Gitana Extrême remporte la première épreuve de l’iShares Cup à Venise

Yann Guichard et son équipage composé de Pierre Pennec,  Christophe Lassegue et  Herve Cunnigham remporte donc cette première épreuve vénicienne du circuit Extreme 40. Ils ont su se montrer très régulier sur l’ensemble des régates en finissant 12 fois sur le podium sur 17 régates, ils ont impressionné le reste de la flotte par leurs excellents départs, une bonne vitesse et une fluidité dans les manoeuvres malgré des débuts récents sur ce support et une seule session d’entrainements à Valence, l’expérience de Pierre Pennec et Yann Guichard sur Tornado semble avoir été utile à l’équipe de Gitana Team.

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

Gitana Extrême termine l’épreuve avec 20 points d’avance sur les seconds BMW Oracle mené par James Spithill et son équipage d’America’s Cuppeurs, Spithill qui devrait barrer le trimaran de l’équipe américaine lors de la prochaine Coupe de l’America  a su résister aux assauts de Loick Peyron sur Renaissance qui avait très bien débuté la journée en gagnant deux manches et en prenant provisoirement le deuxième place du classement provisoire, mais l’équipage de l’Oman Sail n’a pas su profiter de l’opportunité de revenir sur BMW Oracle lors de la dernière régate qui comptait double puisqu’ils finissent avant dernier de celle-ci, ce qui les relègue à la troisième place de cette étape à Venise.

© Gilles Martin-Raget/BMW Oracle

Pete Cumming sur le second bateau de l’Oman Sail, Masirah finit à la quatrième place, devant Groupama 40, qui a effectué une belle remontée aujourd’hui en gagnant deux manches et en finissant deux fois seconds.

L’analyse de Tanguy Cariou, tactcien de Groupama 40 : « Nous avons pris de bon départ. Les deux jours précédents, nous étions trop impatients, trop tôt dans l’exécution du départ. Aujourd’hui, de c e point de vue, nous étions plus sereins grâce à une bonne analyse de nos erreurs des jours précédents. En partant en première ligne, nous nous sommes dégagés de la meute et nous avons rendu nos régates plus faciles dans la mesure où il est difficile de se dépasser sur les différents bords. Cette dernière journée est positive et reflète davantage notre niveau. On a hâte désormais de naviguer sur Hyères TPM où le plan sera sans doute ouvert sur un côté et permettra de jouer un peu plus. »

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

Yann Guichard, vainqueur :  «C’est génial, on avait hâte d’être ici pour savoir quel niveau on avait, on avait navigué avec d’autres bateaux donc on imaginait se situer dans le top 5, alors finir premiers c’est génial. On a pris de super départs, et je crois que c’était ça la réussite, le secret c’est d’être en symbiose avec l’équipage. Il y a beaucoup de pression sur le barreur car les bateaux sont très proches, et c’est très physique pour l’équipage. Nous allons maintenant nous entraîner avant Hyères car ici il n’y avait pas beaucoup de vent et pour la prochaine il y aura sans doute un peu de brise. (La formule) nous a vraiment plu,  on s’est bien éclatés !»

James Spithill, BMW ORACLE Racing, second au général :  «C’était un événement plutôt léger en termes de vent et aujourd’hui, le format des courses était très différent avec un bord de reaching auquel nous avons eu du mal à nous adapter. Cela dit, nous sommes ravis de repartir avec une seconde place, nous avons beaucoup appris. Gitana a réalisé une très belle performance.(Venise) était super, quel événement superbe, on l’a adoré.»

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

Loïck Peyron, Renaissance, Oman Sail, troisième au général : «Je ne suis pas encore habitué aux dernières courses comptant double – je n’ai absolument jamais fait ça! C’est pour les jeunes qui courent en régate olympique… Enfin, dans tous les cas, il faut que l’on travaille ce point ! Mais c’était super, vraiment intéressant. Je pense que nous avons effectué un beau travail d’équipe, en essayant de toujours faire mieux et bien sûr nous sommes contents du résultat. Gitana a fait un super boulot, bravo à eux, et je suis ravi d’avoir une grosse équipe comme BMW ORACLE Racing entre une équipe française et une équipe omani, c’est parfait. Les prochaines étapes et notamment Hyères seront très différentes avec un plus grand plan d’eau et certainement plus de vent. On peut voir que chaque équipe peut faire un bon résultat, tout est encore à faire.»

Mike Golding, Ecover :  «Je ne pense pas que les courses peuvent être plus difficile qu’ici à Venise, où le plan d’eau est très restreint… et si tu prends un mauvais départ, c’est fini ! La chose la plus importante est de prendre du plaisir, j’ai la chance d’avoir de très bons marins à bord et nous n’avons pas de problèmes de vitesse, nous sommes tout simplement en processus d’apprentissage. A mon avis, il faut naviguer pendant au moins un an à bord de ces bateaux pour les comprendre vraiment. Je n’ai jamais pensé que je pouvais arriver sur le circuit et gagner(…)Mais oui, nous pensons prendre part au circuit en 2010»

Etape 1 Venise : Classement Général (après 17 manches)
1/ Gitana Extrême- Groupe LCF Rothschild (Yann GUICHARD) – 140 points
2/ BMW Oracle Racing (James Spithill) – 120 points
3/ Oman Sail Renaissance (Loïck Peyron) – 113 points
4/ Oman Sail Masirah (Pete Cumming) – 111 points
5/ Groupama 40 (Gildas Philippe) – 102 points
6/ BT (Nick Moloney) – 97 points
7/ Luna (Erik Maris) – 88 points
8/ Holmatro (Carolijn Brouwer) – 84 points
9/ iShares – Shirley Robertson – 84 points
10/ Ecover – Mike Golding – 48 points

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s