GC32 Racing Tour, Team Tilt s’impose lors de la 2ème étape

Les équipages engagés sur le GC32 Racing Tour se sont retrouvés en fin de semaine dernière pour la Malcesine Cup – Foiling Week, deuxième étape du Tour. Celle-ci se disputait, comme la première sur magnifique le Lac de Garde,au coeur des Alpes Italiennes.

Deux équipes ont rejoint le circuit, Realteam, l’équipage suisse, habitué du multicoque avec une présence sur le circuit D35 depuis 2010 et des Extreme Sailing Series, ainsi qu’un équipage sous pavillon japonais avec le propriétaire Naofumi Kamei, il est accompagné d’anciens marin d’Armin Strom sur son GC32 Mamma Aiuto. Spindrift racing était absent, son skipper Yann Guichard participant à la finale du World Match Racing Tour en Suède.

© Max Ranchi

© Max Ranchi

Les équipages ont pu en découdre jeudi et vendredi , comme lors de la première étape, Norauto et Team Tilt étaient clairement au dessus du lot et se partageaient quatre victoires de manches chacun sur 9 courues, seul Gunvor parvenait à s’imposer également. Ce duel pour la victoire tournait à l’avantage de l’équipage suisse, mené par Arnaud Psarofaghis, qui terminait ses deux journées de régates avec un point de moins que Norauto.
La dernière manche de vendredi était marquée par un incident entre un zodiac presse et le GC32 Malizia – Yacht Club de Monaco barré par Pierre Casiraghi. Le GC32 éperonnant le bateau presse qui évoluait semble-t)il dans la zone de course. Lors de cet incident, le foiler chavirait sans blessé, les personnes présentent sur le semi-rigide s’en sortaient également sans blessure. Realteam et Team Engie se percutaient également lors de cette manche.

Samedi, un parcours longue distance était lancé et remporté par Team Orange de Laurent Lenné, devant Tilt, ce parcours ne comptait pas au général, et le comité échouait à valider une manche avec un vent qui devenait absent du plan d’eau.

Dimanche, aucune manche n’était lancée, du fait d’un différent sur les responsabilités lors de l’accident de vendredi entre organisateurs de la régate et l’association GC32.

Le classement restait donc figé et Team Tilt remportait cette second étape devant Norauto et Gunvor. Franck Cammas et son équipage sont donc à égalité au classement provisoire avec l’équipage de Tilt, toujours devant Gunvor.
Rappelons que Norauto et Gunvor sont en fait des équipes préparant la prochaine America’s Cup, avec les équipiers habituels de Groupama Team France sur Norauto (qui est partenaire du team sur l’America’s Cup) et ceux d’Artemis Racing sur Gunvor.
Team Tilt bénéficie pour sa part d’un partenariat avec Emirates Team New Zealand, Glenn Ashby, skipper du team kiwi était présent sur le GC32 helvète sur ces deux premières étapes.

Classement de la Malcesine Cup – Foiling Week (9 manches) :
1 – Team TILT (SUI) S.Schneiter – 18 points
2 – NORAUTO (FRA) F.Cammas – 19 points
3 – GUNVOR Sailing (SWE) G.Petterson – 32 points
4 – ARGO (USA) J.Carroll – 40 points
5 – MALIZIA – YC Monaco (MON) P.Casiraghi – 46 points
6 – ARMIN STROM Sailing Team (SUI) F.Marazzi – 60 points
7 – Mamma Aiuto! (JPN) N.Kamei – 64 points
8 – Team ENGIE (FRA) S.Rogues – 67 points
9 – Realteam (SUI) J.Clerc – 76 points
9 – ORANGE Racing (NER) Laurent Lenne – 79 points

Classement général provisoire du GC32 Racing Tour 2016 :
1 – Team TILT (SUI) S.Schneiter – 3 points
2 – NORAUTO (FRA) F.Cammas – 3 points
3 – GUNVOR Sailing (SWE) G.Petterson – 7 points
4 – ARMIN STROM Sailing Team (SUI) F.Marazzi – 9 points
5 – ARGO (USA) J.Carroll – 11 points
6 – MALIZIA – YC Monaco (MON) P.Casiraghi – 13 points
7 – Team ENGIE (FRA) S.Rogues – 13 points
8 – Spindrift racing (FRA) Y.Guichard – 17 points
9 – Mamma Aiuto! (JPN) N.Kamei – 17 points
10 – Realteam (SUI) J.Clerc – 19 points
11 – ORANGE Racing (NER) Laurent Lenne – 19 points

Glenn Ashby, régleur de GV sur le GC32 Tilt, et skipper d’ETNZ : « Finir devant ces grands équipes est vraiment un résultat génial pour nous !  L’équipe gère très bien le bateau, l’expérience du Décision 35 les a bien aidés ici. Jérémy et Arthur ont bien réussi à prendre la place de Sébastien et Lucien. Nous avons plus utilisé le Gennaker ici qu’à Riva, un travail supplémentaire pour toutes les équipes qui a bien marché pour nous ! Nous avons amélioré nos départs le deuxième jour de compétition, et tactiquement nous avons fait une meilleure course que nos concurrents. Cela nous a mené à la victoire! »

Arnaud Psarofaghis, barreur de Team Tilt  « Nous nous sommes bien battus avec Norauto les deux premiers jours, et avons su être plus agressifs que Franck Cammas et son équipe sur des choix stratégiques. Nous avons réussi à les contrôler sur la dernière manche vendredi, ce qui nous a permis de gagner quelques points et de terminer devant ! C’est très positif que Team Tilt ait été si performant avec les deux nouveaux équipiers à bord, et peu d’heures d’entraînement dans cette configuration. »

Franck Cammas, skipper de Norauto : « Je suis vraiment content du travail de l’équipe. Les faits de course ne nous ont pas permis de terminer devant Tilt, notamment une manche de 5e qui gâche un peu notre position puis la course d’hier qui a été annulée par manque de vent alors que nous menions et bien sûr le fait que nous n’ayons pas couru aujourd’hui. Néanmoins, par rapport à la Riva Cup (fin mai), je trouve que nous avons progressé. Sur les départs surtout où nous sortons à 80% en tête à la bouée de reaching. L’équipage a aussi réalisé de belles manœuvres sous gennaker, un point qui restait perfectible il y a un mois. La vitesse demeure notre point fort mais nous avons su évoluer sur d’autres aspects de la régate ce qui est très positif. On voit le potentiel aussi d’autres équipes, Tilt évidemment qui est notre proche adversaire ainsi que Gunvor (Suédois, 3e au général). Ils ont souvent une bonne vision du plan d’eau même s’ils manquent encore de régularité. »

Sébastien Rogues, skipper d’Engie: «Nous avons souffert dans les premières manches. Il est certain que nous manquions de pratique et d’entrainement face à des teams qui ont eu une semaine sur place pour prendre la pleine mesure du plan d’eau et retrouver leurs automatismes. Cette deuxième étape est un demi événement car nous n’avons régaté que 2 jours sur 4, Malheureusement notre montée en puissance a été stoppée nette car une collision avec REALTEAM (Suisse) nous a grandement pénalisé avec une disqualification à la clé. Les deux journées suivantes ont été annulées.»
La prochaine étape aura lieu à Palma début août.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s