Spindrift racing vainqueur des City Race et du côtier de la dernière étape de l’European Tour

Les équipages des cinq MOD70, en course sur ce tour de l’Europe, se sont affrontés hier au large du Roucas Blanc pour la deuxième journée des City Races, avant de prendre le départ de la dernière étape cette après midi.

Les conditions étaient plus qu’incertaines hier, avec un violent orage qui s’est abattu sur la cité phocéenne vers 13 heures entrainant de fortes rafales et des trombes d’eau. Les bateaux restaient donc à quai une heure de plus avant que le comité de course ne décide d’envoyer les équipages sur l’eau pour trois manches.

Au final seules deux manches seront courues du fait d’une nouvelle averse en fin d’après midi sous laquelle le vent était nulle, le vent était irrégulier sur ces deux parcours bananes avec de belles rafales à 20 noeuds la bouée au vent, près du Frioul, alors que celui-ci était faible devant le Roucas Blanc.

Voile-Multicoques.com/Baptiste Morel

La première manche du jour était remportée facilement par Foncia devant Musadam Oman Sail, Spindrift racing terminant 3ème devant Groupe Edmond de Rothschild et Race for Water.
La seconde course était menée de bout en bout par Spindrift racing, Sidney Gavignet se plaçait de nouveau second.
Les trois autres équipages ont connu quelques déboires sur cette manche, en effet les trois bateaux se présentaient quasiment de front à la première marque, Stève Ravussin tentait de faire l’intérieur à Groupe Edmond de Rothschild qui se retrouvait avec un bateau dans son tableau arrière (Race for Water) et Foncia sur tribord qui réclamait de l’eau et entamait son virement à très faible vitesse, le contact était inévitable et Race for Water venait percuter le bras arrière et le flotteur du trimaran du Gitana Team, ces deux bateaux se voient contraints de lancer leurs moteurs pour limiter les dégâts, mais le jury décide finalement de disqualifier ce dernier de la manche, alors que Stève Ravussin décidait d’abandonner celle-ci, Michel Desjoyaux se voyait donc attribuer la 3ème place.

Voile-Multicoques.com/Baptiste Morel

La réaction de Sébastien Josse, skipper de Groupe Edmond de Rothschild à l’issue de cette manche : « Sur la deuxième manche, nous nous sommes retrouvés au milieu d’une situation critique. Elle a malheureusement tourné à notre désavantage alors que je considère qu’au début nous sommes dans notre bon droit. A la première marque, Race for Water commet une grosse faute qui nous pousse à la faute. A l’approche de la bouée, Stève Ravussin cherche à nous faire l’intérieur alors qu’il n’a clairement pas la place de passer. Foncia qui était alors très lent vire et nous réclame de l’eau. Mais à ce moment là, Race For Water est dans notre tableau arrière et nous ne sommes plus manoeuvrant. Pour ne pas casser les bateaux, nous avons été obligé de mettre notre moteur en route. Du coup, nous sommes disqualifiés de la manche. C’est vraiment rageant que le comportement de certains nous amènent dans ce type de situation, d’autant que notre bateau a été abîmé dans cette double collision.»
C’est donc Yann Guichard et ses hommes qui s’imposaient sur ces City Races de Marseille avec un petit point d’avance sur Foncia, ce qui laissait toujours un avantage de 7 points à Michel Desjoyaux au classement général, à l’issue de ces courses, Sidney Gavignet poursuivait sur une belle dynamique et prenait la troisième place de ces régates de Marseille devant Race for Water et Groupe Edmond de Rothschild.

Voile-Multicoques.com/Baptiste Morel

Les réactions des skippers :

Yann Guichard, skipper de Spindrift racing :« On gagne ici et c’est bien pour le moral. Je suis heureux de remporter la dernière City Race de la saison. On a bien navigué aujourd’hui et hier, c’était serein à bord. On a bien progressé tout au long de ces City Races même si l’équipage a pas mal changé. Là, nous avions Nicolas Charbonnier et Fred Brousse à bord. Ils ont amené un vrai plus au niveau puissance et tactique. On ne reprend qu’un point à FONCIA mais ça va dans le bon sens. Nous ne sommes plus qu’à 7 points de lui au général. Maintenant, il faut se tourner vers demain. Il y a trois points à prendre sur le petit parcours côtier. Ces points vont être primordiaux pour la suite du classement. »

Michel Desjoyeaux, skipper de FONCIA : « Nous faisons deuxième ici derrière Spindrift racing ce qui n’est pas trop mal car notre début a été un peu laborieux. La journée d’aujourd’hui, complexe, nous a quand même permis de gagner une manche. Ce soir,  nous avons 7 points d’avance sur Spindrift. Nous pouvons encore en gagner ou en perdre pas mal entre les points bonus à l’issue du parcours côtier demain, ou d’ici l’arrivée à Gênes. Mais aujourd’hui, quoiqu’il arrive, on ne peut pas faire plus mal que 2e. Nous allons laisser les trois autres se bagarrer pour la 3e place. Il y a pire comme situation ! C’est le résultat  de trois semaines de dur labeur de la part de l’équipage. On est capable de très bien jouer jusqu’au bout. Et c’est ce que nous allons essayer de faire. Ensuite, le sport décidera. »

Sidney Gavignet : « C’est cool d’être troisième. Après les péripéties de ces deux derniers jours, nous restons sur le podium au général. Nous sommes devant les gars avec qui nous allons nous battre pour la 3e place de l’European Tour, mais il faudra encore être bons sur la dernière étape. Ce serait bien de pouvoir prendre quelques points bonus demain car nous sommes les seuls à ne pas avoir réussi à le faire jusqu’à présent… »

Résultats Marseille City Races
1- Spindrift racing (Yann Guichard) 12+9+11+10+12+10+12 = 54 pts
2- FONCIA (Michel Desjoyeaux) 8+12+10+12+10 = 52 pts
3- Musandam-Oman Sail (Sidney Gavignet) 9+11+8+11+11 = 50 pts
4- Race for Water (Stève Ravussin) 11+10+12+8+8 = 49 pts
5- Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) 10+8+9+9+8 = 44 pts
Le départ de la dernière étape de cet European Tour a été donné aujourd’hui avec une heure de retard du fait de vents faibles à Marseille, les équipages ont débuté par un petit côtier duquel est sorti vainqueur Spindrift racing devant Foncia et Musandam Oman Sail, les équipages ont ensuite pris la direction de Minorque (aux Baléares), la première marque de parcours, ils enchaineront ensuite sur la Giraglia (nord-est de la Corse) avant l’arrivée sur Gênes.Les trimarans ont retrouvé du vent frais au large de la cité phocéenne et filent désormais à 25 noeuds avec un petit avantage pour Spindrift racing qui mène la flotte devant Musandam, Foncia et Groupe Edmond de Rothschild, Race for Water a opéré un petit décalage sous le vent.Ces quarante huit dernières heures de course s’annoncent intense avec une belle bataille pour la victoire, pour l’emporter Foncia doit terminer au pire dans le tableau arrière de son concurrent, Spindrift racing, qui doivent quant à eux mettre un bateau entre eux et Foncia pour gagner. La bataille pour la dernière marche du podium reste également ouverte pour les trois autres bateaux.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s