Artemis Racing participera (en partie) à la Louis Vuitton Cup

L’organisation de cette Coupe de l’America, et de la Louis Vuitton, aura été à peine plus facile que le duel de la 33ème qui avait opposé Oracle racing à Alinghi. Si quasi aucune action juridique n’a entaché cette édition, le defender doit quand même faire face à de nombreuses critiques ; le projet « vendu » à la ville de San Francisco est loin de la réalité avec trois challengers et un programme de courses réduit.

L’équipe suédoise Artemis Racing sera cependant présente dans le cadre de la Louis Vuitton Cup, comme l’a annoncé Paul Cayard, le PDG du team, hier. Mais l’entrée de l’AC72 d’Artemis ne devrait intervenir au mieux que fin juillet :  « Nous travaillons sans relâche pour remettre notre bateau à l’eau dès que possible et pour que notre équipage soit fin prêt. La tâche est immense, mais nous prévoyons une mise à l’eau début juillet et d’être de retour dans la compétition d’ici la fin du mois de juillet ».

En effet le catamaran suédois doit subir de nombreux tests sur la structure, suite au chavirage du 1er bateau, qui avait coûté la vie à Andrew Simpson, l’équipe ne s’engagera que quand tous ces tests seront effectués.

Ian Murray, le directeur de course de l’événement, a dévoilé le nouveau calendrier des régates. Le début de la Coupe Louis Vuitton est maintenu au 7 juillet, après deux jours de festivités dont une course en flotte avec le defender et les challengers le 5 juillet. Le premier match aura donc lieu le 7 entre Emirates Team new Zealand et Luna Rossa, les deux équipes se rencontreront de nouveau le 13, le 21 et le 23.

Le premier match d’Artemis reste programmé le 9  juillet face à ETNZ, puis le second le 11 face à Luna Rossa, l’Ac72 ne devant rejoindre ses concurrents en compétition que fin juillet, les matchs où le challenger of record ne sera pas présent vont se multiplier (14,16,18,20 juillet). Lors de ces matchs, l’adversaire d’Artemis Racing sera néanmoins contraint de boucler le parcours pour obtenir le point de la course…

La phase finale de la Louis Vuitton Cup, l’America’s Cup et la Youth America’s Cup devraient donc être les seuls vrais moments de compétition de cette édition, ceci étant le résultat d’une suite d’enchainements catastrophiques pour le defender et les challengers, ainsi que pour Louis Vuitton, qui est relégué à un simple rôle de sponsor sur cette édition, la marque française devrait probablement se désengager à l’issue de celle-ci après 30 ans de sponsoring.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s