Trophée Jules Verne, Idec Sport file vers les alizés

Francis Joyon et l’équipage du trimaran Idec-Sport poursuivent leur route au sud ouest, sur la bordure orientale de la dépression, qui les propulse à une trentaine de noeuds vers les alizés.

Le retard sur le record s’est stabilisé à 200 milles environ, après le passage de la molle sur les premières heures du record, le trimaran a couvert 700 milles depuis hier. Cet écart est conforme aux prévisions du routeur à terre, Marcel Van Triest, qui vise surtout le temps à Bonne Espérance.

Francis Joyon, skipper d’Idec Sport :  « Le passage du centre de la dépression, une douzaine d’heures après notre départ d’Ouessant, nous a un peu bousculé. Il y a eu beaucoup de manœuvres préjudiciables à la haute vitesse, avec une bonne douzaine de changements de voiles très fatigante, car nous ne sommes que 6 à bord de ce grand bateau. On a ainsi peu dormi et vécu sur nos réserves. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s