GC32 Racing Tour : Norauto s’impose devant Team Tilt et Engie à Sotogrande

Adam Minoprio, Thierry Douillard, Nicolas Heintz, Arnaud Jarlegan et Matthieu Vandame, ont nettement dominé cette quatrième étape du GC32 Racing Tour. L’équipage de NORAUTO powered by Groupama Team France s’est adjugé des victoires sur 10 des 15 manches courues à Sotogrande.
Norauto a donc dominé dès la première journée de course, et n’aura jamais été mis en difficulté par ses concurrents.

Les autres concurrents devaient donc se contenter de sa battre pour les deux places restantes sur le podium, Team Tilt et Team Engie se sont disputés la seconde et la troisième position sur cet événement.
Sébastien Schneiter prenait pour la première fois la barre du GC32 du Team Tilt sur cet événement, il était accompagné d’équipiers sélectionnés pour le projet Red Bull Youth America’s Cup, ces jeunes marins helvètes ont pris l’ascendant sur Sébastien Rogues et ses équipiers du Team Engie qui termine sur la troisième place derrière Team Tilt.

Armin Strom Sailing et Realteam, les deux autres équipages suisses se sont également montrés dangereux puisqu’ils ne terminent qu’à 3 points d’Engie.

Adam Minoprio, barreur de Norauto powered by Groupama Team France :

« Si vous gagnez le départ, vous vous placez dans une bonne position pour remporter la course. Aujourd’hui, nous voulions protéger l’extrémité de la ligne, ce qui est plutôt risqué. Cela ne fonctionne que si on prend le dessus, car sinon cela peut très mal finir si vous êtes en retard parce que les autres bateaux vont prendre l’avantage. Mais nous avons défendu cette position fermement, surtout dans la dernière course contre ARMIN STROM. 
Quand nous sortons régater, c’est pour gagner. Le niveau augmente chaque jour sur le circuit. Les armateurs-barreurs progressent et les professionnels étaient encore plus rapides ici qu’à Palma. Nous avions l’équipage au complet, celui avec lequel nous nous sommes entraînés en avant-saison, et c’était bien de pouvoir dérouler pleinement notre jeu. Le premier jour, on a eu 15 à 25 nœuds. Cet hiver, nous avons passé plus de temps à naviguer dans la brise que les autres équipes. Cela nous aide à garder le bateau plus stable et plus rapide, ce qui fait une énorme différence dans ces forces de vent. Cette semaine, nous avons vraiment bien travaillé les départs et le ‘foiling’. Dans notre préparation avec Groupama Team France, c’est une chance de pouvoir nous aiguiser à ce point dans un contexte de compétition.»

Sébastien Schneiter, barreur de Team Tilt :

« Je suis content des manœuvres que nous exécutons, notre vitesse s’est améliorée, mais les départs sont mon point faible en ce moment. Je n’ai passé que deux jours à la barre avant cet événement, et la même chose pour Lucien à la grand-voile, donc nous ne nous sentions pas aussi pointus que nous pourrions l’être normalement. Mais nous sommes heureux de ce résultat. Il y avait beaucoup d’adrénaline au début de la semaine, avec des conditions parfaites pour le foiling. Au terme de la première journée, nous avons vu que nous étions dans le coup, et visions la deuxième place. Nous avons bien progressé au long de la régate, et nous rapprochons de Norauto sur la fin, en faisant le break sur nos poursuivants. Avec moins de vent les trois derniers jours, le jeu est plus ouvert ; c’était intéressant pour nous. Une semaine très enrichissante et positive pour l’équipe !»

Sébastien Rogues, barreur de Team Engie  :

« C’est formidable de monter sur le podium pour la première fois. Bertrand Dumortier a été notre entraîneur ici, et il nous a aide dans bon nombre de domaines, y compris le travail sur nos départs. Je viens de la course au large où vous faites la course pendant des jours, donc cela n’a pas d’importance si vous commencez avec 20 minutes de retard. Ici, vous ne pouvez pas vous permettre d’être une seconde en retard, et nous étions meilleurs en terme de temps et de distance à Sotogrande. »Pierre Casiraghi, propriétaire barreur de Malizia-Yacht Club de Monca, 6ème :

« Si nous naviguons comme nous l’avons fait aujourd’hui, nous ne méritons pas autant de succès. Je dois améliorer mes départs, et en terminer avec les erreurs stupides comme le black flag qui nous a disqualifiés sur une manche. Ce sera une bataille pour prendre la quatrième place de la saison, mais c’est ce que nous visons. Je dois plus écouter Seb Col et les autres marins, me concentrer davantage, et peut-être que cela sera possible. »

Nico-Martinez-Martinez-Studio

Nico-Martinez-Martinez-Studio

A noter la présence d’Iker Martinez à Sotogrande, le marin espagnol espère intégrer le circuit l’année prochaine.

La dernière étape du GC32 Racing Tour aura lieu dans le cadre du Marseille One Design, qui se déroulera du 13 au 16 octobre, neuf GC32 sont attendus à Marseille pour la finale de la saison.

Au classement général du tour, Norauto conforte son leadership devant Team Tilt, solide second et Armin Strom Sailing.

Classement général de la Sotogrande Cup (après 15 manches)

  • 1 – Norauto, 29 points
  • 2 – Team Tilt, 49 points
  • 3 – Team ENGIE, 62 points
  • 4 – Armin Strom Sailing Team, 65 points
  • 5 – Realteam, 65 points
  • 6 – Malizia Yacht Club de Monaco, 70 points
  • 7 – Mamma Aiuto, 91 points

Classement général du GC32 Racing Tour (après 4 épreuves)

  • 1 – Norauto, 5 points
  • 2 – Team Tilt, 8 points
  • 3 – Armin Strom Sailing Team, 15 points
  • 4 – Malizia Yacht Club de Monaco, 23 points
  • 5 – Gunvor Sailing, 24 points
  • 6 – Team ENGIE, 24 points
  • 7 – Argo, 24 points
  • 8 – Mamma Aiuto, 30 points
  • 9 – Realteam, 31 points
  • 10 – Spindrift racing, 36 points
  • 11 – Orange Racing, 37 points
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s