The Bridge, Macif toujours en tête devant Idec Sport et Sodebo

Pas de changement au niveau du classement de The Bridge, François Gabart et ses hommes sont toujours en tête avec 80 milles d’avance sur Idec Sport, qui a réussi à contenir le retour de Sodebo qui pointe à 30 milles d’Idec Sport. Actual a près de 500 milles de retard.

Jean-Marie Liot / DPPI / IDEC

Thomas Coville et son équipage ont recollé hier dans le passage d’un dorsale anticyclonique. Les quatre trimarans évoluent toujours au près, mais le flux s’est renforcé et devrait continuer à forcir, avec un possible atterrissage sur les côtes américaines dans 30 noeuds d’ici 48h.

Yves le Blévec (Actual) :
« Il n’y a pas beaucoup de vent et on avance très doucement. Davy (Beaudart) aux commandes fait marcher le bateau. J’étais à la table à carte en train de faire une petite sieste quand le fleet a sonné, et le quart en stand-by me chambre… Sinon, le Queen Mary 2 va arriver et nous on n’est pas rendus. C’est vraiment complexe pour arriver à New York, et du coup on prend notre mal en patience. Je suis content d’apprendre que nous avons été les plus rapides cette nuit. Tant que le premier n’a pas franchi la ligne d’arrivée, il y a encore du jeu. Hier, la visibilité s’est bien améliorée, et il y a même des moments où il faisait franchement beau, mais toujours dans une situation très instable. Le vent n’est vraiment pas facile à négocier, hyper variable en force et en direction, et sur une fréquence de quelques minutes. Cela génère pas mal de discussions à bord pour savoir quel est le niveau moyen de vent qu’il faut prendre en compte pour avoir la bonne voile. De plus, on traverse différents méandres sous l’influence du Gulf Stream, et la température de l’eau change régulièrement et modifie beaucoup la météo. »

Thomas Coville (Sodebo Ultim) :
« Les conditions de mer et de vent sont très clémentes depuis le début, parfois un peu trop à notre goût et elles sont les mêmes pour tout le monde mais pas au même moment ! Les phases de transitions favorisent légèrement Macif et Idec; on joue et on reste à l’affut à chaque fois. La vitesse du vent crée des différences de vitesses énormes, qui dessinent des scenarios improbables où tout se joue à chaque fois. L’espoir renaît alors et remplit l’équipe de l’énergie de la nouvelle situation.
J’adore ce moment où tout est possible de nouveau, même si la situation météo et les enchainements ne permettent pas de créer des décalages d’angle ou de route qui pourraient être une option. Il faut donc rester à 100 % sur les réglages et le fonctionnement du bateau pour s’offrir une opportunité.
Vivre l’instant sans perdre le fil du projet à suivre, voilà l’enjeu et mon rôle pour garder l’attitude d’attaquant de tout le groupe. Chacun y va de son commentaire. Chacun, avec son œil expert, reste compétiteur et se projette dans une situation. »

Gwénolé Gahinet (IDEC Sport) :
« Nous retrouvons le soleil. Le passage sur les grands bancs a été fidèle à la légende de l’endroit, telle que la narraient les Terre-Neuvas. On a beaucoup pensé à eux, qui travaillaient des semaines durant dans ce brouillard épais, dans le froid et l’humidité permanente. La bagarre sur l’eau est intense. Macif va vite, et on continue de cogiter pour exploiter la moindre opportunité. On contient bien Sodebo. Il était revenu hier dans la pétole à moins de deux milles et on l’observait à l’AIS. Puis on a viré et on est reparti. C’est une situation très tendue mais très excitante. Le vent est bien rentré à présent. On marche à 25 noeuds, toujours au près et avec notre grand J1 à l’avant. C’est notre voile magique qu’on tient à partir de 6 noeuds de vent. Bien utile d’avoir une voile aussi performante et aussi polyvalente pour un équipage réduit, car cela nous économise de fastidieux changements de voile. Le bateau se comporte très bien au près, surtout si l’on considère que nous n’avons pas de mât basculant. Le vent va continuer à se renforcer jusqu’à demain soir. Il y aura un contrebord à tirer et on s’attend à un atterrissage compliqué du côté de Nantucket, avec 25 à 30 noeuds de vent annoncés. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s