Trophée Jules Verne Jour 41: passage de l’équateur pour Spindrift 2

Spindrift 2 vient de passer l’équateur après 39 jours 13 heures 31 minutes et 2 secondes, l’équipage navigue dans le Pot au Noir, large d’environ 250 milles et peu actif ce qui permet une progression du trimaran à des vitesses comprises entre 15 et 18 nœuds.
Yann Guichard, Dona Bertarelli et leurs douze équipiers devraient toucher les alizés d’Atlantique Nord dans la matinée demain.

Le retard sur le record est d’environ 530 milles et de 1 jour, 10 heures, 45 minutes et 14 secondes au passage de l’équateur sur le temps de Banque Populaire V.
Banque Populaire avait du effectuer un très large contournement de l’anticyclone des Açores et un passage très nord sur l’arrivée en Bretagne, certains routages prévoient une avance comprise de quelques heures à quasi une journée lors du passage de la ligne pour Spindrift 2 .

 

© Yann Riou/Spindrift racing

© Yann Riou/Spindrift racing

IDEC SPORT navigue désormais dans un alizé de sud-est établi au large de la corne brésilienne. Francis Joyon et ses cinq équipiers devraient passer dans l’hémisphère nord demain et enchaineront ensuite le Pot au Noir et l’arrivée sur la Bretagne. Les routages semblent relativement favorables en terme de vitesse pour l’Atlantique Nord, il est cependant peu probable qu’IDEC SPORT puisse combler son retard sur le temps de Banque Populaire V et sur son adversaire sur l’eau Spindrift 2.

CREDIT : IDEC SPORT

CREDIT : IDEC SPORT

Francis Joyon, skipper d’IDEC SPORT :
« Nous sommes sous un petit amas nuageux qui aspire un peu de notre vent, mais l’éclaircie est devant nous et nous n’allons pas tarder à reprendre notre course en avant. On a marché à plus de trente noeuds cette nuit, et retrouvé avec plaisir ces sensations uniques du bateau qui passe facilement dans la mer, bien soulagé par son foïl. Bien que jamais nous n’ayons connu de chute de moral, je crois que chacun a gardé en lui ses sentiments lors de ces sombres journées sans vent. L’alizé s’est bien renforcé, et les routages se montrent de plus en plus favorables. D’ici 4 ou 5 jours, nous serons de nouveau dans des configurations climatiques telles que vous les connaissez en France. L’alizé de nord-est est plutôt clément en terme de températures, mais les vents d’ouest dont nous avons besoin après les Açores sont à cette époque plus virulents. On s’attend d’ailleurs à subir du très gros temps pour l’atterrissage sur la pointe de Bretagne. »

 

VoileMulticoques.org vous souhaite avec un peu d’avance une excellente année 2016.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s