Conditions musclées dans l’indien pour Thomas Coville

Thomas Coville, le skipper de Sodebo Ultim, engagé sur un record autour du monde en solitaire, connait un début d’Indien difficile avec des conditions musclées.
Le skipper fait face à une mer formée, avec des creux de 7 à 8 mètres et un vent d’une trentaine de noeuds.

Qui plus est, le marin a heurté un mammifère marin hier,  l’obligeant à refixer  le système de liaison du safran tribord qui avait été touché dans la collision.

L’avance sur le record de Francis Joyon est désormais de 366 milles.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s