Accélération sur l’Atlantique Nord

Comme prévu le front froid au large de Terre Neuve a permis aux deux trimarans d’accélérer et de faire un cap direct vers le Cap Lizard, ils sont désormais vent de travers et naviguent à des vitesses comprises entre 35 et 40 noeuds dans une mer encore peu formée. Ce qui promet une belle journée au niveau de la distance parcourue, le record des 24 heures devrait vraissemblablement être battu, et la barre des 800 milles pourrait  aussi être franchie.

L’équipage de Groupama 3 a refait son retard accumulé sur la première journée de navigation et l’avantage de 18 milles devrait s’accroitre au fil des heures puisque lors du record de 2007, Groupama 3 avait navigué à plus grande distance de l’orthodromie et deux empennages avait ralenti la merche du bateau. Il est probable que le record sera battu, ainsi l’adversaire numéro 1 de l’équipage de Franck Cammas est Banque Populaire qui réussi de belles performances grâce à une puissance plus importante, comme l’expliquait Fred Le Peutrec, boat manager et barreur de Groupama 3, à la vacation : « Il n’y a pas de stratégie particulière avec ce vent stable : on jette un coup d’oeil dans le rétroviseur pour surveiller la différence de potentiel avec l’équipage de Pascal Bidégorry. On reste sur notre propre rythme, comme pour le record de la Méditerranée. Si Pascal et son équipage sont un peu plus rapides que nous et qu’ils n’ont pas de problème de manoeuvres, nous aurons du mal à récupérer notre petit retard… On privilégie notre navigation en mettant toutes nos forces dans la bagarre : on ne peut pas faire grand chose de plus que ce que nous avons fait ! Dans la bonne humeur, relâchés et concentrés en respectant notre temps de récupération… « 

L’équipage met donc toute les chances de son côté pour faire face à cet adversaire, le foil tribord a ainsi été enlevé puisque le trimaran ne naviguera pas sur cette amure, le grand gennaker a aussi été débarqué pour alléger le bateau.

Du côté de Banque Populaire, le retard accumulé a aussi été comblé avec à 16h00, 28 milles d’avance, les hommes de Pascal Bidégorry semblent donc mieux armés pour ravir le record à leur adversaire, reste à conserver ce rythme très élevé sur un trimaran moins fiabilisé que Groupama 3.

A suivre…

NB : il n’y aura probablement pas de mise à jour ce week end sur www.voile-multicoques.com et sur le blog : voilemulticoques.wordpress.com, je vous invite donc à suivre le record de l’Atlantique Nord sur les sites des deux bateaux et l’iShares Cup sur le site officiel.

Publicités

Une réflexion sur “Accélération sur l’Atlantique Nord

  1. marco dit :

    872 milles en 24h pour Banque Populaire Incroyable! (posté le 01/08 à 8h ) ce n’est peut-être pas encore fini).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s