Un nouveau Multi 50 à foils pour Thibaut Vauchel-Camus sous les couleurs de Solidaires En Peloton – ARSEP

L’arrivée des foils adopté par la classe Multi50 redynamise le circuit avec l’annonce de la construction d’un second bateau neuf (après celle de Ciela Village 2 de Thierry Bouchard). C’est le skipper Thibaut Vauchel-Camus, qui bénéficiera de ce nouveau trimaran qui arborera les couleurs  de Solidaires En Peloton – ARSEP, qui oeuvre pour la recherche sur la Sclérose En Plaques.
Le futur  skipper s’est déjà distingué en class 40 et plus récemment sur la série des Flying Phantom.

Le nouveau multicoque sera signé  par le cabinet VPLP (Van Peteghem/Lauriost-Prévost), et la construction sera assurée par la société ENATA. Le trimaran sera bien évidemment au maximum de la jauge et doté des foils monotypes adoptés par la classe.

Thibaut Vauchel-Camus :
« Je souhaite encore et toujours jouer la gagne. La Classe Multi50 permet de briller de manière spectaculaire lors de tous les grands rendez-vous océaniques et côtiers, en solitaire comme en équipage, pour un coût encore maîtrisable (peu de carbone, pas d’hydraulique, pas de mât basculant…). L’apport des foils va incontestablement redonner du lustre et de l’intérêt à ces bateaux en les rendant encore plus « sexy » aux yeux du public et des médias”.

Grâce au lancement de Ciela Village 2 de Thierry Bouchard, actuellement en construction sur plan VPLP, nous allons profiter de ces études tout en y apportant notre touche personnelle. Le Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP sera construit au maximum de la jauge en terme de largeur (15,24 m), longueur (15,24 m) et tirant d’air (23,77 m). Nos bras de liaison, plan de pont et flotteurs seront sensiblement différents du bateau de Thierry Bouchard. Nous travaillons sur Saint-Malo en équipe en nous appuyant sur de grandes expériences du Multi50 et grâce à l’aide du Lycée Professionnel Alphonse Pellé (avec qui nous avons réalisé une maquette à l’échelle 1 du cockpit à l’ergonomie spécifique). La construction des moules a débuté. Le bateau sera construit, assemblé et armé à Dubaï avant d’être convoyé en septembre par la mer jusqu’à Cadix (ESP), soit près de 5 000 milles de prise en main. Nous effectuerons ensuite notre qualification pour la Transat Jacques Vabre entre Cadix et Saint-Malo, avec un co-skipper encore à déterminer. «  Victorien Erussard, l’ami et complice de toujours est aujourd’hui à la tête du grand projet Energy Observer et n’est pas disponible cette année pour naviguer en course au large.

Erwan Le Roux, Président de la classe Multi50 : « L’ensemble de la classe Multi50 se réjouit de voir arriver ce nouveau bateau. Il me semble que l’esprit de ce projet correspond bien à celui de la classe: innovant, dynamique et sportif. Thibaut a montré de quoi il était capable en Class40. Ce sera un sérieux adversaire. Bienvenue également à ses partenaires très engagés et à bientôt sur une ligne de départ ! ».
Le bateau participera aux différentes courses inscrites au programme de la Classe Multi50 : Transat Jacques Vabre, Route du Rhum, The Transat, Transat Québec Saint Malo, ainsi qu’aux différents grands prix.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s