GC32 Riva Cup Jour 1 : Norauto et Team Tilt prennent les commandes sur le lac de Garde

Les équipages de neuf GC32 sont réunis sur le lac de Garde pour la Riva Cup, premier événément du GC32 Racing Tour 2016. La compétition a débuté aujourd’hui et les régates se poursuivront jusqu’à dimanche.

Les engagés ont pu bénéficier d’un vent thermique soutenu, qui a permis au comité de lancer six manches.

Crédit : Loris von Siebenthal/GC32 Racing Tour 2016

Crédit : Loris von Siebenthal/GC32 Racing Tour 2016

C’est le team Tilt qui se montrait le plus à l’aise en début de journée en enchainant trois victoires et une seconde place sur les quatre premières manches,  talonné par Norauto racing, barré par Franck Cammas. La tendance s’inversait sur les deux dernières manches avec des victoires de l’équipe française, alors que le team suisse prenait des 3 et 4ème places. suite à la casse du cunningham. A l’issue de cette première journée Norauto pointe en tête avec 10 points, Team Tilt est 2nd avec 12 points.

Les autres concurrents étaient nettement moins dangereux puisque, Gunvor Sailing mené par Nathan Outteridge 3ème pointe avec 24 points, Armin Strom est 4ème à 26 points. Les deux autres teams français engagés sont 5ème pour Engie de Sébatien Rogues avec 32 points et 7ème pour Spindrift racing de Yann Guichard avec 41 points.
L’équipage de Spindrift racing ne participera pas à la dernière journée de régate, puisqu’il rejoindra Newport pour la prochaine étape du World Match Racing Tour.

Le dernier entrant sur le circuit, Malizia – Yacht Club de Monaco, dont le skipper est Pierre Casiraghi, accompagné par Boris Herrmann, Sébastien Col, Adam Piggott, et Richard Mason se classe 7ème à l’issue de cette première jounrée.

Arnaud Psarofaghis, barreur de Team Tilt : « On a fait les choses assez simples, essayer de partir dégagé, naviguer vite et manoeuvrer bien – ce que l’équipage fait parfaitement !  Tout s’est déroulé de manière naturelle, malgré quelques soucis techniques ; mais ça arrive. Ce classement au général est réjouissant pour la suite, mais il reste encore 3 jours à courir ! Toutes les journées sont différentes, on a pris ce qui était à prendre, on verra comment ça se poursuit. L’équipe est très fatiguée ce soir, mais on est tous à fond ! »
Sébastien Schneiter, skipper de Team Tilt : « Je suis complètement crevé ce soir. Au fil de la journée, c’était de plus en plus dur de tenir les manches. Au niveau des manoeuvres, on sent qu’on a un bon niveau par rapport à d’autres équipes. C’est une entrée en matière sur le circuit parfaite ! Mais le niveau ne va faire qu’augmenter au fil des journées, ça va être intéressant ! Pour l’instant, c’est en tous cas une belle bagarre avec Norauto ! »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s