The Wave Muscat prend l’avantage

The Wave, Muscat,barré par Paul Campbell-James a dominé l’avant dernière journée des Extreme Sailing Series de Trapani, Paul Campbell James a de nouveau démontré son aisance dans la brise (une vingtaine de noeuds) et une facilité à renverser les situations délicates avec une prise de risque payante (The Wave Muscat sera le seul à effectuer son bord de portant sous gennaker suite à un départ raté, remontant ainsi une partie de la flotte.

Ce samedi n’aura pas été à l’avantage de l’équipe Gitana qui perd sa deuxième place au profit du second bateau de l’Oman Sail, Masirah, barré par Loick Peyron qui enchainait les podiums de manches.

Yann Guichard et ses hommes étaient donc relégué à  22 points du leader et à 7 points du second suite à cette mauvaise journée. La réaction du skipper de Groupe Edmond de Rothschild : « Je n’ai pas été très percutant sur les départs, notamment lors des deux premières manches. Et les régates étant une nouvelle fois très courtes, entre 6 et 8 minutes, une mauvaise approche ne pardonne pas. Mais à bord personne n’a baissé les bras et nous nous sommes très bien ressaisis. Nous finissons sur le podium des trois dernières courses, en en gagnant une. Nous clôturons ce samedi sur cette note positive et nous tenterons de débuter ainsi demain. Le niveau est très homogène et aujourd’hui encore, les résultats des régates se sont joués à très peu de choses. Sur la première course, nous volons le départ pour moins d’un mètre. Du coup, nous devons réparer en revenant sur la ligne et nous fermons la marche. Cela fait partie du jeu, il faut accepter de prendre quelques risques.»

Ecover revenait dans le jeu en début de journée ( deux victoires, une 2nde, une 3ème et une 5ème place) mais perdait cette avantage suite à une rupture de safran qui contraignait l’équipage de Mike Golding à rester au port lors des deux dernières manches du jour.

Franck Cammas profitait de cette avarie pour placer son Groupama 40 en 4ème position devant Ecover, Red Bull et Trapani.

La dernière journée de ses Extreme Sailing Series Trapani a de nouveau tourné à l’avantage des équipages de l’Oman Sail, puisque Paul Campbell Jones remporte ce grand prix devant son compagnon d’écurie Masirah barré par Loick Peyron.

Cette victoire permet à The Wave Muscat de pointer en tête avant le dernier rendez vous de la saison prévu à Almeria du 9 au 12 octobre.

Paul Campbell James assurait sa première place dès le début de la journée en enchainant deux victoires de manches et une troisième place, la seconde place de cet événement était plus disputé avec un bon début de journée pour Yann Guichard et ses hommes qui terminaient 3ème, 2nd et 3ème lors de trois premières manches avant d’enchainer deux résultats en demi-teinte, sous la pression de The Wave Muscat comme l’explique le skipper : « Nous avons bien navigué lors des trois premières manches en montant systématiquement sur les podiums des courses mais après Muscat est venu nous empêcher de naviguer comme nous le souhaitions pour jouer le classement général du championnat. Cela a alors permis à l’autre bateau Omanais et à Ecover de faire leurs affaires sans nous et de prendre la 2ème et la 3ème place de l’épreuve. C’est un calcul que nous aurions pu faire à Kiel, nous en avions tout à fait la possibilité, mais nous n’avions pas voulu. C’est un état d’esprit qui n’est pas celui de mon équipage ! »

Ceci permettait à Masirah et Ecover d’avoir le champ libre et de se classer respectivement 2nd et 3ème de ce rendez vous sicilien, Groupe Edmond de Rothschild échouant à la 4ème place à deux points d’Ecover, Franc Cammas se classe 5ème avec une dernière journée catastrophique (deux pénalités, deux ème places et une sixième)

Les réactions des skippers :

Paul Campbell-James, The Wave, Muscat
« De ces trois derniers jours, c’est aujourd’hui que nous avons le plus poussé. Il fallait tout donner, être agressifs de manière à être en position d’arriver en fin d’événement en tête du général de la saison. Nous arriverons très déterminés à Almeria, il faudra mettre la pression sur Yann , qui est maintenant à un point derrière nous. C’était aussi super d’avoir Masirah à nos côtés sur le podium, on espère que ce sera aussi le cas à Almeria. »

Loïck Peyron, Masirah
« Nous avons eu des hauts et des bas, avec de l’efficacité sur l’eau mais aussi quelques erreurs. La vraie bataille était entre The Wave, Muscat et Groupe Edmond de Rothschild, qui sont en lutte pour le général, et il sera passionnant de voir comment cela va se passer à Almeria. D’une façon générale, cet événement a été parfait pour nous comme pour l’équipe Oman Sail dans son ensemble. Je suis vraiment impressionné par l’équipage de Paul Campbell-James, bravo à eux. »

Franck Cammas, Groupama 40
« Sur les quatre jours de régates, il y a eu des hauts et des bas. Il faut essayer de n’avoir que des hauts ! Pas évident au vu du niveau. On sait qu’il y a quatre bateaux qui naviguent très bien devant, ça tourne un peu sur les classements. Parfois, on parvient à les taquiner mais au final, on finit derrière ! Nous avons gagné trois manches quand même ce qui signifie que c’est possible ! Il faut juste parvenir à être constants. »

Classement du Grand Prix de Trapani
1. The Wave, Muscat (Paul Campbell-James) – 138 points
2. Oman Sail Masirah (Loïck Peyron) –   120 points
3. Ecover Sailing Team (Mike Golding) – 114 points
4. Groupe Edmond de Rothschild (Yann Guichard) –  112 points
5. Groupama 40 (Franck Cammas) –  96 points
6. Red Bull Extrême Sailing (Roman Hagara) –   82 points
7. Trapani The Sailing Seacily (Grabiele Bruni) – 35 points

Au classement général, Paul Campbell James reprend l’avantage avec un point d’avance avant le  dernier rendez-vous, Groupe Edmond de Rothschild est second sous la menace d’Ecover à 2 points et de Masirah à 3 points, la 5ème place devrait se jouer entre Groupama 40 et Red Bull Extreme Sailing.

Rien n’est donc joué concernant le podium final de ces Extreme Sailing Series 2010…

Classement provisoire de l’Extrême Sailing Series 2010 (après quatre Grands Prix)
1. The Wave, Muscat (Paul Campbell-James) – 28 points
2. Groupe Edmond de Rothschild (Yann Guichard) –  27 points
3. Ecover Sailing Team (Mike Golding) –  25 points
4. Oman Sail Masirah (Loïck Peyron) –   24 points
5. Groupama 40 (Franck Cammas) –  13 points
6. Red Bull Extrême Sailing (Roman Hagara) –  12 points
7. The Ocean Racing Club (Mitch Booth) –  8 points
8. Team GAC Pindar (Nick Moloney) –   3 points

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s