America’s Cup Playoffs : Emirates Team New Zealand se qualifie pour la finale, Land Rover BAR éliminé, Artemis Racing mène 4-3 face à Softbank Team Japan

Les annulations de la veille, pour cause de limite de vent dépassée, avaient fait les affaires d’Emirates Team New Zealand, qui bénéficiait de 24h supplémentaires pour remettre en état son AC50 suite à son chavirage. Les quatre  équipages en lice pour ces Playoffs se retrouvaient donc hier pour de nouveaux matchs, alors que les scores étaient de 3-1 pour ETNZ face à Land Rover BAR et de 3-1 pour Softbank face à Artemis Racing.

La première manche opposait Emirates Team New Zealand à Land Rover BAR, 48h après le chavirage du catamaran kiwi.
Le vent était médium avec 15 noeuds, les néo-zéds rencontraient un problème sur la phase de départ, avec leur foil sous le vent qui remontait dans son puit de façon inopinée, l’équipage perdait du temps pour analyser la situation et relancer le bateau. Ben Ainslie prenait pour sa part un départ lancé à 26 noeuds et profitait des déboires techniques de son adversaire pour prendre un avantage de 26s à la bouée 1.
Emirates Team New Zealand revient à 11s des anglais sur le premier près puis revenait inexorablement grâce à une meilleure vitesse, et dépassait Land Rover BAR qui s’inclinait pour 31 secondes.
Les néo-zélandais portaient donc le score à 4-1 grâce à cette victoire.

© ACEA 2017 / Photo Ricardo Pinto

La course suivante opposait les suédois aux japonais, qui bénéficiaient de deux points d’avance sur leur adversaire avant cette manche.
Dean Barker écopait d’une pénalité au départ pour avoir franchi la ligne en avance, Nathan Outteridge et son tacticien Ian Percy contrôlent alors leur adversaire et parviennent à conserver le leadership jusqu’à la ligne.
Le score passe à 3-2 en faveur des japonais.

Nouveau duel potentiellement décisif entre ETNZ et Land Rover BAR pour la 3ème manche du jour. Ainslie et ses hommes doivent gagner pour ne pas être éliminés. Les deux bateaux partent bord à bord sur la ligne, les anglais enroulent la marque 1 avec 4s d’avance, Land Rover BAR parvient malgré tout à maintenir un petit avantage sur les kiwis tout au long de la régate et s’imposent avec un delta de 20s.
Les anglais prolongent donc le suspense en portant le score à 4-2 en faveur d’Emirates Team New Zealand.

La manche suivante entre Artemis et Softbank est à l’avantage des suédois, qui sont mieux placés au départ et qui passeront toutes les marques en tête, en profitant d’erreurs lors des manoeuvres sur le bateau japonais pour augmenter leur avance.
Artemis Racing remporte cette manche et égalise à 3-3.

© ACEA 2017 / Photo Ricardo Pinto

Grosse tension à bord de Land Rover BAR pour la dernière confrontation de la journée face à Emirates Team New Zealand, qui peut éliminer les anglais en cas de victoire.
le départ est disputé, mais Peter Burling prend le meilleur sur Ben Ainslie et s’envole à 40 noueds vers la première marque.
Malgré tous leurs efforts, les anglais ne parviennent pas à réduire leur retard sur les kiwis, le vent régulier et sans grosse bascule ne leur offre aucune chance de retour.
Emirates Team New Zealand défait Land Rover BAR qui est donc éliminé de ces playoffs sur le score de 5-2. Les néo-zélandais sont qualifiés pour la finale, qui les opposera au vainqueur de l’autre demi finale courue entre Artemis et Softbank.

La tension est également palpable pour cette dernière manche de la journée entre Artemis et Softbank, les deux équipes étant à égalité.
Les deux équipages partent lancés, à la première marque, Dean Barker loffe les suédois qui répondent. Les suédois empannent en premier près de la boundarie et réclament, mais aucune pénalité n’est infligée au bateau japonais, qui passent la seconde marque en tête.
Ils conservent alors une avance jusqu’à la marque 5, à l’approche de celle-ci les suédois parviennent à entrer prioritaires, les japonais poursuivent sur leur route non prioritaire, obligeant Artemis Racing à virer en catastrophe pour éviter la collision.
Dean Barker et ses hommes écopent logiquement d’une pénalité qui anéanti leur course, les suédois s’envolant vers la victoire.
Le score passe donc à 4-3 en faveur d’Artemis Racing.

Emirates Team New Zealand accède donc logiquement à la finale de ces Playoffs, les kiwis semblent un cran au dessus de leurs différents adversaires jusqu’ici. Land Rover BAR est donc éliminé de la compétition malgré un budget conséquent, il conserve cependant le soutien de ses principaux sponsors qui se sont engagés pour la 36ème édition.
Japonais et Suédois prolongent le suspense, les régates prévues ce soir seront décisives et détermineront le vainqueur de cette demi-finale, les suédois ont l’avantage face à Softbank Team Japan. Dean Barker parait de nouveau fébrile dès que la situation se complique. Malgré tout les conditions devraient être plus musclées ce soir, conditions dans lesquelles Artemis n’avait pas été à l’aise il y a 48 heures.

Les régates de ce soir seront visibles en live sur le Dailymotion de CanalPlusSPort.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s