Trophée Jules Verne, 6h43 minutes d’avance au Cap des Aiguilles

Yann Guichard et son équipage sur Spindrift2 ont doublé le premier Cap (cap des Aiguilles) de ce tour du monde la nuit dernière  à 2h40 UTC (3h40 heure française) après 12 jours, 14 heures, 58 minutes depuis Ouessant.
Spindridt2 possède toujours quelques heures d’avance sur le chrono de Francis Joyon et de son équipage sur Idec Sport. Cette avance était de 6h 43 min à l’entrée dans l’océan indien, celle-ci s’est progressivement réduite sur les derniers jours du fait de l’anticyclone de Sainte Hélène qu’il a fallu contourné pour accrocher des vents portants,  ajoutant 700 milles pour ce grand contournement.

© Chris Schmid/Spindrift racing

Les prévisions sont optimistes pour les prochains jours, le grand trimaran devrait pouvoir rester sur une route assez sud (200 milles par rapport à Idec) lui permettant de profiter du flux de l’anticyclone des Mascareignes.  La situation s’annonce moins favorable après les Kerguelen avec plusieurs empannages et la présence d’icebergs.

Yann Guichard, skipper de Spindrift2 : « On a dû faire un grand détour pour contourner l’anticyclone de Sainte-Hélène : il a fallu attendre le 40° Sud avant de commencer à tourner à gauche ! C’était assez extrême, mais nous n’avions aucune possibilité de « couper le fromage » : il a fallu prendre notre mal en patience surtout que nous avons eu un vent de travers avec une mer de face pas facile à négocier… Depuis trois jours, on allonge la foulée dans la bonne direction et cela fait du bien au moral : on vient de passer le cap de Bonne-Espérance et on reste dans les objectifs que nous nous étions fixés.
Il fait jour depuis deux heures et on sent bien qu’on est dans l’océan Indien ! On va bientôt passer le 50° Sud et il fait gris avec une mer à 2°C… Mais avec des albatros qui nous accompagnent : c’est magnifique ! On a donc de bonnes conditions pour aller vite vers les Kerguelen qu’on laissera dans notre Nord puisqu’on risque de descendre jusqu’au 53-54° Sud. Mais on va aussi avoir des icebergs devant nous à partir de mercredi : il va falloir veiller au radar et aux lunettes à infra-rouges. Cela s’annonce un peu tendu… On devrait longer l’anticyclone en se faisant propulser par les dépressions australes : c’est plutôt bien jusqu’aux Kerguelen, mais après, on va avoir plusieurs empannages à effectuer ce qui nous ralentira un peu. On devrait toutefois traverser assez vite cet océan Indien sans perdre trop de temps, en espérant ne pas être en retard à l’entrée du Pacifique, au Sud de la Tasmanie
»

 

Les prévisions du routeur à terre, Jean-Yves Bernot :

Spindrift continue sa descente vers 53 S. Il s’agit de se placer correctement dans l’Océan Indien pour garder du vent soutenu, synonyme de vitesses élevées. La situation météo est peu évolutive pour les prochains deux jours : toujours devant notre front froid rencontré en Atlantique sud. On l’appelle FF2. Nous sommes des familiers maintenant ! Vent de secteur W.NW 25-30 kt Houle de 5 à 6 m.
L’Océan Indien austral n’a pas très bonne réputation chez les marins. On l’appelle « le tunnel ». Les routes sont coincées entre l’anticyclone qui s’étale le long de 45 S et les glaces qui se promènent vers 53 S. Entre les deux règnent les dépressions australes avec leur cortège de vent de NW à SW associé aux passages de fronts froids teigneux. Le vent y est souvent fort, la mer croisée est pénible, le ciel couvert.
La température de l’eau est de l’ordre de 3 à 4° C, voire 2°C dans les remontées d’eau froide venant du sud, là où se plaisent les icebergs.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.