America’s Cup Playoffs : Emirates Team New Zealand remporte l’épreuve face à Artemis Racing, les kiwis seront opposés à Oracle Team USA pour The America’s Cup Match

Le score était de 4 à 2 en faveur des néo-zélandais face aux suédois avant cette ultime journée des America’s Cup Playoffs.

© ACEA 2017 / Photo Gilles Martin-Raget

La régate 7 opposant les deux challengers était lancée dans des vents faibles, de 7 à 8 noeuds, Nathan Outteridge et son équipage écopaient d’une pénalité pour un départ anticipé, permettant aux kiwis de prendre la tête. Ensuite les néo-zéds creusaient leur avance, avant que la pluie ne s’invite sur le plan d’eau et anéantisse le petit flux installé sur le plan d’eau.

Artemis Racing refaisait son retard à la faveur d’une risée qui leur permettait de foiler alors que l’AC50 était en mode archimédien. Les suédois écopaient de nouveau d’une pénalité sur un croisement avec un lof des kiwis sur lequel Nathan Outteridge ne répondait pas franchement.

Les deux équipages restaient ensuite au contact dans environ 2 noeuds de vent, mais malgré le raccourcissement du parcours, la limite de temps de 25 minutes était dépassée, et la régate annulée.

© ACEA 2017 / Photo Ricardo Pinto

Le comité de course mettait alors les équipages en attente, le vent rentrait de nouveau, avec 7 à 8 noeuds établis.

Peter Burling défendait sa place sur la ligne, que les deux équipages franchissaient côte à côte, le jeune barreur kiwi loffait ensuite son adversaire obligé de répondre. ETNZ passait la bouée de dégagement en tête puis ne cessait ensuite d’augmenter son avance. Malgré leurs tentatives, l’équipage d’Artemis Racing n’avait aucune opportunité de revenir et s’incline avec près d’une minute de retard.

Artemis Racing est donc éliminé en finale de ses America’s Cup Playoffs et Emirates Team New Zealand remporte cette phase.

L’équipage néo-zélandais affrontera donc le defender Oracle Team USA, pour le match de l’America’s Cup. Le premier des deux équipages à 7 points remportera la compétition. Oracle Team USA part avec un score de +1 suite à sa victoire sur les Qualifiers, pour l’emporter Emirates Team New Zealand devra remporter au moins 8 manches.
Peter Burling le barreur kiwi s’est montré confiant sur la vitesse de sa monture et se montre impatient de rencontrer les américains, dans ce qui s’annonce contre la revanche de la 34 ème America’s Cup.

Les deux premiers matchs auront lieu le samedi 17 juin, dans l’intervalle, les jeunes concurrents de la Red Bull Youth America’s Cup disputeront leurs qualifications.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s