2ème point pour ETNZ, et toujours pas de duel en vue

L’équipage de Dean Barker a de nouveau bouclé le parcours de son second match de la Louis Vuitton Cup hier, seul. Ils devaient affronter Artemis Racing, l’équipe suédoise vient tout juste de sortir son catamaran de chantier pour lui faire subir différents efforts de charge. Paul Cayard a d’ailleurs annoncé que les premières navigations ne devraient avoir lieu qu’à la fin du mois.

Copyright Sander van der Borch / Artemis Racing

Les kiwis ont donc fait une nouvelle démonstration dans un vent d’un vingtaine de noeuds, améliorant son temps du premier match d’une minute, avec une pointe à 43,26 noeuds.

© ACEA / PHOTO GILLES MARTIN-RAGET

Ray Davies, tacticien de l’AC72 Emirates Team New Zealand : «Près d’un nœuds ou deux en moyenne de plus que dimanche. Nous avons corrigé quelques erreurs commises lors de la première journée grâce à nos analyses vidéo qui sont une fantastique opportunité pour continuer à apprendre et à progresser ».

© ACEA / PHOTO GILLES MARTIN-RAGET

Murray Jones (NZL) d’ORACLE TEAM USA : « Leurs manœuvres sont impeccables. Nos calendriers sont différents. Ils doivent régater dès maintenant tandis que nous ne rejoindrons la compétition qu’en septembre. Nous avons fini de travailler notre vitesse en ligne droite et nous enchaînons désormais des régates d’entraînements dans le cadre de notre programme ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s