Les favoris aux avants postes à Rio

La deuxième journée des Extreme Sailing Series de Rio, qui vont clôturer la saison, a vu les leaders du classement général rjoindre les avants postes, notamment pour l’équipe française Groupe Edmond de Rothschild qui retrouve une place sur le podium provisoire.
Le vent était moins fort que la veille, avec cinq à onze nœuds, huit manches ont pu être courues, l’équipage du Gitana Team s’est imposé sur la moitié d’entre elles, comblant en très grande partie son retard sur The Wave Muscat qui était nettement moins à l’aise lors de cette seconde journée, l’autre équipage omanais d’Oman Air et Red Bull Sailing Team réalisaient une belle journée enchainant les places d’honneur comme les français, ce qui leur permettaient aussi de revenir dans la quarté de tête.
Ces quatre équipages (The Wave, Red Bull, Groupe Edmond de Rothschild et Oman Air) se tenaient en deux points à la fin de ses huit manches, The Wave et Red Bull avec 81 points, 80 pour le Gitana  Team et 79 pour Oman Air.
Alinghi, barré par Pierre Yves Jorand, qui avait mené les débats la veille, aura été moins constant avec deux places de neuvième avant de mieux finir la journée avec deux secondes places et une victoire.

Pierre Pennec, barreur de Groupe Edmond de Rothschild :« Au niveau du vent, la tendance était moins forte qu’hier. Il y a eu entre 5 et 11 nœuds selon les endroits du plan d’eau. Le site de navigation était un plus clair aujourd’hui, c’était plus marqué et donc plus facile à lire. Mais le vent se retrouvait toujours divisé en deux par le pain de sucre et il fallait anticiper cela, ce que nous avons mieux fait aujourd’hui qu’hier.  En moyenne nous avons pris des bons départs et nous avions une bonne vitesse. Nous gagnons quatre courses, ce qui est très positif, mais nous faisons également deux manches de derniers. Sur la quatrième régate, Oman Air nous ferme la porte au comité. Cette situation de blocage nous amène à devoir choisir le mauvais côté du plan d’eau. Et là nous tombons dans une bulle sans vent. Nous nous retrouvons complétement arrêtés sans pouvoir rien faire et en voyant tout le monde partir. Sur la dernière manche, c’est également le départ qui pêche mais cette fois cela est dû un manque de préparation de notre part. En fin de journée, la situation est toujours un peu tordue et nous avons passé trop de temps à observer le plan d’eau pour déterminer notre stratégie qu’à préparer notre départ. Nous étions au bon endroit car celui qui part là où nous étions gagne la manche mais nous étions trop tard. C’est bien sûr énervant de faire de si mauvaises manches mais cette journée reste une journée très positive pour Groupe Edmond de Rothschild. Nous rattrapons beaucoup de points à nos adversaires de tête, nous sommes dans le coup et l’équipage se sent en confiance.»

La troisième journée est visible en live stream sur le site officiel, celle-ci a bien débutée pour Groupe Edmond de Rothschild qui prend la tête du classement provisoire avec deux victoires de manches et une seconde place, devant les deux équipages omanais à 7 points et Red Bull à 11 points.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s