America’s Cup : Emirates Team New Zealand mène 3-0 face à Oracle Team USA

Le Match de la 35ème America’s Cup presented by Louis Vuitton a débuté samedi aux Bermudes. Elle oppose le defender (vainqueur de la dernière édition) au vainqueur des sélections, Emirates Team New Zealand.
A noter qu’Oracle Team USA partait avec un point de bonus face aux néo-zéds suite à leur victoire sur les Qualifiers.


18 06 2017 – Bermuda (BDA) – 35th America’s Cup 2017 – 35th America’s Cup Match Presented by Louis Vuitton – Race Day 2
© ACEA 2017 / Photo Sander van der Borch

Samedi, deux matchs étaient disputés dans un vent d’une dizaine de noeuds.
Sur la première manche, James Spithill poussé par Peter Burling vers la ligne de départ se voit pénalisé pour un départ trop précoce. ETNZ passe la première bouée avec 14s d’avance, et ne cessera ensuite de creuser, malgré une molle près de la ligne d’arrivée qui ralentira les kiwis, mais aussi les américains.
Emirates Team New Zealand remportait avec 30s d’avance. Les kiwis ramenaient donc le score à 0-0

Lors de la seconde manche, Peter Burling et Glen Ashby effectuaient de nouveau un beau départ en conservant de la vitesse, ce qui leur permettait de passer la bouée 1 avec 5s d’avance. Emirates continue ensuite à creuser grâce à un meilleur cap et une meilleure vitesse, mais sur le dernier près, Tom Slingsby permet aux américains d’effectuer un magnifique retour  grâce à des risées salvatrices et de revenir à une longueur des kiwis.
ETNZ vire devant le bateau américain et garde l’avantage à la bouée en gybant sur ses foils alors que les américains retombent lourdement sur l’eau.
Le match est joué, les néo-zéds s’envolent vers une seconde victoire et portent le score à 1-0.

La suite du match se disputait dimanche.
Sur la manche 3, l’équipage d’Oracle Team USA ratait son premier gybe permettant aux néo-zélandais de prendre l’avantage, avantage qui ne cessera de s’accroitre au fur à et mesure de la régate. Tom Slingsby, le tacticien américain tentant vainement de chercher des solutions tactiques.
Nouvelle victoire des kiwis sur cette manche 3, avec un score de 2-0.

Sur la quatrième manche, les deux bateaux partaient bord à bord, les kiwis passaient de nouveau la marque 1 en tête, et le scénario se répète, Emirates Team New Zealand est plus rapide et fait un meilleur cap, ce qui permet à l’équipage de gérer et de creuser une avance non négligeable. Les américains subissent une quatrième défaite d’affilée, les kiwis mènent 3-0.

Les prochaines régates se disputeront samedi et dimanche prochain, le premier à 7 point remportera l’America’s Cup.

A noter la présence sur place d’Ernesto Bertarelli, qui ne cache pas son intérêt pour cette nouvelle jauge, et qui pourrait envisager un retour sur l’épreuve ( interview à lire dans Le Temps). Le marin suisse qui a gagné deux fois l’America’s Cup a d’ailleurs navigué sur l’AC50 de Groupama Team France samedi. Patrizio Bertelli, le patron de Prada, qui s’était retiré de cette édition suite au changement de classe était également présent pour suivre les régates.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s