vraiment une solide expérience de ce type de courses. Il reste donc tout à jouer sur la dernière épreuve de Sydney qui comptera double et qui sera férocement disputée ».

Ben Ainslie, skipper de  J.P Morgan BAR « C’était encore une journée difficile aujourd’hui. Le vent était très changeant et la bagarre sur l’eau était rude. Mais nous avons trouvé nos marques un peu plus facilement et nous avons eu une série de bons résultats qui nous permettent de finir sur le podium donc nous sommes très contents ».

La cinquième place d’Emirates Team New Zealand, leur permettait de conforter leur troisième place au général. Côté français, malgré une très belle première journée, l’équipe de Groupama menée par Franck Cammas n’arrive toujours pas à être régulière et termine 9ème de cette Acte.

Franck Cammas, skipper de Groupama : « C’est frustrant de terminer comme ca sur une régate tordue. Mais je retiens que nous ne cessons de progresser et que nous sommes capables de gagner des manches. Nous sommes aussi plus réguliers, même si ca ne se voit pas encore dans le classement. Je veux aussi féliciter mon équipage car les gars ont été performants. On a très bien manoeuvré, souvent tiré les bons bords. L’ambiance à bord était à la fois détendue et concentrée. Depuis le début de la saison, la majorité des régates se sont courues par petit temps alors que nous sommes naturellement plus à l’aise dans la brise. Avec un peu de chances, il y aura davantage de vent à Sydney au mois de décembre pour la conclusion du championnat. Comptant double au championnat, ca nous permettra peut être de regagner des places au classement général . Nous savions que cette saison en Extrême 40 serait difficile face à des équipes de top niveau qui se consacrent essentiellement à ces régates, ce qui n’est pas notre cas. Mais je suis content car on progresse bien, on apprend beaucoup et c’était l’un de nos objectifs ».

Classement de l’Acte 7 des Extreme Sailing Series™ à Nice après 29 manches disputées et quatre jours de course. (05.10.14)
Position / Equipe / Points
1er Alinghi (SUI) Morgan Larson, Anna Tunnicliffe, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 183 points.
2e Realteam by Realstone (SUI) Jérôme Clerc, Arnaud Psarofaghis, Bruno Barbarin, Bryan Mettraux, Thierry Wasem 171 points.
3e J.P. Morgan BAR (GBR) Ben Ainslie, Nick Hutton, Paul Campbell-James, Bleddyn Mon, Matt Cornwell 161 points.
4e Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans-Peter Steinacher, Mark Bulkeley, Thomas Cjakgak, Stewart Dodson 160 points.
5e Emirates Team New Zealand (NZL) Peter Burling, Glenn Ashby, Blair Tuke, Jeremy Lomas, Edwin Delaat 156 points.
6e GAC Pindar (AUS) Nathan Wilmot, Seve Jarvin, Hugh Styles, Tyson Lamond, James Wierzbowski 146 points.
7e SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Thierry Douillard, Christian Kamp, Brad Farrand 145 points.
8e The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Sarah Ayton, Pete Greenhalgh, Kinley Fowler, Nasser Al Mashari 143 points.
9e Groupama sailing team (FRA) Franck Cammas, Tanguy Cariou, Valentin Bellet, Arnaud Jarlegan, Devan Le Bihan 143 points.
10e Oman Air (OMA) Rob Greenhalgh, Ted Hackney, Kyle Langford, Hashim Al Rashdi, Musab Al Hadi 138 points.
11e Gazprom Team Russia (RUS) Igor Lisovenko, Phil Robertson, Garth Ellingham, Pete Cumming, Aleksey Kulakov 133 points.

Classement Général des Extreme Sailing Series™ 2014
Position / Equipe / Points
1er Alinghi (SUI) 65 points.
2e The Wave, Muscat (OMA) 57 points.
3e Emirates Team New Zealand (NZL) 49 points.
4e Realteam by Realstone (SUI) 45 points.
5e J.P. Morgan BAR (GBR) 37 points.
6e Red Bull Sailing Team (AUT) 30 points.
7e SAP Extreme Sailing Team (DEN) 28 points.
8e Oman Air (OMA) 24 points.
9e Gazprom Team Russia (RUS) 24 points.
10e Groupama sailing team (FRA) 22 points.
11e GAC Pindar (AUS) 11 points.