Trophée Jules Verne, l’équipage d’IDEC SPORT s’engage avec une fenêtre météo inhabituelle

Francis Joyon, Bernard Stamm, Gwénolé Gahinet, Alex Pella, Clément Surtel et Boris Herrmann ont pris le départ du Trophée Jules Verne hier à  22 heures, 14 minutes et 45 secondes. Pour battre le record de Banque Populaire V, il leur faudra boucler ce tour du monde avant  le 5 janvier 2017 à 10h 56 mn et 38 sec (TU) à Ouessant.

Le début de ce record a été totalement atypique, habituellement, les équipages et les solitaires partant pour un record autour du monde s’élancent dans un flux soutenu qui les accompagne jusqu’au Pot au Noir. Ce scénario ne s’est pas présenté pour l’équipage d’IDEC SPORT qui a navigué  durant neuf heures dans des vents très faibles avant d’accrocher ce matin la perturbation qui leur a permis de plonger au sud ouest à vive allure.

Le trimaran va désormais parer le Cap Finisterre à plus de 30 noeuds, mais avec 185 milles de retard. Cette fenêtre inhabituelle laisse entrevoir au routeur Marcel Van Triest un temps correct à l’Equateur, de l’ordre de 5 jours et une douzaine d’heures, (l’équipage avait bouclé ce partiel en 5 jours et 1 heures en 2015), mais un chrono très intéressant à Bonne Espérance, de l’ordre de 13 jours et demi, avec la possibilité d’éviter de descendre trop sud dans la  zone de glaces.

Photo Jean-Marie Liot / DPPI / IDEC

Photo Jean-Marie Liot / DPPI / IDEC

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s