America’s Cup Qualifiers : Groupama Team France en difficulté

Le vent était faible hier aux Bermudes, malgré tout les quatre manches programmées, suite au report de la veille, ont été courues, après un léger retard.

© ACEA 2017 / Photo Ricardo Pinto

La première opposait Softbank Team Japan à Groupama Team France, Dean Barker remportait facilement le départ, sans réelle opposition de la part de l’équipage français.
L’équipage japonais déroule ensuite, avec une meilleure vitesse, la course devient rapidement un calvaire pour les français qui termineront à 5min 59s de leur adversaire.

La seconde manche opposait Land Rover BAR à Emirates Team New Zealand. La course se déroule sur le même mode que la précédente, les kiwis creusent petit à petit un avantage considérable sur les anglais. Ben Ainslie finit même par abandonner la manche après le passage de la ligne par les néo-zéds.

La troisième course du jour opposait japonais et américains, le match était disputé jusqu’au bout, mais Dean Barker s’inclinait finalement de peu face au defender.

La dernière manche proposait un combat épique entre Land Rover BAR et Groupama Team France. L’équipage français était pénalisé dès le pré départ, mais parvenait à refaire son retard dès la seconde marque, avec 19 secondes d’avance, le vent chute de plus en plus sur le plan d’eau, les anglais reprennent l’avantage au près pour une seconde au passage de la porte.
La direction de course décide de réduire le parcours, les français reviennent sur le portant. Le dernier près est entamé avec une avance d’une 60aine de mètres à l’avantage de Groupama Team France, mais Franck Cammas et ses hommes ne couvrent pas Ainslie, qui bénéficie d’une risée qui permet au catamaran anglais de déjauger et de refaire son retard. Au croisement BAR bénéficie d’une demi longueur d’avance que l’équipage maintient jusqu’à la ligne. Les français échouent donc à quelques secondes des anglais.

 

D’un point de vue comptable, Oracle Team USA est toujours leader des Qualifiers avec 7 points, devant Emirates Team New Zealand avec 6 points et Land Rover BAR à 5 points. Les néo-zélandais et les anglais sont assurés de passer cette phase quelque soit le résultats de leurs matchs à venir.
L’équipe éliminée demain après ces deux round-robins sera donc soit Softbank Team Japan, soit Artemis Racing, soit Groupama Team France. Softbank possède 3 points au compteur et trois matchs à disputer et est donc en ballotage favorable, Artemis Racing a 2 points et trois matchs à disputer, alors que les français sont également à 2 mais avec seulement deux matchs à courir.
Mathématiquement, une qualification des français est toujours possible, mais pour se faire il leur faudra gagner au moins un match et espérer des défaites des suédois, ils sont donc dans une situation défavorable à la veille de l’élimination d’un de challengers.

 

Franck Cammas, barreur de Groupama Team France :

« C’étaient des conditions dans lesquelles les bateaux ne volaient pas forcément, notamment au près. Certains bateaux avaient la capacité de voler beaucoup plus tôt que les autres, on l’a vu avec Oracle, Team Japan ainsi qu’avec les Néozélandais. Notre match contre Softbank Team Japan n’a pas été très intéressant car les japonais se sont échappés et sont restés volant beaucoup plus longtemps que nous. Ils ont eu la possibilité de passer des manœuvres volantes, chose que nous ne pouvions pas faire.

Lors de notre deuxième match contre Land Rover BAR, qui avait un potentiel très similaire au nôtre, les Anglais étaient plus rapides au portant et nous l’étions plus au près. Le match a été beaucoup plus serré avec des situations de contacts.

On est tombé dans un trou de vent sur la dernière layline ; il nous a manqué deux longueurs de bateau pour croiser devant et gagner la régate. Ce n’est pas beaucoup ! Je pense que la régate a été intéressante, c’est toujours frustrant de perdre de peu d’autant que nous avions les capacités de gagner cette manche. 

La suite va être très difficile ; on n’est mathématiquement pas disqualifiés mais il faudra beaucoup de circonstances favorables pour pouvoir être qualifiés.

On va tout donner sur nos derniers matchs et on comptera les points à la fin.

Nous allons prendre les matchs comme ils viennent, comme demain contre les Néozélandais qui est l’un des meilleurs protagonistes ici. Cela va être difficile. On va essayer de bien naviguer, se faire plaisir et surtout bien utiliser notre Class AC ! »

Thierry Fouchier, règleur d’aile de Groupama Team France :

« Content de cette régate serrée, même si nous sommes forcement déçus de perdre la manche sur le dernier virement. De la frustration mais beaucoup de choses positives car on peut rivaliser contre les anglais, en vitesse et en tactique.

On fait juste une erreur que l’on paye très cher mais Il nous reste deux matchs à courir et on va se battre pour les gagner car on veut sortir la tête haute de cette épreuve et pourquoi pas accrocher cette 4e place pour laquelle la course n’est pas encore finie. »

Résultats du 1er juin

FRA vs JPN : 0-1
GBR vs NZL : 0-1
JPN vs USA : 0-1
FRA vs GBR : 0-1

Programme du vendredi 2 juin

Round Robin 2 – de 19 h à 21 h (heure française)
Course 8 : NZL vs JAP
Course 9 : SUE vs USA
Course 10 : NZL vs FRA
Course 11 : SUE vs JAP
Météo à venir : vendredi, vent 12 à 15 nœuds de SW avec effet de brises.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s