Masirah domine les débats

Pete Cumming sur Masirah a réaffirmé sa domination lors de la première journée de l’iShares Cup de Cowes en gagnant 5 des 6 régates courues dans un vent d’une douzaine de noeuds et sous la pluie, Shirley Robertson qui avait remporté une victoire sur la première étape l’an dernier, profitait de sa connaissance du plan d’eau pour placer iShares à la deuxième place provisoire devant Gitana Extreme et Renaissance.

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

La seconde journée a été très animée sur le plan d’eau, avec un vent plus fort que la veille : 18 à 22 noeuds, tout d’abord du fait de l’abordage d’iShares par un semi rigide spectateur, qui contraint l’équipage a abandonné pour le journée. Holmatro qui avait dématé lors des entrainements a aussi connu son lot de mauvaises surprises avec la casse de la drisse de grand voile les obligeant à renoncer à deux manches puis un problème de solent qui les contraint de nouveau à l’abandon pour la dernière manche de la journée.

L’équipage de Masirah dominait de nouveau cette deuxième après midi de régates avec 4 manches gagnées sur 6 courues, celui de Gitana Extreme profitait de l’abandon d’iShares pour conforter sa deuxième place avec 2 points d’avance sur Renaissance, le second bateau du Team Oman, barré par Loick Peyron.

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

Les impressions de Yann Guichard, barreur de Gitana Extreme : « Malgré des départs encore un peu hésitants, nous réalisons une belle journée de régates grâce au très bon travail d’équipe du bord. Avec le courant et le clapot que nous rencontrons, les virements et par conséquent les relances consécutives peuvent s’avérer très pénalisants. Mais je crois que nous sommes l’un des équipages qui nous sortons le mieux de ces situations et cela nous aide beaucoup. Demain, il nous faudra être plus incisif sur les départs. Car c’est évident cela nous manque depuis le début … »

L’équipage de Luna barré par Jean Christophe Mourniac pour cette étape anglaise semble plus à l’aise dans ces conditions musclées avec quelques places sur le podium des manches, l’équipage d’Ecover continue son apprentissage sur ce support et ne semble pas en mesure d’inquiéter les autres concurrents.

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

© Th.Martinez/Sea&Co/OCEvents

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s